Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Lifestyle, sport & développement personnel


Je pense à celles qui n'arrivent pas à avoir de bébé

Publié par Virginie B sur 6 Novembre 2013, 06:00am

Catégories : #Vis ma vie de maman, #Filles & Garçons

Je pense à celles qui n'arrivent pas à avoir de bébé

Souvent je pense à celles qui ne peuvent devenir maman, toutes ces femmes qui n'arrivent pas à tomber enceinte, à donner la vie,

Celles qui ne connaîtront jamais la sensation de porter un enfant, de le sentir grandir en soi... et d'accoucher...

J'en parle souvent, je me dis souvent aussi, si je n'y étais pas arrivée moi aussi... je n'arrive pourtant pas à réaliser... ce que j'aurai pu souffrir, comment j'aurai pu vivre sans mettre au monde un enfant...

Bizarrement je sais ce que j'aurai fait si je n'avais pas rencontré l'homme avec qui j'ai eu envie de faire des enfants et réciproquement...

Mais je ne sais pas comment j'aurai pu vivre sans enfant...

Moi qui est toujours dit, je n'aurai pas fait ma vie avec un homme qui ne voulait pas d'enfant !

Pas plus tard que la semaine dernière, je parlais avec une infirmière qui me confiait combien les femmes qui suivent des traitements sont nombreuses et combien les résultats sont minces...

Chaque fois je me dis mais pourquoi est ce si injuste... parce qu'on connait tous quelqu'un qui n'y arrive pas et qui le mérite tant... parce qu'on entend tous des horreurs aux informations sur des mères qui ne méritent pas la chance qu'elles ont de pouvoir avoir des enfants... combien un bébé est précieux... combien un bébé mérite tout le bonheur du monde !

Alors parfois je me dis que la blogo doit être terriblement douloureuse pour ces personnes là... il y a tellement de ventres ronds, tellement de grossesses racontées, tellement de bébés merveilleux... alors que je regardais le top ten d'hellocoton famille (que j'adore par ailleurs...) j'ai eu cette pensée pour certaines qui ne peuvent pas vivre la même chose, raconter les mêmes histoires, faire des photos sublimes, vivre surtout cette aventure absolument magique... j'y ai pensé tellement fort que j'ai eu les yeux plein de larmes moi qui est eu le bonheur, la chance, la joie, d'avoir trois enfants, qui évoluent là sous mes yeux pendant que j'écris ce billet...

Je ne sais quoi écrire de plus, seulement que j'ai une pensée pour celles qui souffrent terriblement de ne pas pouvoir avoir de bébé...

Je pense à vous si fort...

...

*crédit photo

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

gournay 16/05/2016 14:23

moi aussi nous subissons le parcours des fiv, deuxième don d'ovocytes et rien, là je l'encaisse mal, mon conjoint a déjà un enfant, je vais recommencer, je repasse au bloc pour voir ce qui se passe, je desespere et voir ma belle sœur avec ses deux petites et en rajoutait me brise ... nous allons recommencer mais je decompte, merci pour ton message fany

Virginie 07/04/2015 22:11

Je ne serai jamais maman et c'était pourtant mon rêve depuis ma plus tendre enfance. Faire son deuil est difficile, d'autant plus quand on ne voit que ça dans les pub ou sur les réseaux sociaux, toutes ces annonces de grossesses, ces joies, la chasse aux oeufs de Pâques. Tout le monde vis sa vie et personne ne sait la douleur que cela peut être. Alors que faire ? Ne plus regarder la télé ? Ne plus être sur les réseaux sociaux ? Non, il faut faire avec, c'est la vie qui choisi... Merci pour ton billet, je me suis tellement sentie seule dans cette épreuve... Je ne l'entend pas mais je le lis dans les yeux des femmes "ouf, ce n'est pas à moi que ça arrive, je n'aimerai pas être à sa place" et personne n'en parle parce que personne ne sait quoi dire... Alors on garde pour soit et parfois on craque... Mais gardons le sourire, la vie est belle malgré ça ;-)

poussette bebe 19/06/2014 00:40

Merci beaucoup!!

Ava 10/11/2013 22:20

Je suis étonnée de certaines réactions vives de certaines, alors que ton message est quand même porteur de beaucoup de compassion.
Pour ma part, je ne pense pas que le but de la vie soit de se reproduire, et parfois les enfants créent beaucoup de soucis, quand les couples ne se défont pas, et que les problèmes viennent en chaîne.
Je comprends cependant qu'une femme qui ait envie d'un enfant et qui ne le peut pas, vive cette situation comme une terrible souffrance, mais une femme comme un homme peut se réaliser autrement, et laisser une trace de son passage sur cette terre autrement que par un enfant.
C'est vrai sur la toile, beaucoup mettent en avant leurs enfants, parfois même trop !
Mais c'est la vie, on ne peut pas tout avoir, et il faut chercher peut être ce qu'on a d'autre...

virginie B 11/11/2013 13:54

ou tu as raison... de toute manière chacun sait ce qui boue dans sa marmite, comme on dit !

Loupiotte 07/11/2013 08:33

merci pour cet article ... espérons qu'il ouvre les yeux de certaines ...

cela fait un an que nous essayons, bientôt le début de la PMA ...
ce n'est pas vraiment les ventres ronds qui sont difficiles a supporter mais l’indélicatesse des annonces de grossesses et les copines qui s'y mettent des mois après nous et pour qui ça marche du premier coup ou pire, celles pour qui c'est un "accident" de pilule ... les reflexions de tout ceux qui ne sont pas passés par la et qui ne s'imaginent même pas que la question "et quoi, c'est pour quand le bébé?" ne devrait jamais être posée ...

Virginie B 07/11/2013 09:26

Je vous souhaite de tout mon cœur, la meilleure des nouvelles... Je crois que les futures mamans ne se rendent pas compte toutes à leur bonheur... Mais je comprends la douleur que vous ressentez.... Merci et surtout encore bonne chance

Yeude 07/11/2013 01:22

Moi non plus, je ne me voyais pas sans enfant, pour moi c'était une évidence et j'ai construis ma vie professionnelle pour devenir une mère : Travail sans responsabilité, très proche de chez moi, idéal pour retrouver ma famille au plus vite. Et puis j'ai appris que mon mari ne pouvait pas avoir d'enfant naturellement, même avec l'aide de la PMA, les médecins n'étaient pas optimistes. C'est dur, c'est terrible, mais j'ai vite compris que j'étais heureuse même sans enfant, ce n'est pas comme ça que je voyais ma vie mais que j'avais une belle vie. On en a profité pour faire des projets et réaliser un de nos rêves en partant en vacances en Asie. Et on est revenus pleins de belles images en tête, et un grand projet : Si la PMA ne nous aide pas, nous voyagerons. Depuis j'ai eu l'immense bonheur de devenir maman, mais j'ai aussi compris qu'il est possible d'être heureux sans être connaître les joies de la maternité, il y a d'autres bonheurs. Je pense que c'est cet aspect de votre billet qui a du gêner certaines lectrices, Dieu merci, même si on a des moments de spleen, chaque enfant ou ventre rond ne sont pas des souffrances pour la plupart des personnes passées par là, imaginez sinon nous vivrions recluses chez nous. Si vous aviez eu des difficultés à tomber enceinte, vous auriez fait comme nous : Tenter le tout pour le tout, vous raccrocher à ce que vous avez parce que s’apitoyer sur son sort ne fait pas venir les bébés,

Virginie B 07/11/2013 09:25

Merci pour ce témoignage plein de sagesse et d optimisme, oui vous avez sans aucun doute raison, le bonheur est fait de mille petites choses et vous avez su le trouver, j imagine qu aujourd'hui vous êtes comblée, profitez pleinement, merci

Anonyme 06/11/2013 14:35

Je tombe par hasard sur ton billet... Aujourd'hui, apres cet appel de la maternité qui m'annonce qu'il n'y aura pas de transfer pour ma première fiv... Oui car j'en suis rendu la... Moi qui ais déjà eu des grossesses sous pilules (qui ont bien mal fini) et mon conjoint qui a déjà un enfant... Et oui pour moi le pire c'est ça aucun problème sur le papiers mais pourtant pas de bebe... Les mauvaises langues qui n'y connaissent rien diront c'est dans la tête, pourtant les infertilité inexpliqué représentent presque 20 des cas de pma...
Alors moi je te dis merci car ton billet ma fait me sentir pas totalement seule dans cette immense souffrance car oui on est TRES (trop) nombreuse a devoir avoir ce parcourt, jamais je n'aurais cru etre dans ce cas de figure mais si c'est mon quotidien ça dicte ma vie car les traitements les rdv nous empêche d'avoir d'autre vrai projets....

Virginie b 06/11/2013 18:19

Je comprends ta douleur et j espère que ta détermination sera satisfaite, de tout mon cœur..... Merci pour ton témoignage et si un jour tout se passe bien, tu pourras venir me l annoncer si tu le veux bien !

Pomdepin 06/11/2013 14:07

Je comprends complètement ton article. Bien sur, on ne peut pas mesurer le désespoirs de ces femmes, mais ça ne nous empêche pas de penser fort à elles. J'ai 5 enfants, et bien, pour ma quatrième grossesse, j'étais très gênée: mon cousin et sa femme essayaient depuis plus de 2 ans d'avoir un enfant, je ne savais pas comment leur annonce que j'étais encore enceinte.

Virginie b 06/11/2013 18:15

Je suis heureuse que tu comprennes mon article...

Myriam 06/11/2013 14:02

Oui c'est extrêmement douloureux pour celle qui le vit et il est difficile de le mesurer, ni même d'apporter un quelconque réconfort durable par celle qui ne l'a vécu elle-même mais il est doux, quand même, de voir que certaines ont de l'empathie et qu'il n'y a pas que des gaffeuses invétérées, des "remueuses de couteaux dans la plaie" ou des "têtes de linottes bienheureuses". C'est déjà loin pour moi... La roue a tourné depuis (merci la vie !) mais je ne peux oublier non plus et j'ai du mal, souvent, à laisser un mot réconfortant à celles qui tiennent un blog de l'attente et qui y expriment leurs émotions... :o( Merci pour tes belles pensées du jour. Bizzz. Mymy & Co.

MASTO 12/09/2014 01:04

C'est que tu ne comprends pas vraiment comment on se sent réellement lorsque, pour peut importe la raison, on n'a pas pu avoir d'enfant. Et effectivement, malheureusement, ce billet ne fait qu'aggraver ce triste sentiment.

Virginie b 06/11/2013 18:15

Bizarrement pas tout le monde comprends mon billet, c est dommage car à aucun moment je n ai voulu blesser qui ce soit et encore moins ces personnes la . Merci

hysterikfamily 06/11/2013 12:26

ton article m'a interpellée car je faisait partie de ces femmes qui ne devaient pas avoir d'enfants.
Parfois la nature est très cruelle. j'ai appris à 18 ans que je ne pourrais pas avoir d'enfants car atteinte d'une dystrophie ovarienne. Deux ans de traitements ont eu raisons de mes maigres espoirs et j'ai baissé les bras , m'intimant l'ordre de ne plus y croire .
Et la nature est parfois curieuse, joueuse . j'ai appris que j’étais enceinte en octobre 2008 . Grosse frayeur car pourtant ce n'était pas censé arriver . Aujourd'hui j'entame une seconde grossesse . J'ai eu une chance inouï , inexplicable même . ma gynéco m'a dit que c'était un "miracle". je n'oublie jamais celles qui n'ont pas eu cette chance de voir le destin changer et qui se battront toute leur vie pour devenir maman.

Virginie b 06/11/2013 18:14

C,est tellement magnifique ton témoignage ... Je suis heureuse de ce miracle et je comprends tes pensées

nathalie 06/11/2013 12:16

article complètement grotesque et pas du tout réconfortant. merci de culpabiliser et de mettre mal à l'aise celles qui ont du mal à avoir un enfant ! je le répète votre article complètement con ! vous feriez mieux de l'enlever car ça fait plus mal de lire ce genre de choses que du bien

Virginie b 06/11/2013 18:13

Excusez moi mais je n ai aucunement désire vous faire davantage de peine avec ce billet, au contraire... Et encore moins vous donner l occasion d être grossière !

eva and family 06/11/2013 10:07

Voilà un sujet qui m'a toujours interpellée. Je mesure depuis toujours la chance que j'ai eu d'avoir trois enfants, surtout lorsque ma meilleure amie avait fini par dire son désespoir de ne pouvoir en avoir, j'avais même pensé que j'aurais été capable d'être mère porteuse pour elle si la loi le permettait... Heureusement, il y a de plus en plus de progrès pour parvenir parfois à être enceinte. C'est un sujet qui est tellement dans le sentiment qu'il est difficile d'en parler.

Virginie B 06/11/2013 10:37

Tu as raison... C est délicat parce qu extrêmement douloureux, me semble t il !

Lili 06/11/2013 10:06

Un sujet bien délicat, c'est vrai !
La blogo mais surtout la vie réelle doivent leur faire mal !
(Je n'ai pas d'enfant mais n'en suis pas là !)

Virginie B 06/11/2013 10:37

Je suis d accord, la vie tout simplement

Léonie Canot 06/11/2013 10:04

Pour être passée par là, j'ai pourtant du mal à imaginer qu'un billet aussi mièvre et sans objet puisse réconforter toutes ces femmes d'une manière ou d'une autre...

Ma vie en couleurs 11/11/2013 13:34

Je trouve presque ce billet déplacé...
Mais bon, liberté d'expression...

Virginie B 06/11/2013 10:36

Je n ai aucune prétention avec ce billet / c'était surtout une émotion, une pensée que je souhaitais partager...

Nous sommes sociaux !

Articles récents