Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Que je te cause de dyslexie

Que je te cause de dyslexie

Que je te cause de dyslexie

Voilà Jules termine son deuxième trimestre avec à nouveau les Félicitations du Conseil de Classe,

Je sors de la rencontre parents-professeurs et je suis à nouveau émue, comme lors du premier trimestre où je suis sortie carrément en larme, on ne s'habitue à ces choses là,

Il y a quelques jours une maman m'a demandé des renseignements sur la dyslexie et le latin en 5eme,

Je me suis dit qu'il était peut être intéressant pour vous d'en savoir plus sur l'expérience de Jules,

Il est donc en 5ème, dans un collège public, c'est important de préciser me semble t il, il bosse sérieusement, je suis là, il le sait et a du me solliciter deux fois dans le trimestre pour être sûr d'avoir compris la consigne, il travaille seul, déterminé,

Et ce qui m'étonne ce sont ses bons résultats dans toutes les matières, du sport aux maths, en passant par l'anglais, l'art plastique et l'histoire...

Son professeur de français l'a félicité devant moi, je crois que c'est là une belle revanche,

Je suis toujours bouleversée quand je pense aux difficultés qu'il a connu au primaire, quand je pense à sa détermination depuis toutes ces années...

Oui c'est possible, on peut être dyslexique et un jour se passer de l'aide de quiconque et surtout de l'apitoiement de chacun, il n'entend désormais plus du tout ce mot "dyslexie" qui l'a hanté tant d'année,

Aujourd'hui il dort serein et satisfait, il est considéré comme tous les autres, c'est sa plus belle victoire...

Au premier trimestre, il a mis à terre cette fichu dyslexie,

Je crois qu'il est important pour nous parents, pour aider les enfants qui sont concernés c'est aussi de leur faire confiance,

En début d'année de sixième il ne voulait pas monter de dossier pour avoir du temps en plus, pour être différent des autres, j'aurai pu lui imposer, j'ai décidé de lui faire confiance, tout comme ce jour où il m'a dit qu'il voulait faire du latin, j'aurai pu douter, je ne me suis même pas inquiétée, s'il avait décidé de lui même je savais désormais qu'il mettrait toutes ses chances de côté pour réussir,

L'année prochaine il a décidé de prendre espagnol, alors qu'il voulait auparavant parler italien, il a compris en Floride qu'on parlait beaucoup plus l'espagnol dans le monde, j'ai répondu à ses questions, je lui ai montré des sites, des chiffres pour qu'il prenne sa décision en connaissance de cause,

Je ne sais pas de quoi demain sera fait, la dyslexie m'a quand même réservé de belles nuits sans sommeil, mais aujourd'hui je suis éblouie par ce garçon qui fait la fierté de ses parents et de sa famille,

Bravo Jules !

Rendez-vous sur Hellocoton !