Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

J'ai fait le choix du 50%

J'ai fait le choix du 50%

Dans ce billet il y aura un peu de tout, parce que forcément ça parle boulot mais aussi famille, organisation, rythme scolaire, activité et choix personnels,

Je t'ai confié combien ce mois de septembre fut difficile, combien le rythme fut déglingué, combien j'ai galéré,

Je sais que je ne suis pas la seule dans cette situation et que je ne peux parler que de moi forcément, mais peut être que ce billet aura un écho chez toi, ou te rappellera des souvenirs,

Enfin bref, ce qu'il faut que tu saches c'est que l'homme est absent toute la semaine du lundi et vendredi, que la seule personne sur laquelle je compte éperdument c'est ma mère mais que je ne veux jamais abuser, alors j'assume les enfants au maximum tous les jours,

Malheureusement les rythmes scolaires nouveaux ont foutu en l'air l'équilibre parfois fragile mais néanmoins durable qui faisait ses preuves depuis quelques temps déjà...certes j'étais bien contente de m'appuyer sur ma mère régulièrement mais quand elle n'était pas là j'arrivais à me débrouiller... depuis septembre (et ces foutus rythmes, je sais ça tourne en boucle) je ne peux plus me débrouiller seule, c'est impossible et ça je le vis mal...parce qu'en fait je n'ai pas le choix,

En gros je cours (et marche) sans arrêt, je jongle devoirs, travail, activités, blogs et je m'accroche et j'avoue j'ai tourné à vide quelques semaines avant qu'on prenne la décision l'homme et moi que je demande un 50% à mon employeur,

Evidemment plusieurs points ont motivé mon choix,

1- mes enfants passent avant tout, je n'arrive pas à les laisser au péri scolaire, je n'en ai surtout pas envie, j'ai envie de m'occuper d'eux, c'est un plaisir pour moi et non une contrainte, ces années là sont précieuses et j'ai envie de partager du temps avec eux,

2- je ne cours pas après l'argent, l'ambition, un statut de cadre (ne raye aucune mention, elles sont toutes valables)

3- je ne m'ennuie pas, je ne m'ennuie jamais, je ne m'ennuierai jamais probablement (et pourtant je sais qu'il ne faut jamais dire jamais)

4- je pourrai mieux dormir, davantage marcher, jouer au tennis, bref avoir un peu de temps pour moi aussi et peut-être bien lire aussi qui sait !

5- certes j'ai un job que j'aime, j'ai proposé à mon employeur un aménagement qui me permettra d'assumer mes missions...

Et puis qui vivre verra, rien n'est irréversible... j'ai fait ce choix (de part et d'autre avec mon employeur qui me l'autorise et que je remercie à cette occasion) pour un an !

Et en principe à partir du 1er décembre, en attendant je serre les dents...

*crédit photo

Rendez-vous sur Hellocoton !
Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

Garrice 13/10/2014 06:09

et oui ces foutus rythmes scolaires ... j'en suis révoltée moi aussi, là où avant t'étais heureuse de vivre dans un village, la politique te rappelle que tu comptes pas et qu'on se fout de tes difficultés ! J'ai fait moi aussi un billet sur ces rythmes débiles. La chance que tu as c'est de pouvoir te mettre à 50% ! Bien sûr que la famille est prioritaire, alors ... Chapeau ! Et aucune honte, aucune culpabilité à avoir merde !

harpa 12/10/2014 14:53

Comme je suis contente pour toi !! Je vis un enfer au travail depuis quelques mois, je tiens juste pour mon fils car j'ai la chance de travailler à la maison et donc de pouvoir m'occuper de mon loulou tous les jours. Si je pouvais me le permettre, j'arrêterais mon activité professionnelle qui est loin d'être épanouissante compte tenu de l'attitude méprisante de ma patronne. Je ne tiens que pour lui !! et je suis malheureuse à l'idée de démissionner pour aller ailleurs car cela serait renoncé à être à la maison. Bref, je te comprends et te soutiens à 200 % dans ton choix !

Maman raconte 10/10/2014 19:34

Avant d'avoir mon enfant, j'étais cadre, je faisais des heures interminables et je ne me plaignais pas de mon salaire... Mais ça, c'était avant. J'ai fait le choix du congé parental et bientôt je me lancerai dans une activité free-lance car il est hors de question pour moi de reprendre le même job avec mon enfant. C'est dire si je comprends tes motivations ! Quand on a la chance de pouvoir faire autrement, concilier travail et vie de famille, lever le pied tout en continuant un job qu'on aime... Alors il faut foncer !

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 10/10/2014 17:04

si tu peux te le permettre, ça me semble sage en effet, pour ta santé !

bruno 10/10/2014 14:51

Ah si je pouvais...moi ou madame...
Financièrement c'est impossible!!
La construction de la maison qui nous plombe de 33% mais nous avons la maison que nous voulions...
Et puis nous ne sommes que de petits techniciens. Si j'étais cadre voire cadre sup christel pourrait s'y mettre...et qui plus est tout dépend où tu travailles...
Christel a travaillé un moment au Trésors Public...là je peux te dire que ce n'est pas, pou le même grade la même paye...elle est bien plus élevée.

Emma 10/10/2014 14:47

C'est bon choix, et du moment que votre situation financière ne sera pas très touché et que l'homme n'aidant pas aux taches d'éducation et autre pourrais bien évidement assumer côté argent
Sinon pour toi ça sera la belle vie et tu verra après cette année je me demande si tu voudra pas prolongé !?

Lily croque la vie 10/10/2014 14:11

Coucou Virginie !
Je suis ravie pour toi, pour vous !
C'est super que tu puisses t'organiser ainsi, j'y avais pensé quand tu avais abordé il y a une dizaine de jours, des changements à venir...
Belle fin de journée, à demain pour le RDV lecture !
Bises

Nathalie, Lheuredete 10/10/2014 13:29

Ton billet me touche beaucoup. Il fait écho chez bien des parents aussi, je pense.
Quel tiraillement entre nos rythme, notre travail, et l'emploi-du-temps de nos enfants. Pas évident. D'où nombre de questionnements, de décisions un peu comme ci, d'autres comme ça, pour arriver à assembler le grand puzzle de la vie de tous les jours.
Vraiment, ce n'est pas simple. Chacun gère les situations comme il le peut.
Pour ma part, cette sensation d'être sur la brèche, sur le fil, je l'ai bien connue aussi. Et comme je suis en phase de préparation d'un projet qui me prend beaucoup de temps, le rythme s'accélère de nouveau cette année.
Tout cela pour te dire que je t'envoie tout mon soutien.
Tes choix, tu les as bien réfléchis, fais-toi confiance et tant pis s'il y a des personnes qui en restent étonnées. Tu verras que d'autres sont très bienveillantes aussi.
Tu es pleine de bon sens, tu fais au mieux avec la situation. Courage et protège-toi.
En attendant, passe un très bon WE (j'espère que novembre sera meilleur, parce que je suis aussi sous l'eau depuis six semaines).
Bises électroniques ! ;)

Manika 10/10/2014 13:10

C'est un très bon choix je suis à 23 heures par semaine et je trouve ça super ... du temps pour moi et ma famille et plein de chose géré plus rapidement quand les enfants sont à l'école ... je crois les doigts pour toi !

PetitDiable 10/10/2014 11:31

oh, c'est super! Tu vas apprécier!
L'an dernier j'étais à 80% et déjà c'était chouette, alors 50%, ce serait le rêve!

Melle Blanche 10/10/2014 11:31

J'ai fait le choix de ne plus travailler du tout.

madamezazaofmars 10/10/2014 11:11

SI ce choix est surtout possible financierement, car de mon point de vue même sans courir apres l'argent il faut en avoir suffisament pour vivre, alors tu as raison

Ptisa 10/10/2014 10:34

Personnellement, financièrement c'est juste donc travailler moins c'est impossible, d'autant plus que le jour ou je voudrais travailler plus, on peut me dire non ...
Les activités du périscolaires sont super et bien moins chère que les activités extérieures
Si j'avais les moyens je prendrai une étudiante baby-sitter pour gérer les sorties d'école et moins courir. Là j'ai un gros problème pour les vacances, il faut aller chercher l'enfant au plus tard à 18h au centre de loisirs et 18h c'est l'heure à laquelle je quitte le travail, sans compter que le papa, c'est pendant les vacances qu'il a les horaires de travail les plus lourds (il rentre au moment du coucher des enfants je dois tout faire). Donc baby-sitter, par le choix, je ne peux pas me permettre d'être absente encore : oui encore parce qu'avec les rendez-vous médicaux de Violette je passe mon temps à m'absenter même si le papa fait sa part, on me le fait toujours sentir.

chiffonsmacarons 10/10/2014 10:07

Tu as fait le bon choix, la qualité de vie de la famille est très importante.

Et puis rien n'est définitif, les enfants vont grandir, et tu pourras voir les choses différemment dans deux ou trois ans

Je suis certaine que tu dois te sentir plus légère !!!!!

Sandrine 10/10/2014 09:46

C'est une chose que beaucoup d'entre nous aimeraient pouvoir faire! Donc c'est très bien d'y arriver! Après mon congé parental, j'ai choisi d'être AE aussi pour pouvoir gérer mes horaires et mieux savourer ces instants avec mes Mini Voyageurs! Même si la grande préfère rester aux activités périscolaire (quand celles-ci sont intéressantes!) Idem que toi, on oublie les statuts sociaux (adieu cadre, salaire correct etc...) mais on est bien moins stressés tous ensemble!

ridée rieuse 10/10/2014 09:12

Choix difficile en effet. J'ai choisi cette solution quand nos filles étaient petites car nous n'avions pas de grands parents proches de nous. Comme je travaillais dans une équipe, j'étais souvent perdue. Le mardi, je ne faisais pas de devis, car le mercredi je n'étais pas là pour valider. Quand je revenais le jeudi, il y avait une période d'adaptation. j'étais donc exclue des décisions principales.
Quand les licenciements sont arrivées, j'ai été la première touchée car on pensait que mon job n'avait pas de poids dans l'entreprise. Et je n'avais pas d'argument à apporter.
Mais je ne regrette pas ces années. Au contraire, les filles ont été ravies et Monsieur JST a pu travailler plus sereinement, sans penser à sortir à 18 h impératif pour récupérer les enfants.
Mes filles sont proches géographiquement et je ferai tout pour les aider, mais je leur conseille de garder un temps complet pour avoir un poste intéressent, c'est le prix à payer malheureusement

swettylux 10/10/2014 09:10

oui c nouveaux rythmes scolaires sont affreux !!
comme tu peux le voir je lis pas bcp , et je participe plus trop mais c dur dur !
car j'aime venir partager blogguer ou autre et la ne plus pouvoir ca me manque un peu !
aller courage a toi des bisouss

Maud 10/10/2014 08:59

Je pense que c est une bonne solution pour toi. Moi je suis seule tout le temps je ne compte que sur moi et je sais ô combien ça peut être difficile parfois..... Alors je bosse de chez moi car je n'ai pas le choix avec la maladie de mon Titi. bisous

sysyinthecity 10/10/2014 08:56

J'étais à 50 % de droit jusqu'aux 3 ans de mon dernier, c'était super (moins financièrement) j'aimerais y revenir ...

anneflore 10/10/2014 08:24

Le même choix ici Virginie..Et encore.je continue toujours de courir..je ne peux les chercher que le vendredi midi et moi aussi j'ai besoin du soutien ponctuel de ma mère pour les chercher certains midis car moi aussi je refuse de les mettre tous les jours au périscolaire ou à la cantine non seulement par rapport au cout mais surtout par rapport à leur rythme et à leur confort de vie..J'avoue même que si j'en avais eu la possibilité, je serais encore resté un peu plus longtemps complètement à la maison le temps que Rosalie soit plus grande...car comme toi jamais je ne m'ennuie j'i toujours qqch à faire...J'espère que et aménagement de ton temps de travail te permettra d'être en adéquation avec toi même et soulagera ce rythme infernal...bisous

Margarida 10/10/2014 08:14

Je comprends tout à fait, vouloir être auprès de ses enfants c'est formidable, je trouve ça très bien, car si "on les fait" c'est bien pour quelque chose.
J'ai choisi le statut d'AE et de travailler à la maison aussi un peu pour cette même raison...
Et puis comme tu dis, qui vivra verra !

Courage !

Mariejissy 10/10/2014 07:49

Bonjour Virginie, il n'y a que toi qui peux décider pour toi. Je pense que tu as pris une sage décision. Tu ne t'en porteras que mieux crois moi. Faut profiter de la vie et des siens. Je t'embrasse

catherine 10/10/2014 08:01

Il faut à tout prix que les employeurs deviennent plus flexibles face aux nouveaux modes de vie, aux nouvelles demandes des employés. Bravo aux tiens qui te soutiennent. J'ai décidé aussi cette année de télé travailler le mercredi pour pouvoir mieux gérer les loisirs de mon fils. Nos priorités changent, nous demandons de la flexibilité, les femmes veulent tout c'est bien connu ;))

alice 10/10/2014 07:12

Oui c'est difficile de tout concilier.
Je renonce à quasi tous mes loisirs (sauf la gym une fois par semaine) car mon époux a des horaires très disparates : de jour, de soir, et surtout de week-end. Je ramène toujours du boulot à la maison.
Mais cette année, avecc un temps plein j'ai la chance de terminer tous les jours à 15h15. Je peux donc aller les chercher tous les jours à l'école et ça c'est un luxe énorme qui vaut bien des sacrifices... je suis heureuse de les accompagner durant leurs premiers pas au cp et en maternelle.
Des choix se font, et puis on ne peut pas toujours tout avoir ;)
J'imagine combien ta décision doit te rendre plus légère.