Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
En classe de 4ème, la dyslexie et Jules

En classe de 4ème, la dyslexie et Jules

En classe de 4ème, la dyslexie et Jules

Le conseil de classe de la classe de Jules était lundi soir,

C'est la fin du premier trimestre de la quatrième,

Je sais combien la quatrième est une classe plus difficile parce que c'est le cap vers un autre apprentissage notamment, je sais aussi que Jules a fait une très bonne 6ème et une excellente 5ème... mais si tu me suis depuis quelques années, tu sois combien son parcours n'est pas classique,

Dyslexique avec de grosse difficulté de prononciation, il a suivi pas moins de 6 années d'orthophonie, mais c'est pas tout, orthoptique, orthopédique, osthéopathe, des cours particuliers, beaucoup d'attention, de soutien, d'encouragement, parfois de pleurs, d'énervement... bref la maternelle ne fut pas facile mais le primaire fut simplement très difficile,

Combien de fois j'ai pensé que l'école n'était pas faite pour les enfants qui n'était pas dans le moule, combien de fois j'ai pleuré en sortant des rendez-vous avec les maîtresses, je pleurais sur le chemin seule avec ma peine puis je faisais face... J'ai dépensé énormément d'énergie pour le soutenir, énormément de temps aussi, mais je suis si fière de lui aujourd'hui... que tout ceci n'est plus que vilain souvenir !

Il a quand même conservé de cette période difficile de l'apprentissage, une pugnacité à toute épreuve, une volonté exemplaire, une détermination que je lui envie...

La sixième ne fut pas de tout repos, son professeur principal voulait dés les premiers jours que nous faisions un Plan Individuel d'Apprentissage... que Jules refusait en bloc, il voulait être comme tous les autres élèves...

Nous avons consulté différents avis médicaux et unanimement nous avons décidé de lui laissé sa chance... quitte à monter le PIA par la suite...

Tout le monde était d'accord sauf sa prof., j'ai eu l'impression de ne pas m'occuper de mon fils lorsque je suis allée lui expliquer sa décision...que je soutenais...

Non seulement Jules n'a pas eu besoin de plan individuel d'apprentissage jusqu'à présent mais il n'a jamais eu besoin de soutien non plus ni à l'école, ni à la maison... c'est un élève consciencieux, motivé, il sait qu'il doit travailler dur, il travaille dur sur ses points faibles...

Je n'ai jamais douté de lui, je lui fais confiance, il me prouve tous les jours que je ne me trompe pas... il m'étonne tellement...

Lundi sans surprise par rapport à son premier trimestre, il a obtenu les félicitations du conseil de classe, il est second de sa classe avec 15,3 de moyenne générale... le premier ayant 15,5 quand même !

Si j'écris ce billet c'est pour témoigner sur la dyslexie... c'est pour dire que c'est possible, qu'il ne faut pas se décourager, qu'on peut y arriver même mieux que ceux qui ne le sont pas, il suffit de le vouloir très fort...et évidemment de faire ce qu'il faut pour... parce que que l'on soit ou pas dyslexique, rien ne tombe tout cuit dans l'assiette !

Rendez-vous sur Hellocoton !