Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Lifestyle, sport & développement personnel


Avoir un enfant à 18 ans (ou pas)

Publié par Virginie B sur 9 Février 2015, 06:00am

Catégories : #Vis ma vie de maman

Avoir un enfant à 18 ans (ou pas)

J'ai eu mon premier enfant à 29.5 ans en 2001, cette année c'était l'âge moyen du premier enfant en France, depuis l’âge moyen des mères à l’accouchement en 2013 est de 30,1 ans, et celui des mères à la naissance d’un premier enfant est d’environ 28 ans. Les pères sont en moyenne plus âgés.

En trois décennies ans, le "pic" de fécondité des mères est passé de 25 ans à 30 ans. (sources).

Force est de constater depuis quelques semaines qu'autour de moi les annonces de grossesses de - de 20 ans fleurissent... et moi je tombe à chaque fois un peu plus à la renverse !

Comment peut-on faire un enfant si tôt, alors qu'on est soi-même un enfant (encore un peu non ?)...

Ma grand-mère me fait justement remarqué qu'à son époque, il était normal d'avoir un enfant avant 20 ans... oui mais on est plus dans la même époque mamie...

Oui bon ok, à 18 ans on est sans aucun doute tout à fait capable d'élever un enfant... d'ailleurs ma mère m'a eu à 19 ans à peine et même si elle a divorcé deux ans plus tard, elle s'est bien débrouillée (enfin je suis juge et partie forcément)...

C'est juste qu'à 18 ans on se grille un peu quelques années d'insouciance surtout, en fait c'est peut-être ça surtout qui m'affole... la vie est tellement longue, tellement semée d'embuches, je trouve que c'est bien dommage de commencer si tôt dans le parcours des soucis !

Parce que si pour moi être maman était une évidence, j'avais trop de chose à vivre pour faire un enfant à 18 ans... et je ne regrette absolument pas mon choix, quand je sais combien être maman peut être difficile dans tous les domaines d'ailleurs !

Et puis l'avenir du couple... Comment peut-on miser sur la durée d'un couple quand on a un enfant à 18 ans ?...

Forcément j'en connais qui ont réussi, il y a toujours des exceptions à la règle non ?

Parce que franchement ça me parait bien compliqué un couple qui commence si jeune dans la vie et surtout avec le poids d'un enfant, les difficultés que ça va accroître. !

Je me pose des questions quand même parce que toutes ces nouvelles naissances que j'apprends ne sont pas des grossesses désirées... 2 parmi elles ont été découvertes bien au delà du terme pour une interruption de grossesse... 2 dénis de grossesse quand même !

Comment s'est possible en 2015 ? je n'ai pas de réponse, que des questions... plusieurs idées cependant...

Enfin en tous les cas il y a du boulot sur l'information, l'éducation, la communication...

Est-ce que comme moi vous constatez de plus en plus de grossesses de jeunes filles de moins de 20 ans ?

Credit Photo : Claudine Grin / www.claudinegrin.fr

Commenter cet article

Sara 22/03/2017 20:30

Salut! J'ai 18 ans... et oui je suis maman, j'attend même mon petit deuxième pour le 20 août 2017. Je suis marier depuis presque un an. Je crois que je m'en sort bien comme maman, mon petit Garçon sourit et rit toujours!!! Je lui fais moi-même ses purées et j'utilise des couches lavables (une petite merveille à petit budget) je n'ai pas internet, ni télévision à la maison donc j'épargne encore! Notre couple va bien et nous allons à l'église tout les dimanches matins, nous avons beaucoup d'aide de notre église! Bref, oui c'est possible d'être maman si jeune! :)

Claudine Grin 05/02/2016 07:05

Bonjour!
Je suis tres contente que vous avez trouvé mon photo sur l'internet, mais est ce que tu peux mettre mon nom comme credit photo?
Credit Photo : Claudine Grin / www.claudinegrin.fr
Ou vous pouvez me suivre sur www.facebook.com/claudinegrinphotography
Merci!

Anna 30/12/2015 15:56

Bonjour,
C'est un peu la galère quand on devient maman aussi tôt. En tout cas, j'ai vécu cette expérience et j'ai enduré pas mal de choses. Je me sentais vraiment perdue et seule au monde. C'est ce qui m'a poussé à devenir jeune auto-entrepreneur. Et cela grâce au coup de pouce de Camille≈ Gagnersonargent.fr. Maintenant, je m'épanouis avec mon enfant et mon boulot de rêve.

Virginie G 27/04/2015 17:27

Et que dire des trentenaires mariées mères de famille et femmes activent qui pratiquent l'IVG?
L'âge est un nombre, l'âge mental c'est autre chose...
Quand à la solidité du couple nul ne sait l'avenir...il y en bien qui divorce après des années et années de mariage, des femmes trompées durant des années...les enfants font juste ressortir ce qui était déjà là avant...Ma mère m' a eu à 20ans j'ai moi même eu mon fils a 23ans et je m'apprête a être proprio pour la 1er fois alors même que mon conjoint est encore étudiant! tout est question de volonté soit on se bat soit on baisse les bras un enfant n est nullement un fardeau je déplore cette perception des choses. Les sorties, amies ne font pas une vie avoir un être à aimer et qui nous aimera toute sa vie vos toutes ses choses.

Maud 02/03/2015 20:41

Comme tu le sais j ai eu ma fille à 20 ans.... Et c'est la plus belle chose que j'ai faite au monde (avec ses frères mais plus tard).... J'étais seule quand j ai accouché mais s'il m a trompé pendant ma grossesse il m aurait trompé 10 ans plus tard sans doutes. Et la solidité du couple ne vient pas avec ou sans les enfants. Je ne regrette pas d avoir eu ma fille jeune bien au contraire.

boo 20/02/2015 17:19

J'ai eu mon fils a 20 ans, longuement désiré !
Il a 16 mois maintenant, et il va très bien :)
Je trouve ça hallucinant de juger ainsi alors qu'on pourrais en faire de même :) il y en aurait des choses a dire quand même la aussi.

Sandra 16/02/2015 13:11

j'ai eu mon premier enfin ma première à 39 ans et heureusement !!! avant je n'aurais pas pu.... et même maintenant parfois je trouve ça dur c'est pour dire ;)

18 ans pour ma part est beaucoup trop jeune, même 30 ans... (en ce qui me concerne).... j'ai préféré voyager.... d'ailleurs ça me frustre encore de ne pas voyager comme j'ai envie mais bon.... ;) belle idée ce thème :)

Bibi 16/02/2015 12:19

Lora, ton commentaire est très juste et très beau.
J'ai eu ma première fille à 20 ans, c'était un accident, mais j'étais la soeur ainée d'une fratrie nombreuse, je savais donc m'occuper d'un bébé, et j'étais en couple depuis 3 ans avec le papa. Nous habitions chez nos parents mais à l'annonce de ma grossesse nous nous sommes installés dans un minuscule appartement. Nous avons eu la chance de pouvoir bénéficier d'un appui financier de la part de nos parents les deux premières années (comme beaucoup d'étudiants...). Nous avons galéré financièrement, c'est vrai, les premières années. Ca a été dur. Il a fallu s'accrocher aussi à notre couple car les nuits blanches n'aident pas... (mais c'est aussi vrai à 30 ans.) J'ai le sentiment que notre fille nous a "fait parents". Il a fallu grandir à toute vitesse et c'était intéressant, stimulant. Et puis nous avions une énergie folle, plein de projets, l'envie de plonger dans la vie. Nous ne nous sommes pas économisé, nous avons construit à tour de bras. Aujourd'hui j'ai 40 ans, toujours mariée avec le même homme, notre couple est extrêmement solide car nous avons "grandi ensembles". Nos filles ont 20 et 15 ans. Elles vont bien. Elles sont cultivées, épanouies. Très honnêtement j'essaie de répondre à cette question: ai-je l'impression d'avoir gâché ma jeunesse? Non, très objectivement je ne crois pas. J'ai dû faire des choix, c'est vrai. J'aurais aimé partir en Erasmus à l'étranger, je ne l'ai pas fait. Je n'ai pas passé de temps aux terrasses des cafés. Mais j'étais déjà, à 18 ans, très travailleuse, très sérieuse. Quand je suis tombée enceinte je sortais de 2 ans de prépa super intenses. Finalement j'ai plongé tout aussi intensément dans la maternité tout en continuant mes études, que j'ai réussi. Aujourd'hui je suis réalisatrice, mes enfants sont presque "élevées", j'ai de nouveau du temps pour moi, nous allons pouvoir commencer à faire des voyages en amoureux avec mon mari, j'ai l'impression qu'une seconde vie très heureuse nous attend. Pendant ce temps mes frères et soeurs qui ont entre 30 et 37 ans commencent seulement à essayer de faire des enfants... et ils n'y arrivent pas! Tous les 4. Comme tous les parents en devenir, ils ont une idée abstraite et idéale de l'enfant qu'ils désirent et toutes les tempêtes de la parentalité les attendent et le cueilleront aussi démunis, je crois, que je ne l'étais plus jeune. Je crois que chacun est différent dans ses envies et ses possibilités à 18 ou 20 ans comme à 40. On fait les choses, finalement lorsqu'on se sent prêt à les faire. Mais je crois qu'il est important de poser sur les jeunes mères un regard bienveillant et encourageant. Partir du principe qu'elles vont y arriver, car d'une manière ou d'une autre, plus ou moins cahin-caha, elles y arriveront! (Sans doute certaines mieux que d'autres mais c'est vrai à tout age...) Elles ont tout à construire, elles sont fragiles, peu sure d'elles et le mépris comme le doute ne les aide en rien. Elles ont besoin d'encouragements. Je revois les photos de la naissance de ma fille: j'avais une figure d'enfant. Mais tellement, tellement d'amour à donner, tellement d'énergie et de volonté!!

Paddington 16/02/2015 10:55

J'ai eu mon premier bébé à 22 ans, et je n'ai jamais regretté... Par contre j'ai pas mal d'amies entre 28 et 40 ans qui n'ont pas d'enfants et qui stressent, et me rebattent les oreilles avec leur horloge biologique. J'ai eu 2 autres enfants par la suite, et je peux vous dire une chose, être une maman jeune, c'est un atout certain. On récupère plus vite, on a plus d'énergie, on est plus adaptable, et puis souvent on est étudiant ou au début de sa vie professionnelle, donc on ne stresse pas en se disant qu'on sacrifie sa carrière.

D'ailleurs les gynécologues vont expliqueront que physiologiquement le corps vit mieux la grossesse et l'accouchement à 20 ans qu'à 30 ou 40 ans.

Une dernière chose qui est insouciant à 18-20 ans au juste ? On est beaucoup plus insouciant à 30 ans.

sanee 15/02/2015 14:21

Il n'existe pas de situation idéale mais on a le droit d'avoir un avis sur la question.Personnellement c'est moins pour l'enfant que je m'inquiète mais davantage pour ses très jeunes mamans. J'ai aussi été élevée par une mère et un père qui m'ont eu à 18 ans et même si aucun parent n'est parfait,j'ai beaucoup ressenti leur immaturité.J'ai bien ressenti la détresse et la solitude de ma mère renfermée sur elle même qui ne sont est pas beaucoup laisse le choix et un père qui n'a pas réellement eu le temps de savoir ce qu il attendait vraiment de la vie mais surtout ils n 'ont pas eu le temps de savoir qui ils étaient. On a beau être plus mâture qu'es les jeunes de notre âge, à 18 ou 20 ans on a pas beaucoup vécu socialement, on a pas où peu de diplôme, on a quasiment jamais travaillé. Les réussites, les échecs, le confiance en soi découle énormément de notre place dans la société ,dans ma vie active.Avoir un enfant si jeune isolé et marginalise.Se trouver, vouloir concrétiser des choses, est encore plus difficile en devenant maman jeune.Cette maternité écarté ses questions mais elles reviennent tôt ou tard.La crise d adolescence des jeunes parents, la remise en question ,qui l 9n est et ce que l 0n veut devenir ne se résume pas dans le fait de devenir maman et demeure chez chacunes.J en connais autour de moi et toutes à un moment où à un autre aspire à autre chose pour être réellement comblée.et c est extremement diffcile dans la societe d aujourd hui.Avec un enfant c est pire que le parcours du combattant.Et même si cela n est pas impossible ,même si ce n est pas une généralité. Je pense que vivre pour soi,apprendre à ce connaître, travailler à être indépendante un minimum pour pouvoir se donner le choix est primordial.C est une forme de liberté qui me paraît essentielle.Pour celle qui se f9nt entretenir,qui n ont jamais ete dand la vie active,ne sont jamais alle au bout d un challenge, connu la joie et le bonheur de valider ses labeurs par un diplome, recu les felicitations d un employeur, se dire que si demain elle voulait quitter leur homme pour aller ailleurs elles en avaient les capacited materielles,intellecuelles.Ces annes qui nous apporte tant en tant que jeune fille,jeune femme.Je voudrai juste leur dire dommage. Le bénéfice est incommensurable. Ces jeunes filles se retrouvent pour la plupart parent et responsable , en couplé et enfermé dans un quotidien dont il serait très difficile voire impossible à briser.Sans diplôme, sans alternative , sans indépendance, sans moyen de locomotion pour certaines, elles ne vivent qu a travers leur rôle de mère de famille. Bien sûr beaucoup se croiront épanouis mais pour moi et mon ami ,nous connaître profondément, s éprouver dans tous les domaines sans parler d excès,nous remettre en question me paraît essentiel à la démarche d être parent.Aimer sans conditions est inné lorsque l on devient parent mais il ne faut pas perdre de vue que nous serons les modèles de nos enfants.

Les mères de 20 ans conseilleront elles à leur fille tout juste majeure de faire un enfant si jeune et de suivre leur exemple ??

Même si aucune ne dira jamais que leur enfant à gâchée leur jeunesse (je dirai possibilités et liberté pour ma part) et que c est la plus belle chose qui ne leur ai arrivée (un enfant restera toujours la plus belle chose qui peut nous arriver) ,je pense qu elle leur conseilleront d attendre un peu parce que ça le vaudra toujours mais pourrait être encore mieux.Juste pour se donner la possibilitée d entrevoir celle qu elle pourrait etre car a l arrivee d un enfant c est à ce que devient notre enfant qui est priorisé.Juste parce qu'il convient de réfléchir réellement à chaque décision que l on prend.Et que réfléchir et prendre du recul avant de décider de l arrivée d un enfant est la plus grand marque d amour et de respect pour le don de la vie,pour l enfant à veni.Jai eu mon premier enfant à 28 ans.

lora 15/02/2015 18:04

Bonjour sanee,

D'abord, je tiens à dire que je suis désolée d'intervenir à tout bout de champs (pour Virginie et pour plomber ses comm) mais ton commentaire, sanee, m'interpelle vraiment.

Je trouve ça juste fou de lire des choses à la fois tellement justes mais qui démontrent une telle vision négative de la maternité quand on est jeune !
C'est dommage d'arrêter ta pensée dans cette vision de la jeune maman forcément femme au foyer, sans le sou et dépendante de son homme, sans diplome et sans travail, qui ne trouve son épanouissement éphémère que dans son rôle de mère et ses enfants (mais qui se morfond le reste du temps).

Penser à soi, avoir confiance en soi, se trouver avant de devenir parent, c'est bien, c'est chouette, ce serait l'idéal même, mais qui se trouve vraiment dans la réalité ?
Par exemple, tu crois qu'on sait vraiment qui on est quand ? A 25 ans pile ? Ou faut-il pour toi avoir eu quelques expériences significatives telles qu'un diplôme, un travail, un challenge ?
Pourquoi penser que la vie s'arrête quand on devient maman ?
Bien sûr que non, on continue de vivre hein ! On continue de vivre des éxpériences, d'apprendre, de se découvrir, de grandir, et c'est d'ailleurs d'autant plus gratifiant d'avoir son diplome ou d'avoir relevé un challenge ou de travailler avec un enfant) à charge.

Se poser, savoir se remettre en question, faire un bilan de sa vie, c'est bien, c'est indispensable, ça apporte beaucoup, mais ce bilan-même est chaque fois différent du dernier, parce que c'est comme ça l'école de la vie : lorsqu'on se croit être assez grand, assez sage, avoir assez expérimenté, on se rend compte qu'en fait non, qu'il nous reste encore à apprendre et à grandir, que la vie ne cesse jamais son enseignement.

Quant à l'épanouissement que les jeunes mamans trouvent dans leur rôle de maman, il est le même que le tien, que celui de celles qui ont choisi d'avoir un enfant plus tard qu'elles : il est propre à chacune et, comme tu le soulignes, ne se suffit pas à lui-même, d'où le fait que la maternité de les empêche absolument pas de vivre d'autres expériences, de se réaliser ailleurs et autrement...

Autant il est vrai que je ne conseillerais pas à mes enfants de devenir parent à 18 ans, autant avoir un enfant à 18 ans est riche d'enseignement et ne constitue absolument pas une barrière à la réalisation de soi.

eva and family 14/02/2015 22:06

Là dans mon entourage pro, je vois le cas d'une jeune fille de 17 ans, hum ça fait peur quand même... c'était désiré mais il y a une désinvolture non assumée...
Moi j'ai attendu 33 ans pour le 1er parce que je n'étais pas prête avant, c'est tout. C'est un tel engagement, être parent !

Evelyne 12/02/2015 10:31

Non Virginie mes petites-filles ont 14 et bientôt 16 ans. Tu vois entre ma propre expérience, celle de mes frères et sœurs et celle de mes enfants j'ai également l'exemple de mes petites-filles qui, à mon avis ont beaucoup aidé leur papa à grandir car, je l'ai vu écrit ici, mais c'est absolument vrai aussi !

mario 21/05/2015 16:17

Moi jai pas eu de famille papa lab maman lab dc se désir de fonder ma propre famille ma envahit et jai 19ans et jsui impatiente davoir mon bb. Côté Finance pas de soucis

Evelyne 11/02/2015 20:02

J'ai eu mon fils à 20 ans, c'était un bébé surprise mais que de bonheur, un deuxième deux ans plus tard et j'ai remis ça plus tard avec le même papa à 35 ans ! Depuis effectivement je suis divorcée mais tout va bien pour tout le monde. C'est ta génération Virginie qui réagit ainsi car de toutes mes copines je n'étais pas du tout la seule et je me suis fait du mouron quand, en attendant ma fille à 35 ans, j'avais peur de me trouver vieille à la sortie de l'école ce qui ne fut pas le cas of course. De nos jours les femmes ont leur premier bébé un peu à tous les âges et à 20 ans elles ne gâchent absolument pas leur vie (ça ne vient pas de l'âge...). Bien au contraire elles ont l'avenir devant elles ! Moi je me demande plutôt comment font celles qui ont le premier à 40 car avoir des ados à 55 ans passés ce n'est pas la panacée non plus... souvent je leur souhaite bien du courage et je ne parle même pas d'adolescence difficile, je te parle de ce que cela engendre d'énergie pour tout. Tu verras qu'au troisième enfant tu diras ouf ^^ à ta dernière rencontre parents-professeurs (rire) et ce n'est pourtant pas terminé pour autant :-) Maman au foyer j'ai commencé personnellement ma carrière à 40 ans, je suis fière de moi, je ne regrette rien et maintenant je retrouve une insouciance que je n'avais même pas adolescente. J'arrête mon bavardage en embrassant les mamans de tous âges moi qui suis grand-mère depuis l'âge de 45 ans tu trouves que c'est trop jeune ? Meuhhh non !!! Bises.

Virginie B 11/02/2015 20:30

Si tu as 45 ans, tu es plus vielle que moi seulement de quelques années, je considère donc que nous sommes de la même génération !... Où je te rejoins complétement c'est pour le premier enfant à 40 ans, quel bouleversement... mais parfois pour des raisons de santé on ne choisi pas non plus... tu es une très jeune mamie c'est évident et je te souhaite beaucoup de bonheur...

Madame Sioux 11/02/2015 10:19

(j'avais pas vu sur mon téléphone que les commentaires étaient modérés, je crois que ça marchait pas. Désolée pour les doublons du coup. Merci de garder le dernier commentaire si tu peux.)
(et de supprimer celui-là).

Madame Sioux 11/02/2015 10:18

Moi je crois, ou j'ai cru comprendre grâce à ma maman assistante sociale, que souvent, les très jeunes filles qui tombent enceintes (lycéennes notamment, voire avant) peuvent le faire inconsciemment pour se sauver elles-mêmes. Parce qu'un enfant, c'est une responsabilité oui, mais comme l'ont souligné plusieurs mamans ici, ça donne des ailes et la force nécessaire pour accomplir des choses : reprendre ses études parce que l'on veut être un modèle pour son enfant, trouver la force de quitter une situation qui ne nous convenait plus pour notre enfant, trouver un travail parce qu'on tient à offrir un cadre de vie confortable à son enfant...
Il y a aussi beaucoup de très jeunes filles qui tombent enceintes pour donner à un enfant l'amour qu'elles n'ont pas reçu, lorsqu'elles vivent des situations de détresse, matériellement et affectivement. Pour réparer en quelque sorte, sans que ce soit planifié pour autant. Et elles ne parviennent pas toujours à franchir le cap pour autant, à prendre leur indépendance et à aller de l'avant une fois que l'enfant est là. Parce qu'il peut leur manquer les bases qui permettent d'avoir confiance en elles et de trouver les ressources nécessaires. Je pense qu'il y a des gens qui vivent des situations bien loin de ce que nous pouvons imaginer, nous qui avons pu nous questionner sur l'idée d'enfanter ou pas (que ce soit dans une situation de contraception ou pour réagir à une grossesse surprise).

De mon côté, je veux un bébé depuis que j'ai 16 ans. Je serais accidentellement tombée enceinte à cet âge (ça a failli arriver), je crois que j'aurais voulu le garder - et mes parents m'auraient sûrement traînée me faire avorter...
Au final, j'ai eu mon premier bébé à 26 ans, avec une situation stable, des revenus, un conjoint fiable, tout bien comme il faut.
Mais ce désir d'enfant que j'ai concrétisé à 26 ans, il était autant fantasmé que celui à 16 ans je crois. La réalité de ce que c'était d'avoir un enfant (les non nuits, les angoisses, les questionnements à n'en plus finir et s'inquiéter davantage, pour toujours, de quelqu'un d'autre que soi), je n'avais jamais voulu la voir ; j'avais toujours une vision romantique du beau petit bébé à câliner et à aimer. Parce que c'est moi, parce qu'il y avait sûrement quelque chose dans mon histoire qui l'expliquait.
La seule différence avec mes 16 ans, c'est que je serais sûrement pas restée avec le père d'alors - et que je n'avais aucun revenu. Mais ce que je veux dire, c'est que mon envie, ce que mes tripes me dictaient, était exactement la même, aussi impérieuse et irraisonnable, aussi fondée ou non à 16 ans qu'à 26 ans.
Et parfois, on n'est pas en capacité de faire taire cette envie-là - a fortiori si elle est inconsciente.

PoupouleBB80 10/02/2015 19:17

20 ans ou 40 ans un premier bébé... Et si la grossesse n'est pas désirée mais le bébé assumé? Après tout? On s'en fout non? L'important c'est que le petit soit assumé, bien élevé, heureux... Qui es-tu pour dire que cela n'est pas possible? A 25 ans, je suis bientot Maman de 2 bébés et crois-moi, je suis plus qu'heureuse de les avoir eus jeune. Mes amies maman sont toutes plus agées que moi... Et ça ne leur pose aucun problème (une maman à 18 ans peut etre aussi mature qu'une maman de 28 ans).

lora 10/02/2015 16:07

Bonjour,

Je vais être hors-sujet et je m'en excuse, mais moi, ce qui m'interpelle c'est cette "insouciance" dont tu parles.
C'est drôle parce que de mon point de vue, avoir un enfant ne rime pas du tout avec difficultés, soucis, fin de l'insouciance, poids dans le couple etc...
Bien au contraire, pour moi, c'est plutôt synonyme de joie, de bonheur et de satisfaction ! Grandir, mûrir, et devenir responsable grâce à l'arrivée d'un premier enfant sont plutôt des points positifs.

lavisionrauz 10/02/2015 13:35

L'âge n'a pas à être pris en compte dans ce genre de débat. Certaines personne de moins de 20 ans sont tellement plus mature que celles qui ont passer la trentaine. Qu'est ce qu'il dit que ses personnes pensent avoir rater leurs jeunesse. L'immaturité viens justement des personnes qui jugent sans savoir le parcours des personnes concerner.

La stabilité à 20 ans impossible? Faux. J'ai faillis être maman à 19 ans (Fausse couche à 4mois passer). Mon copain était patron de deux magasin d'optique à 22 ans. Moi j'étais nounou. On avait un foyer. Aucun problèmes. Alors que je connais des personnes de mon entourage qui ont plus de 40ans qui n'ont aucune situation. L'âge ne veut rien dire.

Avoir son opinion c'est bien, qu'on soit d'accord ou non avec le fait qu'avoir un bébé avant 20 ans c'est bien ou mal. D'accord, mais de là a dire que c'est rater sa jeunesse ou je ne sais quoi, non!

La jeunesse? Qui se bourre la gueule? Qui fini hospitalisé en presque coma? Qui fume des joins? Qui dépense son argent dans la débauche? C'est ça qu'on risque de raté? Vaut mieux de jeunes parents qui se responsabilise davantage jeunes plutôt que des jeunes qui ne connaissent même pas le mot travailler.

& puis que se soit à 20,30 ou 40 ans les couples ne sont pas forcément plus solide avec l'âge. Nous sommes entourer par les divorces.

Si un couple désire un bébé ou même qu'il soit arriver par accident mais que ceux-ci estime pouvoir le combler je ne voit pas où est le problème.

Virginie B 10/02/2015 14:03

quand on peut assumer comme apparemment c'était votre cas, c'est en effet responsable... mais c'est pas toujours le cas ! Et faire un enfant chez ses parents je ne pense pas que ça soit l'idéal !...

C'est en tous les cas triste de constater (dans plusieurs commentaires qui viennent tous du même billet) que la jeunesse est associée systématiquement à l'alcool, la drogue, la débauche...

waouh quel tableau décevant... alors c'est soit on fait un enfant à 20 ans soit on vit cette vie ?

Curieux c'est pas du tout dans ces termes que je parle de profiter de sa jeunesse...

happiness 10/02/2015 10:35

Au delà de tous les préjugés de cet article, je me permets de vous faire partager l'avis d'un médecin et d'un ostéopathe travaillant tous deux dans une célèbre maternité parisienne.
Leur constat est sans appel, les femmes attendent bien trop longtemps avant d'avoir des enfants, ils sont confrontés à un nombre incroyable de femmes qui n'arrivent plus à tomber enceinte naturellement du fait de leur âge (plus de 30 ans)...
Et oui c'est peut être dur à entendre pour certaines, mais biologiquement, l'âge idéal pour une grossesse c'est 20 ans !!!
D'ailleurs les femmes ont depuis des centaines de milliers d'années (bref depuis notre existence sur terre) eu des enfants à ces âges, à votre avis pourquoi ?
Apparemment ils semblent que depuis une 20/30aines d'années il est de bonne augure d'attendre l'âge de 30 ans pour être socialement apte à devenir maman...
Vous prenez donc ces jeunes mamans pour des "anormales" alors qu'en l'occurrence au vu de l'histoire c'est plutôt d'avoir des enfants après 30 ans qui est anormal...

Happiness 10/02/2015 14:51

Et bien certes nous n'étions plus au lycée mais en revanche nous avons vécu chez ma mère la première année de mon fils le temps de trouver un appartement et cela n'a gêné personne.
D'ailleurs mes propres parents avaient aussi vécu les deux premières années de la vie de mon frère ainé chez mes grands parents alors qu'ils avaient tout à fait les moyens de se payer un appartement, mon père sortant de l'école polytechnique... mais tout le monde trouvait cette situation plus simple et à l'époque (dans les années 70) ce n'était apparemment pas une tare.
Je ne pense pas faire une caricature de ces jeunes malheureusement puisque je les côtoie, je vous invite à venir faire un tour dans les soirées parisiennes, franchement je vous assure que vous ne serez pas déçue !

Virginie B 10/02/2015 12:47

Je suis parfaitement d'accord avec les éléments que vous mettez en avant, profitez de sa jeunesse c'est pas vraiment dans la drogue que je la conçois... mais franchement il n'y a pas que cette caricature si ?... ou alors effectivement j'ai loupé un truc... par contre je vous félicite pour ce nouveau bébé et l'équilibre de votre famille... je n'ai jamais dit qu'on ne pouvait pas y arriver et que tout le monde était pareil... mais c'est vrai qu'à 18 ans et toujours au lycée (comme les cas que je connais récemment) j'avoue que je me dis que c'est un peu inconséquent...

happiness 10/02/2015 12:08

La question ne se pose pas dans votre billet et pourtant c'est bien l'un des plus gros problème!
Pourquoi les jeunes d'aujourd'hui sont ils autant inconscients et insouciants par rapport à toutes les générations passées ?
Pourquoi aujourd'hui des gens bien-pensants comme vous considèrent-ils qu'avoir un enfant à 20 ans est bien trop jeune alors qu'il en a été ainsi depuis la nuit des temps ?
Personnellement habitant Paris, je ne fais pas du tout votre constat bien au contraire, je ne connais pas de jeunes aillant eu le courage d'avoir des enfants jeunes, je connais surtout des jeunes qui préfèrent dépenser leur argent de poche en sortie en boîte, en alcool et en drogue, des jeunes de 26 ans qui sont obligés de demander à papa maman de leur payer des vacances car ils ont toujours été incapables de bouger un peu leurs fesses pour travailler, et oui dans les milieux bobos c'est comme ca que ca se passe ! Est-ce donc ca l'insouciance de la jeunesse ?
10 ans maintenant que je suis avec mon conjoint, nous avons eu notre fils à 20 ans après 4 ans de relation, alors certes au début nous avons galéré financièrement mais justement nous avions un but dans la vie, nous n'avions pas le choix, nous ne pouvions pas baisser les bras et se lever tous les matins pour aller étudier ou travailler était notre priorité !
Et aujourd'hui alors ? Et bien nous avons bientôt 27 ans, tous deux avec un bon CDI, un joli petit appartement dans le 5ème arrondissement de Paris, nous avons le luxe de pouvoir nous payer des vacances à la mer, au ski et à l'étranger tous les ans et tout ça sans demander de l'aide à nos parents.
Et vous savez quoi ? Certains de nos potes totalement insouciants envie justement notre stabilité.
Et oui, les jeunes parents ne sont pas tous demeurés et égoïstes.
D'ailleurs un petit être viendra rejoindre notre famille dans quelques mois et je peux vous dire que je ne me sens pas plus prête qu'à 20 ans, pourtant j'en aurai 27 !

Virginie B 10/02/2015 11:17

la question physique ne se pose évident pas dans mon billet, naturellement que c'est à 20 ans qu'on est le plus en forme !

Christine 10/02/2015 01:22

Ma mère m'a eu juste avant ses 19 ans et a eu ma sœur à 20 ans. Elle s'est toujours plainte de sa vie et a dit devant moi quand j'avais 19 ans qu'elle avait gâché 15 ans de sa vie à élever ses enfants. C'est très dur à porter. J'ai eu mes enfants à 34 et 40 ans, j'avais bien vécu et mes enfants sont beaucoup plus équilibrés que nous ne l'avons été ma sœur et moi élevées par des parents immatures.
C'était juste une génération qui n'avait pas le choix.

marie anne 09/02/2015 17:42

Bonjour!

Maman de 26 ans, j ai eu le premier a 20 ans et le deuxieme a 25. Toujours avec leur papa, nous allons acheter un appartement, nous avons une vie stable et épanouie. Nos enfants le sont egalement!
Depuis ma premiere grossesse je n'ai jamais cessé de subir les reflexions des gens car je n'etait pas dans la norme... Quelle norme? L'important n'est il pas d'etre prete et de sentir que c'est le moment?
Qui etes-vous pour juger puisque vous ne l'avez pas vécu? Est ce que profiter de sa jeunesse c'est sortir, boire, changer de mecs toutes les semaines? Peut etre, je ne juges pas ceux qui le pensent donc ne me jugez pas, ne nous jugez pas!
A vous lire je pense que nos enfants seront plus épanouie car ils auront eu des mamans qui ne jugent pas et qui respectent les choix de chacuns...
Je ne comprends pas votre article, je ne comprend pas les commentaires negatifs et je suis attéré de vivre dans un tel monde de jugements et de negativité!
A bon entendeur

Virginie B 09/02/2015 17:50

on ne peut pas tous être d'accord sur le sujet me semble t il !... je vous souhaite d'être heureuse sans jugement !

LMO 09/02/2015 17:31

J'ai eu ma fille aînée à 19 ans. Et des jugements, j'en ai subi beaucoup, et ça a été très douloureux à assumer. J'étais une exception, une mère hors de la norme, j'avais tout à prouver.
En plus j'ai quitté le père (il était violent, je l'aurais quitté à 30 ans exactement de la même manière, et je ne sens pas mon couple aujourd'hui plus solide à 30 ans que lorsque j'en avais 20).

Je me suis retrouvée mère célibataire avec tous les préjugés d'une société sur mon dos.

Est-ce que j'ai un jour regretté mon choix d'avoir gardé ma fille? Pas une seule seconde. Ai-je le sentiment de n'avoir pas assez profité de ma jeunesse? au contraire, l'avoir m'a fait naître, devenir mère m'a fait grandir et m'a permis de profiter de la vie comme jamais auparavant.

Je suis aujourd'hui enceinte de mon 4° enfant. Une surprise lui aussi. J'ai 33 ans. Le regard que l'on porte sur moi est bienveillant, j'ai fait mes preuves, et puis j'ai "l'âge requis", alors les petites surprises de la vie sont de jolis cadeaux!

J'estime qu'il en est de même à 18 ou 40 ans. Quand on le désire un enfant est toujours un cadeau. et je ne me sens pas meilleure mère aujourd'hui que je ne l'étais à 19 ans. Différente, bien sûr, mais meilleure non. Les choix que j'ai fait pour ma fille aînée, la force et l'énergie que j'avais à l'époque, mon amour puissant pour elle, personne ne pourra m'enlever ça. Et je pense que j'étais aussi prête à devenir mère à 19 ans qu'aujourd'hui à 33 ans.

J'avoue être un peu déçue de lire de tels jugements... Ta maman t'a eu à 19 ans, en quoi une femme mère à 19 ans en 1970 est si différente d'une femme qui devient mère en 2015??

Virginie B 09/02/2015 18:30

tu es en effet un bel exemple et je suis ravie que tu témoignes ici pour en parler... si ça pouvait donner la force, les ailes que tu as eu à ces jeunes personnes que je connais, j'en serai ravie, tu peux me croire... mais je sais que tout ne dépend pas que de ça aussi...

LMO 09/02/2015 18:18

J'ai désiré ma fille, oui. dès que j'ai su que j'étais enceinte je l'ai chéri et attendu avec impatience. Néanmoins je n'ai pas choisi de tomber enceinte si tôt, la garder a été un choix (que je suis on ne peut plus heureuse d'avoir pu faire!), tout comme ma grossesse actuelle est un choix, pas prévue à la base, nous sommes heureux d'attendre ce bébé.

Etais-je indépendante financièrement? Non. Je ne vivais plus chez mes parents depuis mes 17 ans, mais je dépendais du père de ma fille. Partir a été compliqué, et j'ai pu vivre grâce à ma bourse d'études un moment. Ce qui m'a été reproché, évidemment... Je vivais sur le dos de la société... Alors qu'on ne reproche pas aux jeunes vivant chez leurs parents de toucher cette même bourse, le même montant. Moi je nous faisais vivre, ma fille et moi, avec cette petite somme. J'avais mon propre appartement, jamais un impayé. Elle n'a jamais manqué d'amour ni de quoi que ce soit, j'ai développé un grand système D qui m'est encore très profitable aujourd'hui même si ma situation financière est plutôt confortable.

Je crois que tout n'est pas noir ou blanc... Je crois que certaines femmes qui ont un enfant très tôt peuvent le regretter, oui, tout comme celles qui ont un enfant à 30 ans.
Ce n'est pas une question d'âge mais d'envie, de maturité.
J'étais mature oui, et j'avais envie de cette enfant. Et malgré mon jeune âge j'ai fait des choix, envers et contre tous, qui me semblaient les meilleurs pour nous deux. Reprendre mes études, obtenir un diplôme, et d'autres choix que je ne vais pas développer, mais que ma fille m'a donné la force de faire.

La société a changé, bien sûr. Mais je ne vois pas l'intérêt de faire des généralités. Evidemment je préfère que mes filles aient des enfants quand elles seront "rangées" et confortablement installées.
Mais je crois être la preuve vivante qu'on peut faire un enfant très jeune et parfaitement bien s'en sortir. Avec un enfant épanoui. :-)

Virginie B 09/02/2015 17:47

tu as désiré ta fille ainé ? ... tu étais autonome financièrement ?... moi j'ai peur que ces grossesses / ces dénis qui se dévoilent trop tard soient un frein dans la vie... ce ne sont pas des préjugés mais un avis tout à fait personnel et un constat cuisant, j'ai peur que ce non choix soit un regret... je crois aussi que les années et la société ont changé pour ce qui est de 70 à 2015...les préoccupations me semblent différentes...

Ingrid 09/02/2015 17:20

Pas dans mon entourage mais à la télé, je tombe de ma chaise à chaque fois ! Semaine dernière, j'ai regardé un épisode de "C'est ma vie" ou "Tellement vrai" sur les jeunes mamans... Il y en a une qui était enceinte de son second enfant à 16 ans ! Une autre femme qui est déjà maman de 4 enfants à 21 ans !!! Et encore une, maman à 18 ans mais qui continue sa vie d'ado (sans école ni boulot) et qui refourgue sa gosse à sa mère...

Et bien entendu, tout ce petit monde est chez les parents, sans boulot et leur couple qui part en cacahuète (quand couple il y a/avait)...

Je dois être trop réfléchie comme nana car si je venais à avoir un désir de maternité, il me serait inconcevable de faire un enfant alors que ma situation financière est compliquée...

Virginie B 09/02/2015 17:53

il me semble aussi... en tous les cas c'est ainsi que j'ai construit ma vie... mais ça ne semble pas être le cas de tout le monde...

elo 09/02/2015 17:15

Oh oui c'est de plus en plus fréquent depuis ces dernières années je trouve. Moi je vais avoir 26 ans et je ne me serais pas vu avec un enfant à 18ans et même plus. Mon homme a eut un enfant à cet âge là, et comme beaucoup ce n'était pas prévu, après heureusement pour lui ça l'a fait grandir dans le bon sens. Je le dis souvent mais avoir un enfant très tôt et jeune soit sa change une personne en bien ou pas ! Une collègue me disait y a pas longtemps que dans le collège de son fils, une fille de 13 ans était enceinte, TREIZE ANS ! Mais je crois rêver... Outre qu'elle soit aussi jeune pour être maman, elle a joué à touche pipi super tôt ça me choque ! On dirait que c'est une mode à suivre, avoir des rapports jeune, avoir un bébé... Ca me dépasse...

Virginie B 09/02/2015 17:54

moi aussi...

Marie 09/02/2015 16:51

Bonjour,

Dans le cas ou une jeune maman de 20 ans souhaite un enfant et en a les moyens ou est le problème ? Comme vous le dites nous sommes tous uniques et les plaisirs des uns sont les ennuis des autres. Pourquoi attendre 30 ans si l'on sait éperdument qu'avoir un enfant c'est ce que nous voulons ? ce dont on a besoin pour s'épanouir ? Vous parlez de stabilité du couple mais l'âge n'a rien à voir dans ce qu'il se produit aujourd'hui : divorce, séparation, famille recomposée ... et ce à tout âge. Le problème dans votre article c'est qu''il ressort que j'aurai perdu quelque chose en ayant eu mes enfants tôt, que j'aurai manqué d'expérience ? Je n'ai jamais été aussi heureuse et je ne trouve pas cela dur de les élever comme cela semble être votre cas.

Virginie B 09/02/2015 17:55

tout va bien pour moi merci de vous en inquiéter... et je vous souhaite beaucoup de bonheur également sans jugement !

La Perchée 09/02/2015 14:38

Bonjour Virginie,

je ne suis pas tout à fait d'accord avec toi. Je pense qu'il existe autant de jeunes adultes très matures à 18 ans que d' "adulescents" immatures à 30. La maturité, le sérieux, la conscience du devoir ne sont pas une question d'âge, donc c'est une façon un peu réductrice de voir les choses.
Pour moi ce qui est important c'est d'avoir un diplôme, pour pouvoir travailler. Et beaucoup de personnes passant par des fillières professionnalisantes ont un diplôme à 18-20 ans.
Si ces grossesses sont desirées alors tant mieux ! Que des jeunes aient envie de construire une vie de famille au lieu de se perdre dans les plaisirs éphémères de la fête, des amours d'un soir ou dans un tourbillon de sorties et d'activités diverses, ça ne me choque pas.

En revanche je te rejoins tout à fait quand il s'agit de couples qui ne sont pas indépendant financièrement, vivant encore chez leurs parents, ou n'ayant pas terminé leurs études. (mais le critère n'est pas l'âge)

Virginie B 09/02/2015 15:20

Bonjour et merci pour ton témoignage, je pense effectivement qu'il y a des jeunes très matures... qui sont en mesure de construire une vive de famille plus tôt que d'autres... mais je ne peux m'empêcher de penser que ce n'est pas un jeu de construire une famille, que pour avoir des enfants et les élever dans notre société il faut être responsables... (mais ca ne veut pas dire qu'ils ne le sont pas...) sauf ceux que je connais qui n'ont aucune situation professionnelle et vivent chez leurs parents respectifs... quand tu es encore au lycée et que tu es content d'attendre un enfant ça me fait vraiment flipper... pour eux avant tout, l'enfant, la famille... parce qu'il faut quand même un solide entourage familial pour les aider... mais est ce raisonnable ? rapport enfant/parent/grand parent... je ne porte pas de jugement, ce n'est pas vraiment mon style, néanmoins je me pose des questions parce que en peu de temps j'ai appris trois situations identiques...

Maman Yuki 09/02/2015 13:16

Je suis tombée enceinte à 19 ans. Ce n'était pas prévu si tôt, je suis tombée enceinte sous pilule, mais c'était désiré (pense à faire la distinction, une grossesse surprise n'est pas forcément une grossesse non désirée.)...
Est-ce que j'arrive à élever ma fille? Oui. Elle est épanouie, calme, polie, elle joue aussi bien seule qu'avec d'autres, elle est avenante et souriante, curieuse de la vie et surtout parfaitement heureuse.

Est-ce que j'ai "gâché ma jeunesse"? Si on considère que profiter c'est sortir se bourrer la gueule tous les week-ends et ne pas se stabiliser dans une relation, oui je l'ai gâchée.
En revanche, si on considère que profiter c'est s'épanouir, rencontrer du monde, voir ses amis, avoir une relation stable et heureuse alors non, je n'ai pas "gâché ma jeunesse".

Je trouve même que je m'en sors plutôt mieux qui certaines mamans de 30 ans.

Ton racourcis est un peu facile. Je te propose de rencontrer des jeunes mamans, de discuter avec elle, tenter de découvrir leur quotidien avant de décider pour elles si oui ou non elles sont épanouie dans leurs rôles de mamans.

Ce genre de réflexion me gêne profondément, bien que je comprenne qu'on puisse les tenir. Mais essaye de voir ce qu'il en est réellement, sans prendre parti en un seul regard et je suis certaine que tu pourras alors donner un avis moins intransigeant.

Virginie B 09/02/2015 15:13

c'est l'essentiel alors... moi aussi je continue à vivre avec trois enfants... mais ils sont là et même lorsque je suis loin je pense à eux avant tout !... c'est en ce sens qu'il me semble que tout change !

Maman Yuki 09/02/2015 14:13

Mais tout ça je l'ai fait avant, je le fais toujours même si c'est moins souvent, et surtout j'aurais toujours l'occasion de le faire quand ma fille sera grande ;)
Je n'ai pas eu l'impression de m'arrêter de vivre en ayant ma fille!

Virginie B 09/02/2015 13:37

je ne crois pas que profiter de la vie tourne autour de se bourrer la gueule tous les week-ends et ne pas se stabiliser dans une relation... en tous les cas ce n'était pas ma façon de profiter de ces années d'insouciance, par contre j'ai été GO au club med par exemple, j'ai bosse au festival de Cannes, bref je partais quand ça me chantait sans me soucier d'un enfant... c'est dans ce sens que pour moi faire un enfant est lourd de conséquences !
On devient responsable, on ne pense pas qu'à soi, et d'ailleurs je n'ai jamais dit qu'on ne pouvait pas bien élever un enfant à 18 ou 20 ans, puisque ma mère m'a eu à cet âge, ma grand-mère aussi etc...
il n'y a aucun raccourci dans mon billet, j'expose mon point de vue et accepte d'en débattre sans intransigeance... tu devrais lire toutes mes réponses...

Alicia Peach 09/02/2015 12:19

Ton article m'interpelle particulièrement parce que d'ici quelques mois j'aurais 18 ans. Et je me suis donc posée la question "Pourrais-je devenir mère dans l'année? Est-ce que ce serait envisageable? " Sincèrement ça m'a paru tellement... A 18 ans, je découvre seulement la vrai vie et je commence doucement à "me gérer" seule (et encore). Alors comment pourrais-je "gérer" un enfant, alors que je commence seulement à me gérer moi-même? Bien sûr, certaines pourraient y arriver, mais je pense que dans la plupart des cas, c'est difficile, et je ne parle pas de maturité... Soit, article interpellant :)

Virginie B 09/02/2015 13:32

ça me parait plus raisonnable mais ce n'est pas l'avis de tout le monde... disons que je te comprends !

Cynthia-Freaky 09/02/2015 11:48

J'ai eu mon loulou à tout juste 18 ans, le papa en avait à peine 17.
Aujourd'hui je suis enceinte de notre second enfant ( j'ai 24 ans), nous sommes toujours ensemble et mal grès ce que tout le monde pensais ( trop jeune, trop dur d'élever un enfant, trop ceci, trop cela ) nous avons tenu tête et nous formons aujourd'hui une famille avec des liens exceptionnels. Nous avons prouvé à tout le monde que l'âge n'avait pas d'importance. Mon fils est élevé à " la dure" et il est irréprochable sur beaucoup de domaine , ce qui n'est pas le cas des enfants que nous croisons tout les jours et qui ont des mamans plus âgées.
Bref, un enfant ça se fait à deux et nous avons pris la décision ensemble de le garder. Un enfant c'est beaucoup de responsabilités que nous avons assumé pleinement chaque jour sans nous plaindre.
Alors ne mettons pas tous les jeunes parents dans le même panier, même si je suis également consciente que beaucoup de parents jeunes sont de véritables idiots qui n'ont rien compris. De même pour des mamans de plus de 30 ans au final...

Virginie B 09/02/2015 11:53

je suis parfaitement d'accord et quand on y arrive c'est remarquable parce qu'à mes yeux d'autant plus difficile... je ne mets pas les jeunes dans le même panier... et d'ailleurs je n'écris à aucun moment qu'on ne peut pas être capable d'élever un enfant à 18 ans c'est surtout qu'il me semble que c'est s'amputer de quelques années d'insouciance parce que faire un enfant ce n'est pas simple... mais tu sembles parfaitement avoir conscience de de tout ceci !

Oph 09/02/2015 11:23

Je fais le même constat depuis quelques temps. Mais quand je discute un peu avec ces futurs jeunes parents, j'ai le sentiment que ces grossesses sont un moyen de se rassurer, de garder foi en l'avenir. Je m'explique : j'ai l'impression, que contrairement à la génération juste avant, les incertitudes sur l'avenir (et professionnellement surtout) sont telles, que l'on choisit de se réaliser autrement. On n'arrive plus à construire sa carrière comme on l'entend, alors on construit sa famille. On inverse un peu les choses : avant on attendait d'être installé dans la vie active, maintenant on fonde une famille et après on pense à soi et à son épanouissement personnel.

Virginie B 09/02/2015 11:56

tu as peut être la clé, tout du moins une partie des explications... mais ça me parait très compliqué néanmoins... mais après tout après avoir lu quelques commentaires ici ou sur FB à mon billet, il y en a qui réussissent bien... sans doute ma génération ne voyait pas les choses ainsi tout simplement>...

lily 09/02/2015 10:59

Je ne constate pas plus de grossesse de jeune mais par contre pour faire partie de ses jeunes mamans et bien j'en suis fière. Premier enfant à tout juste 19 ans et cela ne m'a pas empêché d'avoir un couple souder, unie, aimant. Cela fait 10 ans que cela dure. Moi je trouve cela triste de penser que les jeunes mères sont moins aptes car jeune: l'âge ne fait pas la maturité ni le vécu.

Virginie B 09/02/2015 11:58

je n'ai jamais écrit qu'on était pas apte à 18 ans même si c'est vrai ça me parait compliqué surtout par rapport à l'indépendance, les études, les finances, l'avenir... mais bon ce n'est que mon point de vue...

Élodie 09/02/2015 10:54

Coucou
je sais pas quoi te dire c'est vrai qu'il y a beaucoup de jeune maman
j'aurais du avoir mon 1er à 16 ans (accident de parcours ) mes parents m'avais traîné de force pour avorter
aujourd'hui j'en 32
4 enfant de 9 à 2 ans
et toujours avec le papa de ce 1er enfant de mes 16 ans
Mon couple aurait il tenu le coup si j'avais rien dit à mes parents ou qu'ils m'avaient laisser le choix ??? Ça on le sera jamais mais une chose est sur je n'aurais pas put m'en occuper correctement .
j'en veux toujours à mes parents de m'avoir forcer à faire ça même si je sais que c'est ce qu'il y avais de mieux pour cet enfant
je leur en veux pas d'avoir choisit le mieux pour le petit .. je leur en veux de m'avoir forcer sans en parler avec moi .
Tout ceci pour moi à surtout renforcer notre amour mais c'est vrai que ça aurait peut être pas était le cas si on l'avais garder

Virginie B 09/02/2015 12:01

ça ne doit pas être une situation facile et une décision facile à prendre pour des parents non plus... après je comprends parfaitement ton ressenti, un avortement à tous les âges doit forcément laisser des séquelles ... en tous les cas ce qui est remarquable c'est que depuis tu as une grande famille et toujours avec le même papa... bravo ! bel exemple

annouchka 09/02/2015 10:27

Je pensais un peu comme toi avant, mais avec le temps ma vision des choses a un peu changé :) Moi je ne me sentais pas insouciante à 18 ans, j'étais une ado super angoissée par les problèmes d'adultes. J'ai 34 ans et enfin l'envie de profiter de ma "jeunesse" sauf qu'avec un enfant de 4 ans, je n'ai pas vraiment le droit ni à l'insouciance, ni de m'éclater en toute liberté (certains diront que si, c'est possible mais honnêtement ça n'est vraiment pas pareil quand on est parents !).
Je me dis que ces jeunes mamans de 18 ans auront des grands ados quand elles auront mon âge, et peut-être un peu plus de temps pour elle, finalement :)

Virginie B 09/02/2015 10:32

je comprends bien ce que tu veux dire... malgré tout je pense que lorsqu'on devient parents on l'est pour la vie... et tu sais quand on a des grands ados, il faut être encore bien présents pour eux !... et crois moi c'est plus difficile que lorsqu'ils sont petits... peut être que lorsqu'ils partent de la maison c'est là qu'on a à nouveau du temps pour soi... mais e crois que ce qu'on peut vivre passé 40 ans n'est pas la même chose qu'à 20 ans... évidemment ce n'est que mon point de vue tiré de mon expérience personnelle et ce que je peux voir autour de moi !

Charlie 09/02/2015 10:17

Comme toi, je suis interloquée de voir des jeunes filles enceintes, ou déjà maman pour certaines. Je pense aussi quelque part que si on a vécu, on a gagné en expérience, en maturité peut-être et c'est un plus. MAIS je ne dis pas qu'être maman jeune soit un handicap... chaque situation doit avoir ses avantages et inconvénients...
Et ça, c'est du point de vue de mes 23 ans...
Certaines copines deviennent maman, se marient, et moi ... rien ! Parfois je le vis mal dans le sens où je devrais ptêt me remuer mais pour l'instant je n'ai pas envie !

Virginie B 09/02/2015 10:19

pourquoi te remuer ? pour faire comme les autres... non fais surtout comme tu en as envie toi !

Magalie 09/02/2015 10:11

J'ai eu une fille à 18 ans. Ma grossesse n'était pas désirée (problème médical) mais franchement, avec le recul, je suis certaine que c'est la meilleure chose qui pouvait m'arriver :D
Je m'étais séparée volontairement du papa bien avant la naissance mais j'ai eu la chance d'être bien entourée par ma famille :D
En ce qui me concerne, j'avais assez profité de ma jeunesse et franchement, vu ce que j'en faisais, il était temps que tout s'arrête et que je passe à autre chose.
Depuis les 20 mois de ma fille, je suis à nouveau avec son papa et franchement, je n'ai jamais rencontré de difficultés de couple dues au fait d'avoir un enfant très tôt. Nous avons toujours travaillé tous les 2 et avons eu 2 autres filles depuis. Ma fille aînée va maintenant avoir 21 ans et est en 2ème année de BTS et autour de moi, on me dit régulièrement que mes filles sont bien élevées et ont de bonnes valeurs alors que je ne compte pas le nombre d'enfants qui ont une vie vraiment instable et qui ont pourtant été conçus lorsque leurs parents avaient autour de 30 ans !

Virginie B 09/02/2015 10:38

bravo en tous les cas d'avoir réussi à continuer des études et trouver du travail... un bel exemple ! merci pour le témoignage

Magalie 09/02/2015 10:36

Effectivement, j'ai été bien entourée mais je suis pratiquement sûre que même sans aide, j'aurai réussi car en France, nous avons quand même la chance d'être très bien conseillé et aidé au niveau social lorsqu'on est un jeune parent isolé et c'est grâce à ça que je n'ai pas arrêté l'école à la naissance de ma fille et grâce aux conseils d'une assistante sociale que j'ai pu trouver un travail très tôt.
Donc je pense qu'une grande partie des jeunes mamans seules devraient pouvoir s'en sortir avec de la volonté et du travail ;-)

Virginie B 09/02/2015 10:18

effectivement ce n'est sans doute pas l'âge qui donne le gage d'une bonne éducation... bravo en tous les cas pour ce beau parcours, je pense qu'on peut y arriver la preuve... chaque cas est unique mais il me semble (une fois de plus tout est relatif) que les difficultés sont plus nombreuses... d'ailleurs tu dis aussi que tu as été bien entourée et je crois que c'est indispensable mais pas gagné d'avance !

Chrys 09/02/2015 09:52

Virginie, je trouve très dangereux de laisser croire que la jeunesse est un risque pour l'enfant à venir. Cela me gêne en tous les cas. Je ne suis vraiment pas certaine que quelques années de plus soient à ce point un gage de sécurité pour les enfants.

Je pourrais rétorquer que chaque cas est différent et que les jugements portés à la généralisation sont dangereux (même si tu as pris des précautions sur ce point).

Tu dis qu'avoir un enfant jeune c'est se griller des années d'insouciance, c'est vrai. Et alors?

Je peux dire de mon côté que j'ai bientôt 46 ans et déjà deux enfants majeurs et élevés quasiment seule: l'un est anesthésiste réa et l'autre commence ses études.
Pourtant tu as un exemple proche de toi n'est-ce pas?

Et je pense que tu m'aurais vue enceinte à cet âge et aurais connu ma situation de cette époque, tu jugerais bien hâtivement que ce n'était pas gagné!

Je me permets de réagir à ton article car j'ai du mal avec la "bonne morale" qui s'en dégage....

Virginie B 09/02/2015 17:56

et bien apparemment vous jugez également !... trop vieille à plus de 35 ans pour avoir un enfant !... je vous souhaite d'être heureuse, je suis aussi très proche de ma mère qui m'a eu jeune aussi !

Ariane 09/02/2015 16:05

Entièrement d'accord.
Un petit ton de jugement hâtif qui me laisse perplexe.
Surtout que de mon côté, je croise essentiellement des mamans de plus de 35 ans et que je trouve ça bien trop âgé. :)
J'ai eu mes filles à 23 & 27 ans. J'ai 43 ans, ma fille aînée 20 et quel plaisir!

Virginie B 09/02/2015 10:07

Bonjour Chrys, je n'ai pas dit que la jeunesse est dangereuse pour un enfant, puisqu'en effet j'en suis le fruit et je me porte plutôt bien dans ma tête et mon corps... je ne juge pas non plus, c'est pas vraiment mon style mais j'émets un avis oui... et je sais aussi que chaque cas est unique et que parfois ça marche et je dis bravo pour le parcours... je trouve pas contre qu'il y en a davantage, dont ce n'est pas forcément un choix réfléchi, et parfois même pas le choix du tout... et là je me pose des questions... et je m'inquiète (même si ça ne me touche pas forcément) on est en droit de se demander si ce choix est un choix judicieux pour l'avenir !

Corinne (Couleur Café) 09/02/2015 09:42

Le peu de grossesses précoces que je connaisse sont malheureusement des grossesses non désirées. Donc, je pense qu'à quelques exceptions près, les grossesses à cet âge sont plutôt subies avec son lot de galères. Mais à choisir, je crois qu'une femme préfère faire des enfants vers 25 ans, car elles y sont plus matures, plus prêtes à traverser la vie, même si le désir d'enfant vient assez tôt (vers 20 ans pour moi). J'ai eu mon premier enfant à 31 ans, en fait.

Virginie B 09/02/2015 10:08

j'ai toujours désiré être maman mais il ne me serait pas venue à l'esprit d'en avoir un si jeune non plus !

Margarida 09/02/2015 09:19

Eeeh!! Comment te dire.. j'ai eu ma petite à 33 ans, alors, moi je suis sûr et certaines qu'à 20 ans j'avais bien d'autres choses de quoi m'occuper mais bon, chacun vie sa vie de manière très différente. Après quand il s'agit de dénis de grossesse ou non désirées, c'est encore plus triste et difficile je trouve..

Bisous,

Virginie B 09/02/2015 10:08

je le pense aussi !

Fidèle 09/02/2015 08:48

Bonjour Virginie, je n'ai rien constate mais c'est un réel gâchis . La vie est assez compliquée comme tu dis si bien, faut profiter de l'insouciance de la jeunesse et les études dans tout ça. Un vrai gâchis je t'embrasse

Virginie B 09/02/2015 10:08

c'est dommage pour certains !

Ptisa 09/02/2015 08:32

et oui, aussi autour de moi, je crois qu'il y a des jeunes filles dont l'estime de soi n'est pas suffisamment ancrée, qu'elles ont peur de la vie et qu'elles se raccrochent à autre chose, inconsciemment, du coup elles ne se rendent pas comptent qu'elles sont enceintes et après ... je considère que leur vie est foutue personnellement, elles ne concrétiseront rien, si ce n'est cet enfant, et encore dans quelles conditions, parce que le papa n'est pas là non plus généralement ou sans argent au même âge.

Virginie B 09/02/2015 10:09

c'est rare qu'à cet âge on soit réellement armé pour assurer économiquement l'arrivée d'un enfant... il vaut mieux être bien entouré alors !

Djahann 09/02/2015 07:53

Je pense aussi que si à 18 ans certains sont capables d'être parents (et encore, je pense que c'est davantage les mères qui le sont !), c'est dommage d'avoir des enfants si tôt car on n'a pas la maturité nécessaire et surtout, comme tu le dis, on passe à côté de sa jeunesse et de l'insouciance. La vie est assez difficile pour ne pas s'y plonger trop tôt !

Virginie B 09/02/2015 10:10

je le pense assurément

Thérèse 09/02/2015 07:51

A vrai dire, je ne vois que ça des jeunes filles enceinte. Je ne comprends pas du tout non plus, au delà de la stabilité du couple, c'est la stabilité de leur vie qui me choque. Pas de diplôme (ou juste le bac), pas de travail, encore chez papa et maman....
Alors oui c'est vrai qu'il y a des accidents et d'autres personnes qui s'en sortent admirablement. Mais tout de même, je trouve ça vraiment jeune.

Virginie B 09/02/2015 10:10

le même constat !

rideerieuse 09/02/2015 07:27

Autour de moi, il y a très longtemps que je n ai pas vu de grossesse de jeune femme de 18 20 ans. C'est plutôt vers la trentaine que les couples decident d avoir un enfant, et c'est mieux. Le couple est plus stable financièrement et plus responsable

Virginie B 09/02/2015 10:11

je suis d'accord, il me semble que c'est plus raisonnable

Nanie 09/02/2015 06:20

Je suis devenue mère à 31 ans... Ce que je constate tous les jours quand j'emmène mes enfants à l'école, c'est la jeunesse des parents. Ceux des copains de classe de mon aîné ont au moins 10 ans de moins que moi. Et que dire de ceux que j'ai croisés il y a peu, en allant inscrire ma dernière de 2 ans à l'école ? Ma main à couper que j'aurais pu être leur mère à eux (à condition de les avoir eus à 18 ans justement). A les observer, ils me font l'effet d'être ce que j'étais à 18 ans : trop légère et égoïste pour être mère... (mais je ne les connais pas)

Virginie B 09/02/2015 17:55

on ne peut pas avoir un avis différent du votre ?

Bonobo 09/02/2015 16:09

Comme vous le dites " je ne les connais pas" et vous vous permettez de juger... Comme quoi être mère à 31 ans ne vous a pas enlever vos préjugés

Virginie B 09/02/2015 10:12

c'est parfois un peu effrayant !

Bernieshoot 08/02/2015 07:14

grossesse désirée ou subie ?

mario 21/05/2015 16:21

L'âge en nombre n est pas important

Nous sommes sociaux !

Articles récents