Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Choc des générations

Choc des générations

Choc des générations

J'ai écris ce billet sur "Avoir un enfant à 18 ans (ou pas)", une fois de plus je ne m'attendais pas à déclencher autant de polémique,

En tous les cas, j'ai apprécié tous les témoignages, j'accepte volontiers de ne pas être d'accord avec chacune mais quand c'est avec respect... je trouve qu'on enrichit les échanges !

Par contre je dois reconnaître que j'ai été choquée (le mot n'est pas fort) par les propos souvent repris à l'unisson... "profiter de sa jeunesse" serait si souvent associé à l'alcool, drogue, changement de partenaires à gogo... une vie de débauche en gros !

Enfin évidemment c'est ce que j'ai lu et retenu des commentaires sur ce billet, construire une famille serait une recherche de stabilité, une sorte d'échappatoire de cette vie débridée...

Je n'ai pas envie d'en juger, mais le tout noir ou le tout blanc m'affole souvent...

Rassurez-moi entre construire une famille à 18 ans et avoir une vie de n'importe quoi, entre blanc et noir, y a des nuances non ? (je ne ferai pas d'allusions au 50 parce que le sujet n'est pas à l'humour !) mais quand même...

Alors je me dis définitivement qu'il y a un vrai choc des générations... j'ai 42 ans et jusqu'à 29 ans que j'ai mon premier enfant... j'ai profité pleinement de la liberté que j'avais, ce que j'entends par "profiter de sa jeunesse",

Je ne buvais pas, tiens mon premier verre de vin rouge est arrivé avec la maturité, 29 ans aussi, décidément... je ne fumais pas ni cigarette, ni autre chose... je n'en ai même pas éprouvé l'envie une seule fois... je suis restée 5 ans avec mon premier amour de 15 à 20 ans et 6 avec le second jusqu'à 28 ans...

Durant cette période, j'ai été GO au Club Med à l'étranger, hôtesse au Festival de Cannes, Mannequin, prof de Fitness, stagiaire dans une agence de com., je cumulais les jobs en intérim (par choix), j'ai fait 6 mois de snowboard non stop et j'en passe.... bref des expériences exaltantes qui m'ont appris sur les relations humaines, qui ont été de vraies expériences professionnelles, qui m'ont fait celle que je suis devenue jeune adulte...

Je considère cette période comme la construction de la base de ma vie personnelle... tu te trompes, tu recommences, tu apprends, tu grandis, tu t'enrichis progressivement tu sais ce que tu veux et surtout ce que tu ne veux plus !... même si apprendre est le lot de toute une vie à mon sens,

Tu crois qu'à cette époque, il n'y avait pas de drogue, pas de pétard, pas d'alcool... qu'on vivait dans un monde parfait ?

Et bien on a eu tout ça et aussi le SIDA qui nous est tombé sur le dos, le chômage aussi... je me souviens même de ce voyage à Valencia en Espagne où il était alors en rigueur la dépénalisation du cannabis et chacun pouvait fumer dans les lieux publics... je me souviens avoir vu la police ramassée des gens à moitié morts dans la rue...

Je veux encore croire qu'entre les décisions définitives et extrêmes,

Il y a des nuances pour que jeunesse se fasse...

(crédit photo)