Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Bousculer sa zone de confort

Bousculer sa zone de confort

Bousculer sa zone de confort

J'ai d'abord lu cet excellent article sur Flow puis le billet qui a inspiré Arwen, j'ai eu aussi envie d'écrire à ce sujet mais après son billet je me suis dit, je vais attendre que le sujet évolue dans ma tête...

C'est chose faite, notamment parce que depuis à plusieurs occasions je me suis dit "ah beh voilà c'est ça bousculer sa zone de confort" !

J'ai l'impression que tout le monde sait que j'aime bousculer ma zone de confort, d'ailleurs Arwen me le fait bien remarquer dans la réponse de son commentaire,

Mais je me dis aussi qu'il n'est que question d'équilibre et que pour chacun l'équilibre est différent,

Après d'une manière générale, je trouve que se mettre un peu en danger parfois ça fait du bien, ça dope l'énergie un peu d'adrénaline... accepter un projet professionnel qui nous oblige à nous remettre en question, à creuser, à être en concurrence etc...

Personnellement bousculer ma zone de confort passe par plein de petites choses parce que je suis convaincue que les petites détails parfois suffisent à sortir de son confort, du tout acquis tout simplement :

  • goûter des aliments qu'on n'aimait pas jusqu'à présent et découvrir parfois qu'aujourd'hui on les apprécie
  • oser les associations improbables et se régaler : avocat & orange / pêche et tomate / concombre & fraise / courgette & tapenade ...
  • aller faire un match de tennis à 20h avec 33° tout simplement parce qu'on en a très envie au lieu de continuer à barboter dans la piscine et finalement ne jouer que 45 minutes par rapport à cette lourde chaleur, boire 1l d'eau, se passer la tête sous un tuyau d'arrosage mais ce dire que le tennis c'est la vie !
  • accepter de mener une vie fatigante pour les autres mais trépidante pour soi, parce qu'on est tous différents, qu'ils y a ceux qui préfèrent rester au chaud dans leur maison et ceux pour qui voyager parfois se passe déjà au bout de la rue
  • lancer un débat sans même savoir si j'irai au bout de la démarche
  • accepter d'échanger quelques balles avec Marion Bartoli (avant j'aurai eu tout simplement honte à mourir, ben je l'ai fait !)
  • porter des sandales qui me font une pied immense, tant pis je les adore (les sandales pas mes pieds !)
  • ne pas me maquiller trois jours consécutifs sur le bateau en croisière fluviale (parce que j'avais envie de detox pour ma peau !)
  • sortir marcher le soir avec les enfants parce que je suis loin de mes 10 000/pas jour
  • marcher sur les mains, travailler des positions en yoga, apprendre la méditation...

Voici ces petites choses qui bousculent ma routine, mais ce n'est que quelques exemples... c'est vrai que je n'ai pas vraiment une vie routinière... un homme absent toute la semaine lorsqu'il n'est pas hospitalisé (hum hum), des valises qui s'ouvrent et se défont régulièrement, deux jobs, l'un dans une collectivité l'autre très rock n'roll trois blogs et l'organisation de RP.0, une trousse de toilette qui ne se range jamais, des allers retours sous plusieurs toits, un rythme effréné...

J'ai construit ma vie en bousculant ma zone de confort tout simplement et j'adore ça finalement... pourtant à côté de ça, j'ai une vie très équilibrée, le même homme depuis 16 ans (dans quelques jours), je suis toujours dans la ville où j'ai grandit (après quelques déménagements avant d'avoir des enfants) pour rester près de ma famille,... voilà mes bases sont là, le reste ça peut bouger, je surfe !

(crédit photo)