Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Aimer ce sentiment complexe

Aimer ce sentiment complexe

Aimer ce sentiment complexe

Mais pourquoi donc suis-je toujours à la recherche d'explications ?... on m'a bien répété depuis toujours, comme à toi d'ailleurs j'en suis certaine, que l'amour a ses raisons que la raison ne connait point, ça ne me suffit pas comme réponse forcément...

J'ai eu beau vous interroger sur le sujet il y a quelques jours via Facebook, j'ai reçu quelques belles réponses néanmoins mais j'en veux encore,

J'ai demandé à ma meilleure amie de plancher sur le sujet, elle doit me remettre sa copie à la rentrée, ah oui je suis comme ça moi quand un sujet m'intrigue, je mets tout le monde à contribution,

Est-ce que l'amour est un sentiment qu'on ne cesse jamais d'explorer ? sans doute, il fascine, il intrigue, il subjugue comme tous ces moments éphémères qui créaient une émotion singulière,

J'ai cherché la définition sur le web :

Aimer ce sentiment complexe

Définition de l'internaute

Mais j'ai trouvé finalement bien légers ces quelques mots,

J'avais envie de romantisme, d'envoler lyrique, de phrases et de phrases... j'avais envie de lire des mots qui me transportent, j'avais envie de lire "aimer" comme je lirai un roman... le roman de la vie en somme...

Je trouve aussi qu'aimer ne veut pas dire la même chose selon les âges et les attentes de la vie, pour preuve est-ce que vous avez aimé de la même façon à 20 ans et à 30 ans, à 40 ans... ?

  • A 15 ans j'ai aimé passionnément parce qu'à cet âge là on ne connait pas de retenue, on ne fait confiance qu'à ce sentiment naissant qu'on découvre pour autrui..
  • A 20 ans (et quelques poussières) j'ai aimé passionnément encore sans vraiment réflèchir non plus, j'ai aimé pourtant longtemps en découvrant que ce n'était pas toujours si rose l'amour,
  • A 30 (et quelques poussières en moins) je n'ai plus aimé passionnément, "passionnément" c'était de trop finalement... alors j'ai aimé tout court et tellement mieux finalement...
  • A 40 ans (et des poussières) il me semble que j'aime encore différemment même si la vie continue depuis... Aujourd'hui aimer doit être doux et dans le partage, j'ai envie de bonheurs simples et de complicité, j'ai envie d'échanges et de bienveillance, je veux vivre en paix, je ne recherche ni la tension, ni la pression, ni les rapports de force...

j'ai l'impression (mais je me trompe peut-être) qu'à 20 ans l'amour nous tombe dessus sans crier gare, que plus tard si l'amour n'averti pas non plus de son arrivée il tombe moins brutalement,

L'expérience, le recul, la maturité nous permettent de rester lucide face à la réalité ou pas ?

Est ce que l'expérience des autres sert-elle à un moment, les amis, la famille, les connaissances ou pas ?

Est ce que la réflexion a son jeu à jouer dans les émotions ?

Est ce qu'on s'autorise à tomber amoureux finalement... est ce qu'on lâche prise pour accepter les sentiments ?

Est ce qu'aimer veut dire la même chose pour tout le monde ?

Et finalement aimer ça veut dire quoi alors pour vous ?