Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Leçon 8 : accepter les compliments

Leçon 8 : accepter les compliments

Leçon 8 : accepter les compliments

J'ai eu une enfance choyée, baignée d'amour et de bienveillance... j'ai été élevée par des femmes qui m'ont tout appris et tout donné... une mère très jeune qui a compensé l'absence d'un père en me donnant tout l'amour et l'équilibre possible... une grand-mère qui a toujours été si présente pour moi, si représentative de la vie, si pétillante, une arrière-grand-mère qui m'a aimé de toute la force qu'elle pouvait... 

J'ai été élevée par trois femmes exceptionnelles qui m'ont tout donné de ce que je suis devenue aujourd'hui... je leur dois l'amour, l'énergie, l'équilibre, l'éducation, la bienveillance, la générosité et tant encore jusqu'à l'optimisme, le sourire et ce même regard qui pétillent contre toute attente !

Elles ont sans doute chacune à leur manière occupé le vide d'une absence masculine...

J'ai appris avec elles à avoir confiance, confiance en moi, confiance en la vie, confiance en demain... confiance dans l'autre aussi... j'ai grandi sans rancune, sans agressivité, sans peur (sauf du noir !), j'ai grandi dans le bonheur, demain sera toujours meilleur, j'étais heureuse avec elles tous les jours qui passaient sans ombre...

Dans la famille, il y avait des hommes mais des hommes qui couraient tout le temps, l'un dans le travail, l'autre dans la politique, un autre sur un terrain de football, je grapillais auprès d'eux ce que je construirais demain comme idéal masculin... ils étaient présents à leur façon, je voulais leur plaire... je voulais les impressionner... je jouais au ballon moi aussi, je grimpais plus haut que tout le monde dans les arbres... et puis plus tard je me suis frottais à la politique pour être à ses côtés, malgré toutes les difficultés, ces années ont été des grands moments de complicité entre nous..je réalise combien j'ai cherché à les impressionner finalement... réussir là où d'autres n'y arrivent tellement pas... jusqu'à me mettre au running, comme mon grand-père a couru et tant aimé jadis... quand il m'a félicité pour ma première course j'ai compris que j'étais heureuse de l'avoir fait aussi pour lui...

Les hommes que j'ai aimé ont tous été sur le même modèle finalement... et j'ai tenté d'être non pas moi-même naturellement mais la femme parfaite... celle qui ne se plaint pas, celle qui prend tout sur elle, celle qui trace son chemin pour tenter de forcer en vain une admiration... en quête finalement d'un compliment tout simple...

Faire un compliment c'est donner, c'est avoir confiance en soi, c'est être bienveillant, naturellement aimant mais aussi généreux et attentionné à l'évolution de l'autre...

Aujourd'hui je reçois aussi les compliments de mes enfants, pour eux je suis moi tout simplement baignée à mon tour par cet amour que je leur donne sans condition... bercée par leur enfance que je souhaite la plus belle possible... Je veux qu'ils aient cette confiance qui met les étoiles à bout portant... qu'ils pensent que tout est possible si on s'en donne les moyens... la vie se chargera de leur apprendre le reste... si déjà ils y croient le chemin sera bien avancé...

Aujourd'hui j'apprends qu'on peut aussi recevoir des compliments quand on est adulte, j'apprends timidement à les accepter sans douter qu'on force le trait quand on me dit que j'écris bien, que j'ai du talent sur ce blog... j'ai encore du mal à les accepter mais j'essaye d'être moi sans artifice... 

Celle qui lâche prise, qui apprend la patience et qui vit l'instant présent !