Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Running, rien n'est jamais acquis

Running, rien n'est jamais acquis

J'essaye toujours de vous donner envie, qu'il s'agisse de recettes, de lieux, de développement personnel et aussi de sport... je cherche toujours à vous faire avancer... j'aime qu'on réfléchisse ensemble, partager avec vous mes progressions, parler de mes doutes et finalement de mes avancées,

C'est fondamentalement moi, quand j'aime, j'aime partager, quand je découvre quelque chose, j'ai envie de faire adhérer tout le monde, surtout quand je considère que c'est bon, que c'est positif !

Bref on ne se refait pas...

J'ai décidé aussi d'assumer le côté "c'est pas toujours rose", et pour le moins qu'on puisse dire, ça ne l'est pas toujours mais c'est ainsi, je me raccroche toujours à l'idée qu'ailleurs il y a bien pire, alors j'avance !

Parce qu'il y a des difficultés dans des domaines différents et celui du sport peut être considéré comme très superficiel à côté d'autres et je l'entends... hier je vous parlais d'un sujet douloureux, aujourd'hui ça l'est beaucoup moins, néanmoins tout n'est pas toujours si facile pour moi non plus !

Malgré l'énergie, malgré la motivation, malgré le soutien, malgré tout !

Donc je pratique le running depuis 10 mois, si je me penche objectivement sur la question ce ne fut pas si difficile que ça, j'ai globalement bien progressé (selon mon niveau bien entendu), en tous les cas je me sentais progresser (l'essentiel) et j'ai pris beaucoup de plaisir surtout,

J'ai partagé des sorties avec mon fils, j'ai couru à la plage, à la montagne, beaucoup dans la nature, j'ai fait ma première course bien accompagnée, j'ai été coachée plusieurs mois et je bénéficie de conseils encore si je le souhaite,

J'ai appris aussi à m'alimenter en fonction de cette activité régulière,

J'ai couru quelques sorties en musique puis très vite j'ai préféré écouter les oiseaux,

Je cours avec une montre Tomtom (je ne suis pas pour autant sponsorisée),

Je note dans mon bullet mes sorties et mes sensations,

Voilà j'étais dans cette spirale positive, quand soudain il a fait plus froid (est ce lié... pfff je sais pas vraiment finalement), janvier... hors de question que j'aille m'enfermer dans une salle pour courir sur un tapis (non là on n'est plus du tout sur ce que j'aime), donc je ralentie le rythme, seulement deux sorties par semaine (au lieu des trois des mois précédents).

Et ça devient dur...

Faut-il préciser que je cours le plus souvent seule, donc je ne compte que sur moi pour me motiver...

Et je n'éprouve plus ce bien-être, ce plaisir...

Je me demande de plus en plus souvent "Mais qu'est ce que je fous là ?" (grosso modo)

Bref je persiste cependant, ok quelques sorties me plaisent surtout parce que je me retrouve a admirer les paysages et que cette connexion là m'est désormais indispensable !

Je trouve que je rame, que je ne progresse plus, je souffre même parfois du rythme que je m'impose bien malgré moi, bref je ne vois plus le plaisir qui me crever les yeux il y a quelques semaines en arrière.

Mais j'ai décidé de ne rien lâché quand même,

Le printemps, les premières fleurs, les arbres qui renaissent, le soleil qui réchauffe et enfin le changement d'heure et les jours qui grandissentttttttttt sont grandement venus m'aider à m'accrocher au running !

Et mardi j'ai couru, je suis partie pour 20 minutes compte tenu de ma fatigue "à la cool" et je me suis sentie bien, j'ai accélérée facilement et prolongé ma sortie, 35 minutes, un bon rythme, aucune souffrance et beaucoup de plaisir !

Hier soir j'ai rechaussé avec envie mes baskets et je suis partie la fleur au fusil,

J'ai retrouvé le plaisir qui me faisait défaut, j'ai retrouvé le bien-être...

J'imagine comme beaucoup de sport mais j'ai envie d'ajouter particulièrement le running, rien n'est jamais acquis... ne vous découragez pas, ne lâchez rien si ça vous arrive, dites vous que vous n'avez pas fait tout ça pour ça... ça vaut le coup de continuer !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

gestiondevie.over-blog.com 06/04/2017 16:33

Perso, lorsque j'ai ce fameux dégoût de la course à pieds, je fais un gros break...Et cela revient naturellement. J'aime courir dans les paysages variés, histoire de ne pas me lasser, quitte à faire quelques bornes en voiture. Je fais gaffe à mon alimentation aussi, mais je m'accorde quelques excès de temps en temps, sinon, cela n'est pas une vie.
Cependant, il faut dire que je cours depuis maintenant presque 20 ans, j'ai la quarantaine, courrir est devenu une forme de rituel... Tout comme Lison, j'ai commencé à avoir des problèmes de dos qui m'ont un peu pourri l'existence...Mais fort heureusement, je suis à bout de ces problèmes de dos et je suis heureux de pouvoir poursuivre mon sport favori.

sandrine - 40andsowhat 31/03/2017 12:50

Des hauts et des bas, avec le running, ça me connait ! Plusieurs années que ça dure, je cours, je cours, je cours puis je ralentis pour mille et une raisons mais j'y reviens à chaque fois avec plaisir. Comme je pratique aussi beaucoup d'autres sports, dans les moments "off running" je fais autre chose... Le tout, quelque soit le sport qu'on pratique c'est de prendre du plaisir ! Mieux vaut laisser passer quelques jours, quelques semaines puis retrouver la motivation et le plaisir qui va avec !

Lison 31/03/2017 08:41

Effectivement, rien n'est jamais acquis dans le running... Je cours depuis très longtemps (j'ai fait de l’athlétisme pendant 5 ans quand j'étais petite, et cela fait 3 ans que je cours toute seule) et je suis d'accord pour dire que quelque fois, on a l'impression de voler, et d'autres fois, on rame sévère. Beaucoup de facteurs influencent notre footing, et on ne ressent pas toujours un bien-être absolu en le faisant ! Jusqu'à cette année, je courrais principalement en forêt, dans la nature, avec les oiseaux tout ça. Maintenant je cours en ville. Je pensais que je détesterais ça, et finalement... j'adore, ça me motive, ça me dynamise, ça a donné un nouveau souffle à mon running...

Cependant depuis quelques mois j'ai des soucis de dos bien contraignant qui m'empêche de courir autant que je le voudrais, et même de faire du sport autant qu'avant. (j'en faisais 4/5 fois par semaine, j'ai couru jusqu'à 4 fois par semaine à une période). Et je dois dire que c'est très très dur à vivre, surtout quand on a fondé toute notre confiance en soi sur le sport. Le peu de fois où je me permets un running (très déconseillé quand on a des problèmes de dos...), je ne cesse de penser à la douleur éventuelle, mon corps n'est pas "fort"... Et je galère, c'est vrai. Je ne baisse pas les bras en me disant que ça ira mieux un jour et que je retrouverai ma condition... Mais j'ai seulement 18 ans alors je sais que je ne suis pas au bout de mes soucis de dos !

Bisous et bon courage :)

Lison http://plumaline.blogspot.fr