Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Charge mentale, chacune la sienne

Charge mentale, chacune la sienne

Quand Violette m'a posé la question la semaine dernière, je n'ai pas hésité une seule seconde pour la réponse... "Non Violette je ne regrette pas d'être une femme !"

Pas une seule seconde j'ai imaginé un jour être un homme,

J'aime être une femme avec toutes les imperfections possibles et toutes les qualités possibles aussi,

Et pourtant je suis si consciente de la charge mentale qui nous incombe,

Les semaines sont ultra chargées quand on est une maman de trois enfants qui assument seule tout le quotidien de sa famille et qui travaillent et qui fait du sport et qui a aussi envie d'une vie sociale etc... et j'en passe !...

6h30 mon réveil sonne, je me lève avec toute l'énergie nécessaire pour démarrer la journée en commençant par préparer le petit déjeuner de mes enfants, à tour de rôle je prends le temps de les réveiller... et pendant qu'ils prennent des forces autour de leur bol et des tartines de pain grillé, je fonce dans la douche. Leurs tenues sont préparées la veille en fonction de leurs activités du jour.... je remets aussi en ordre leur chambre avant de fermer la porte de la maison... 

8h25 je pointe au travail et parfois boire le café avec mes collègues et ensuite m'installer derrière mon écran pour démarrer mes missions me reposent c'est dire... j'ai l'impression d'avoir déjà fait une bonne partie de la journée... faut dire que de 7h45 à 8h20 je dépose mes trois enfants dans 3 établissements différents situés à l'opposé dans ma ville...

12h j'en ai toujours au moins un à récupérer pour le déjeuner et je jongle...

L'après midi je ne travaille pas à ma médiathèque mais pour moi entre mes blogs et Madame médite, les rendez-vous/mails/appels s'enchainent et bien souvent j'ai aussi à vérifier les devoirs, à assumer les rendez vous médicaux/spécialistes etc... et puis le quotidien les repas, le linge, le rangement et tout le classique...

Le soirée est toujours très animée... je mène parfois les filles alternativement à leurs activités sportives... jusqu'à ce que je les couche vers 21h.

C'est alors que j'ai du temps pour moi, je respire enfin, je suis au calme... j'allume mon écran pour écrire, j'ai ma tisane sur le bureau... parfois j'ai encore de l'énergie et je travaille, parfois je me sens épuisée et je me couche presque aussitôt avec un livre...

J'ai recours à mon rituel du coucher tous les soirs et surtout je médite tous les jours, ce rendez-vous est désormais indispensable à mon équilibre !

Et comme je n'ai pas envie de tout anticiper et de tout contrôler je me débrouille aussi pour laisser de la place à l'imprévu... et puis parfois l'imprévu s'impose et ça bouleverse tout comme  avec l'accident de Rosalie il y a quelques jours !

Et malgré toutes ces journées très chargées, malgré une charge mentale parfois importante, j'arrive à lâcher prise et à vivre l'infant présent et surtout à apprécier ma vie au quotidien et rire tous les jours !

Et toi tu te sens comment toi vis à vis de ta charge mentale ?

Edit : je te passe l'envie de bien faire, les repas équilibrés, les recettes que j'ai envie de tester, quand j'arrive à m'échapper pour aller courir ou pédaler !

Edit (bis) : mon secret parce que j'en ai un, c'est ma mère... elle se rend tellement disponible pour mes enfants et moi... je la remercie si fort, je la chérie si fort... sans elle je ne serai pas à la hauteur !...je ne serai sans doute pas complètement moi !

Charge mentale, chacune la sienne

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

eva 29/10/2017 19:32

Il y a ce qu'on s'impose en fait, mais on le voit avec du recul... j'ai toujours décidé d'improviser au jour le jour, c'est moins lourd...

sophie 24/10/2017 00:19

Mes enfants sont adultes maintenant,mais je me reconnais dans ton emploi du temps de journée et encore je n'en ai eu que 2! Je n'ai jamais regretté de donner tout mon temps à mes enfants, enfin le temps qu'il me restait en dehors du boulot, c'est maintenant qu'ls sont grands que je profite pour m'occuper de moi et m'offrir des plaisirs, du temps à moi.

Amandine 23/10/2017 12:59

coucou
personnellement je pense que la charge mental et liée (pas que) avec la culpabilisation, de ne pas se sentir à la hauteur dans notre rôle, de se mettre trop de pression. C'est aussi la société qui veut ça. Bref un sujet important et comme tu dis si bien chacune la sienne ! chouette article !!

Bernieshoot 23/10/2017 12:32

Bonjour, un vrai lien avec ta maman et un bel air de famille

Olivia 23/10/2017 09:09

je me reconnais encore une fois dans tes textes.
Je le vis très bien à condition qu'un grain de sable ne vienne pas me faire douter car là, je peux perd durant quelques heures ma confiance en moi mais heureusement cela est rare.
bisous

Ptisa FireBird 23/10/2017 08:54

pour moi la charge mentale est surtout celle que l'on s'impose. Je crois que lorsqu'on est seul, et bien on ne doit supporter que la moitié de la charge mentale, il n'y a pas de raison d'en avoir plus. Mes filles sont autonomes pour leurs vêtements et le rangement de leur chambre (je fais du vrai tri 2 ou 3 fois par an parce qu'elles sont encore petites), sans courir après les activités et bien nous sommes toutes les 3 bien plus reposées et sereines. Il me tarde qu'elles soient autonomes pour aller à l'école toute seule, ce sera vraiment la cerise sur le gâteau de ma tranquillité d'esprit. Jamais je ne rechargerai la mule, comme j'aime à le dire. Mais malgré tout, comme toi, je me repose au travail, parce que même si je suis sollicité, c'est rarement par 3 personnes en même temps. Je n'ai malheureusement pas connu la possibilité d'être aidée (ni au quotidien, ni exceptionnellement) par mes parents, mais je ne pense pas que je le ferai pour mes enfants, être esclave de sa famille, ça va une fois dans une vie : je pense que je vais plutôt leur apprendre à être autonome dans la légèreté et le minimalisme car il n'est pas nécessaire de toujours se rajouter des défis et des obligations, se centrer sur l'essentiel est bien meilleur pour la santé selon moi. Et lorsqu'on voit ce qui est vraiment essentiel et bien, il ne reste pas grand chose :)