Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Ca c'était avant

Ca c'était avant

Je déteste cette expression "c'était mieux avant" quand elle signifie qu'avant c'était forcément mieux, je ne suis pas d'accord du tout, le raccourci est tellement facile et c'est un peu comparable aux "les hommes sont ainsi...", "les juifs sont ainsi...", "les ado sont comme ça..."... grosso modo je n'aime pas les généralités,

Si je suis persuadée que nous sommes tous liés, que nous avons tous besoin des autres, que l'isolement et l'autarcie n'ont pas de place dans le monde, je crois intimement que nous sommes tous différents, je dis souvent "chacun voit midi à sa porte"... ce qui sera dramatique pour toi, ne le sera pas forcément pour moi, chacun a sa perception et son point du vue !

Quand tu as profondément compris ceci, tu comprends mieux les autres... rien ne sert de se demander "pourquoi il fait ceci ?" s'il n'a tout simplement pas le même point de vue que toi...

Et puis l'éducation, l'entourage, l'amour que l'on reçoit, la confiance sacrée, l'environnement, les personnes que l'on va rencontrer, les lectures, les expériences, les coups durs, les réussites et les échecs... autant d'éléments qui vont modifier les mots, les valeurs, les croyances que l'on a entendu un jour et qui nous ont construit...

Rien n'est figé, rien n'est définitif, tout change, y compris soi et surtout soi d'ailleurs,

Un jour les épreuves vous servent de détonateur, la fameuse goutte qui fait déborder un vase qui était pourtant immense, un géant vase qui a débordé... 

ça c'était avant, quand j'avais peur de l'abandon, ce foutu sentiment que j'ai trimbalé en moi depuis ma petite enfance et qui m'a fait supporter des trucs insupportables finalement, parce qu'il m'a abandonné lorsque j'ai été enfant et que je n'ai jamais pris la mesure des conséquences de son attitude sur ma vie affective... aujourd'hui je sais, j'ai travaillé longuement, j'ai compris, accepté, pardonné, j'ai avancé et j'ai changé aussi.. Mais à quel prix !

J'ai réussi à lâcher prise, à comprendre qu'il y a des personnes qui me polluent, que j'ai de l'énergie à revendre, qu'aujourd'hui je sais quoi en faire, j'ai appris aussi à me faire confiance et j'ai trouvé ce pourquoi j'étais faite,

Je ne me suis pas repliée sur moi-même du tout au contraire, je suis toujours plus consciente que jamais de l'importance des autres, je ne mets aucune barrière, je n'ai jamais aimé l'idée de la carapace... de fait j'en ai pris des coups, j'en ai encaissé des réflexions, des cris !

Et puis je me suis demandée ce que j'avais fait pour subir ça ? RIEN justement...bien au contraire !

Quand les personnes ne peuvent pas comprendre, ce que je comprends parfaitement curieusement, je préfère m'éloigner, j'ai besoin d'être en paix !

Je suis moi plus que jamais, pas de faux semblant, de sourires de façade qui cachent l'essentiel, j'accepte d'être fragile parfois, de pleurer aussi, j'accepte d'être celle que je suis, avec des qualités et des défauts, des limites, des envies, de l'intuition, moins de peurs, un peu plus d'audace...

C'est sur ce chemin du moi qu'on gravit les montagnes les plus difficiles !

Et finalement c'est bien mieux aujourd'hui même si c'est difficile parfois de se sentir perdue, d'avoir l'impression que le sol bouge tout le temps sous mes pieds, de faire face pour eux...

J'ai l'espoir que demain le sol arrête momentanément de bouger que je puisse aussi un peu me poser, me reposer, sourire à la vie vraiment...

Mais en attendant je m'accroche à la barre, je la tiens fort pour ne pas perdre l'équilibre !

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ornella 26/05/2018 17:17

Courage, accroche-toi !

Bernie 25/05/2018 17:46

Faire le tri de ces relations est vraiment salutaire, tiens bon et continue à t'accrocher.