Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Des jours et des lunes

Des jours et des lunes

Je voudrai parfois gommer le passé, vivre uniquement l'instant présent, celui que je préconise tant... celui en lequel je crois passionnément... je fais tout pour, méditer, pratiquer le yoga, m'occuper, lâcher prise...Je voudrai dire que ça fonctionne, que je vais bien... que j'ai la force d'avancer, de rire, de sentir la joie en moi... mais ce ne sont que des instants,

Depuis qu'elle est partie ma vie me semble si compliquée, elle rendait tout tellement plus léger, elle était tellement joyeuse, tellement optimisme... elle me portait tellement haut tout le temps... ma vie depuis n'a plus jamais été aussi légère, aussi joyeuse... je donne le change certes, je déploie des trésors de force, j'assume mon sourire, je ris parfois à gorge déployée et c'est toujours sincère sur l'instant... je retrouve la joie après ma pratique du yoga, je retrouve cet apaisement quand je les regarde vivre, je partage des moments de grands bonheurs... et parfois tout s'effondre comme un château de carte...

Mes larmes coulent sans discontinue, parfois je sais que c'est long, je sais que ce n'est pas facile...

Je sais aussi que je suis liée au cycle de la lune, que je vis des turbulences comme d'autres ne ressentent rien !

Et puis si j'avais eu que ce chagrin depuis 2017 aussi fort soit-il j'y serai sans doute arrivée, les épreuves se sont enchaînées, douloureuses, compliquées, ces douleurs qui te prennent les tripes, qui parfois ouvrent des cicatrices ou en font de nouvelles...

Je me concentre sur le meilleur, mais je me suis rendue compte qu'il fallait que j'accepte ces émotions au lieu de les refouler, tant que je ne les accepte pas je ne peux pas apprendre vraiment à vivre avec, à trouver la porte de sortie, à redonner à mon quotidien une couleur joyeuse durablement...

Alors j'ai pleuré longtemps ce week-end, c'est compliqué de pleurer quand tu as des enfants près de toi tout le temps, je n'aime pas les inquiéter au delà de ce qu'ils peuvent comprendre, je sais qu'ils comprennent beaucoup même quand je ne dis rien, mais j'ai pleuré en continuant mes activités, j'ai continué à faire, parfois même avec eux sans qu'ils voient derrière les mèches de mes cheveux les larmes qui ont coulé... et puis je suis sortie, on est parti en vadrouille, faire du shopping et finalement ça m'a aidé à mettre aussi des touches de fantaisie...

Même si l'heure du bilan 2018 n'a pas encore sonné, je n'oublierai pas la douleur au creux de mon ventre, l'inquiétude dans mon coeur, ... heureusement le yoga me permet bien souvent de retrouver l'énergie nécessaire pour retrouver le sourire et avancer !

Je pourrai sans aucun doute écrire que le yoga m'a aidé à vivre cette année particulière... heureusement !

crédit photo

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sauve Isabelle 11/11/2018 16:41

Chère Virginie,
il y a des personnes qui accompagnent nos vies tellement lumineuses que nous sommes plongées dans l'obscurité quand elles s'en vont et qu'elles nous laissent désemparées! Il faut du temps pour accepter leur absence et retrouver cette lumière, qui ne vous a jamais vraiment quittée, puisqu'il s'agit tout simplement de l'amour inconditionnel que vous éprouviez l'une pour l'autre . Cet amour est toujours là, au plus profond de votre cœur et ne vous quittera jamais! c'est lui qui guidera vos pas vers l'apaisement! Je vous embrasse! Isabelle

Maud 10/11/2018 23:59

gros bisous ma Virginie <3

Ornella 10/11/2018 10:35

Viens, je te fais un gros câlin !

Soa 09/11/2018 12:02

Je suis aussi en quête de paix intérieure, m'efforcer de me focaliser vers l'avenir. Je sais que la réponse est en moi alors j'essaie de trouver la bonne manière de me reconnecter avec cette source vive en moi-même. Ton article me parle.

Marie Kléber 09/11/2018 10:19

Accueillir, accepter, je m'y efforce aussi. J'apprends à vivre avec ces hauts et ces bas, ces pics et ces creux, au rythme de la lune et de son influence sur mon quotidien. Tant que nous avons un endroit, une pratique, un espace pour nous laisser aller et nous reconnecter à ce qui compte, je crois que c'est l'essentiel. Et puis la vie reprend et nous reprenons des couleurs.
Affectueuses pensées Virginie

Francois 09/11/2018 08:29

Virginie je lis avec effroi et emoi tout ce que tu écris là ce dont tu ne ne me parles pas ou plus, dommage

Je comprends bien et quand tu auras envi d un appui n'hésite pas je ferai ce qu il faut encore faut.il que tu le souhaites que tu donnes des signes...
Courage afin de gérer cela au mieux