Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Le regard des autres 0 / moi 1

Le regard des autres 0 / moi 1

S'autoriser à sortir des cadres, est ce que parfois tu te poses la question ?

Celle de connaître les limites, celles de ton éducation surtout mais aussi celles que la société t'impose... parfois les cases sont vraiment étroites...

Je pense par exemple au "qu'est ce qu'on va dire si je faire la grasse mat ?"... avant j'aimais pas l'idée qu'on puisse me juger parce que je m'autorisais à dormir plus tard que ce que je m'étais imposée comme limite "acceptable" ça va loin n'est ce pas ?

Et des "comme ça" j'en ai plein... qu'est ce qu'on va penser si... pourquoi faut-il absolument se mettre ses propres limites parce qu'on a peur du jugement d'autrui... et autrui a plein de visages finalement... ses parents, son conjoint, ses enfants, ses amis, son patron...les autres !

Parfois les cases sont un peu plus larges, mais ça revient au même finalement...

Pourtant les plus proches sont censés vous aimer comme vous êtes... ça c'est sans compter qu'on est pas toujours super fidèle à celle qu'on est quand on veut leur plaire... on veut tellement leur plaire finalement...

Pourtant sortir de ses limites, sortir des cadres c'est bien souvent se retrouver,

S'autoriser à être soi, à faire sans avoir peur de déplaire, sortir du jugement d'autrui... 

Oh ce n'est pas une toute petite affaire, du coup je pense qu'il faut commencer par de toute petite chose justement... et pour moi hier par exemple, ce fut d'ouvrir les yeux à 9h17, ça ne m'était pas arrivé depuis au moins une vingtaine d'années finalement... et qu'est ce que j'ai été bien après ça... c'est rien tu me diras et pourtant, c'était bousculer les lignes que de m'autoriser à dormir au delà de 8h !

C'est pareil par exemple pour les cheveux, les tenues vestimentaires, l'attitude... dire oui quand on en a envie et pas pour se forcer à quoi que ce soit et encore moins pour faire plaisir !

Je sais que ça peut sembler facile pour certains, ça ne l'est absolument pour d'autres et je fais partie de ces personnes qui veulent toujours faire plaisir et se conditionne trop par rapport aux autres !

Ca se traduit bien souvent par des interrogations...  je m'interroge souvent (trop peut-être) sur quelle image je donne aux autres ?...

Je sais c'est sans doute stupide mais je suis ainsi, disons que j'en suis à m'autoriser à sortir des cadres et j'avoue que ça me fait du bien...

Et toi tu gères comment ce regard des autres ?

(crédit photo)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Ornella 10/05/2019 09:10

Le regard des autres est au centre de mon existence. Puisque tout métier artistique dépend du regard de l'autre. En revanche, j'apprends avec les années que je dois faire et être ce qui me semble juste et beau. Ceux qui le reçoivent comme tel, tant mieux, ceux en qui ça ne résonne pas, tant pis !

nadine 10/05/2019 08:01

Coucou Virginie,

je m'autorise à sortir du cadre totalement , je suis à la base déja un peu rebelle de toutes barriéres que l'on nous met , que l'on se met aussi par rapport à la société j'ai toujours fonctionner en dehors des sentiers battus pour beaucoup de chose mais parfois on se laisse ratrapper , aujourd'hui j'y arrive bien et je m'occupe pas du regard des autres plus on s'en fou plus on se sent libre .... Belle continuation à toi sur ce chemin absolument délicieux .

Sarah 09/05/2019 13:46

Bonjour,
Cet article est vraiment parlant. Ce besoin de reconnaissance, d'approbation des autres fait que je me conditionne à l'avis des autres. Heureusement, j'ai beaucoup évolué depuis, mais j'y travaille encore. Par peur de déplaire, par peur d'être rejeter, on dit oui et on fini par se trahir soi-même. J'ai remarqué ausi que lorsqu'on se respectait, en général nos relations étaient plus harmonieuses. Mais pas facile à appliquer tous les jours. C'est une question d'allignement constant. Merci pour cet article.

Marie Kléber 09/05/2019 10:23

Je dirais que je m'autorise à sortir des cadres de plus en plus.
J'ai toujours été gênée par les regards des autres, je me suis beaucoup pliée à plein de choses qui n'étaient pas moi. Je me suis rebellée aussi contre toutes ces "normes" établies qui m'empêchaient d'être moi même.
On va dire que maintenant je me questionne, j'apprends à me connaître et je me dis aussi parfois que peu importe ce que les autres pensent (ils auront toujours un avis quoi que je fasse) tant que je suis en accord avec moi-même.