Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Trouve ton chemin

Trouve ton chemin

Si tu te demandes ce pour quoi tu es fais, si tu te demandes quel est ton potentiel, si tu ne sais pas quoi faire de tes mains, quoi faire de ta tête... quoi faire tout court ?

Prends un carnet et note tous tes souvenirs de l'enfance... si tu ne te souviens pas, fais toi aider par les personnes qui t'ont connu... prends ton temps, laisse remonter les souvenirs... fais la paix avec ton enfant intérieur, apprends à le retrouver et occupe toi de le rassurer. Il a sans doute beaucoup à t'apprendre sur toi...

Il en sait tellement sur toi, c'est lui qui connait toutes les réponses sur toi et ta mission de vie, toi et ton potentiel etc...

Pourquoi ?

C'est tellement naturel, quand on est enfant, on a aucun filtre, on fait spontanément ce qu'on aime, ce qui nous attire, ce pour quoi on est naturellement fait... on dessine, on créé, on imagine, on se déguise, on chante, on danse, on faite rire, on est secret ou bout en train, on est...

Et puis l'école, l'éducation, les contraintes de la vie en société vont prendre le dessus et naturellement on va progressivement perdre la spontanéité pour se conformer à ce qu'on attend de nous. Bien nous tenir, faire des devoirs, avoir des bonnes notes, ranger sa chambre, être poli, gentil et bien travailler à l'école... ok on va pratiquer une activité sportive au mieux une deuxième, on attendra plein de choses de nous... mais aura t on encore la place d'être ce que nous étions enfant !

Juste inconscient, juste soi, juste libre !

Alors je me souviens, j'ai la chance d'avoir une bonne mémoire mais je sais que nombreux sont ceux qui en plus n'ont pas la mémoire de la petite enfance... est ce un hasard ?

Moi je me souviens de qui j'étais quand j'avais moins de 10 ans, tous les jours je me souviens de cette petite fille brune, sportive, trop grande pour son âge, qui aimait les arbres, les toits, grimper partout, je parlais aux plantes et par télépathie aux animaux, je me souviens aussi des défauts et des qualités qu'on me prêtait, ce que j'aimais faire ou pas... il suffit de faire des listes de ses souvenirs...

Ca fait partie du cheminement, du qui vous êtes d'aujourd'hui ?

Tout s'explique finalement !

Alors je vous conseille aussi au delà de vous, d'observer vos enfants, leurs qualités, leurs défauts, leurs goûts, leurs attirances, leurs forces, leurs faiblesses, d'écrire aussi tout ceci dans un carnet... Ca pourrait bien les aider un jour !

« Apprendre à notre enfant l’obéissance, c’est lui enseigner la soumission. Lui apprendre le respect, c’est lui enseigner l’égalité. »

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Carole 16/01/2020 10:18

une plongée dans l'enfance !! Trop bien oui c'est une bonne idée.
Alors moi vraiment je me questionnais sur le monde, le sens de la vie et de la mort bref, un peu de philo, énormément de lecture et d'écriture, de longs moments de contemplation (de mon chat entre autres, des gens qui m'entouraient) et en dehors de ça ? je faisais le pitre, j'amusais la galerie (ça je le fais toujours quand je suis en forme ah ah )
Bises

Virginie B 16/01/2020 13:43

c'est tellement bien de replonger dans ce monde là !

Ysaline 14/01/2020 13:48

Bonjour Virginie,

Qui est l'auteur de cette phrase : « Apprendre à notre enfant l’obéissance, c’est lui enseigner la soumission. Lui apprendre le respect, c’est lui enseigner l’égalité. » ? Vous ?
Merci pour la réflexion de ce billet, très intéressante.
Bel après-midi !

PetitDiable 14/01/2020 13:36

j'adorais la lecture, je lisais sans cesse. Au détriment de la vie réelle d'ailleurs. Aujourd'hui je suis professeur-documentaliste, ce n'est sans doute pas un hasard.

Marie Kléber 14/01/2020 12:04

Cela fait écho à ma séance d'hier soir avec ma thérapeute.
Revenir à l'enfance, à cette spontanéité, à mes rêves, mes envies.
Noter, noter, noter tout ce qui vient.
Pour mon fils, j'écris, qui il est, ce que j'apprends de lui. J'écris pour moi, pour lui. Car oui parfois on oublie.
Merci Virginie

So 14/01/2020 10:39

Ton article me parle vraiment, j'observe mon fils de 12 ans qui est un être solaire, joyeux libre et créatif malgré l'école et la société qui tente de le formater mais comment faire lorsque le papa le soumet en permanence par son autoritarisme, j'ai peur qu'il perde peu à peu cet élan de l'enfance...

MistiCat 14/01/2020 10:12

Quand je faisais des séances de sophrologie en 2003, on a passé quelques séances avec mon enfant intérieur. Cela a été très enrichissant et surtout ça a été le début du déclic pour mon changement de vie (j'ai quitté la ville pour vivre à la montagne en 2004 et pas un jour je n'ai regretté mon choix).
Bizzz