Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Avoir un père médecin c'est démoralisant

medecin-generaliste-la-consultation-a-23--a-partir-d.jpg*crédit photo

 

Je te parle pas des fois où j'ai bêtement oublié ma pillule avant les vacances, et qu'en quelques secondes j'ai eu mon ordonnance,

Le jour où Violette a fait une pneumopathie et qu'il s'est entretenue avec la pharmacienne par téléphone, que de la poste il est allé me faxer l'ordonnance afin de régulariser... et qu'à distance il a réussi à soigner ma fille...

 

Les nombreuses fois où il intervient pour nous auprès de spécialistes, professeurs, chirurgiens et qu'ainsi on arrive a obtenir plus rapidement que la normale le rendez-vous tant espéré...

 

Non plus les fois d'urgence où j'arrive à son cabinet tremblante en tenant soit Rosalie, soit Violette et en passant devant tout ce monde qui l'attend depuis plus de trois heures dans la salle d'attente avec des scrupules  certes mais bon c'est normal non qu'il intervienne tout de suite pour sa petite fille non ?...

 

Si je te dis que je suis allée aux urgences pour la première fois avec l'homme il y a seulement quelques jours... Que je n'ai jamais eu affaire à une infirmière, qu'il me fait les vaccins, les piqures, les soins, les plâtres aussi...

 

Je ne te parle pas de toutes ces fois où il est là... parce qu'il est toujours là pour nous soigner, pour nous écouter, pour nous diagnostiquer, pour se creuser la tête... pour chercher des solutions...

 

Je ne te parle pas des fois, où enceinte de 9 mois... il m'a dit "tu vas accoucher d'ici ce soir.".. quand il m'a  aussi dit "file vite, ne tarde pas elle arrive..."

 

Je ne te parle pas non plus des premiers soins qu'il a prodigué à mes trois enfants...

 

Brefs de tous ces moments là où je me réjouis d'avoir un père médecin parce que oui c'est quand même vraiment chouette qu'il soit là, toubib, toujours la malette à la main et surtout sous la main...

 

Non c'est plutôt de toutes ces fois où il rentre nous annonçant qu'il a eu deux cas de cancers,

des autres fois où il nous annonce qu'un de ses patients va mourir en quelques jours... qu'il a du hospitaliser en urgence une jeune femme, annoncer à une autre que son fils venait de mourir...

 

Parce que pour ces gens là aussi il est toujours là... après 40 ans d'exercice, il se lève encore si une personne sonne à sa porte en cas d'urgence...

 

Il arrive parfois atteint par certains cas... parce que celle-ci il la vu naître, comme il dit... il soigne une large partie de ses patients depuis enfant... Il a soigné plusieurs générations...

 

Que les cas sont de plus en plus difficiles, qu'il me dit souvent qu'il n'a jamais eu autant de cancers qu'en ce moment...

 

Et quand il arrive l'autre jour en me disant "tu sais untel il ne passera pas samedi, touché en plein vol par une leucémie aigue"... je suis bouleversée...

Parce que son diagnostic est si précis, si juste, si craint d'ailleurs, que je ne l'ai jamais vu se tromper, ni moi, ni personne d'ailleurs !

 

Je ne peux pas faire comme si ça n'existait pas... je pense souvent qu'à une seule chose "chèrir les gens que j'aime et le leur dire..."

Peut être que de vivre prés de lui a accentué cette réalité à mes yeux...

 

Et toi consciente ou pas que la vie est si fragile ?

 

Ton homme sur ton blog : Lucky sophie ; Chocoladdict ; Anne-laure ; Ava ; Maman@home ; Nikit@

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

Yokoflo 12/09/2011 10:30


Tout pareil idem. Moi aussi j'ai un Papa médecin et je l'admire pour ce qu'il fait de magnifique (sauver des vies), mais je lui en veux aussi des cas dramatiques qu'il m'a décrits, plombant ainsi
mon insouciance de la jeunesse !
Oui, la vie est fragile, je le sais ;-) .

(ce billet a résonné en moi, merci !)


Nikit@ 11/09/2011 14:42


Tu as rejeté ma participation Virginie ? lol Bon Dimanche !


Sev 10/09/2011 07:44


Ton père n'était pas maire ?


Radiblog 09/09/2011 18:20


Oh que si. J'en suis bien conscient.


arwen 09/09/2011 17:09


j'en ai conscience mais est-ce que je profite suffisamment????je le dis mais dans la réalité, je me laisse "bouffer" par le quotidien et les contrariétés quand même!


Clem 09/09/2011 17:03


Certaines expérinces dans la vie nous montrent que la vie est si fragile! Mais pourquoi vivre des drames pour arriver à s'en rendre compte?!
Très joli texte en tout cas!


Evelyne 09/09/2011 15:42


Que la vie est fragile je l'ai découvert très tôt pour avoir été atteinte d'un cancer à l'âge de 32 ans. Guérie. Un enfant miracle après, 3ème BB. La vie reste belle et puis de temps en temps elle
bascule à nouveau comme pour moi cet été mais peu à peu j'espère que tout va rentrer dans l'ordre, non ce n'est pas en rapport nous avons eu peur ! Je dis nous, c'est moi, mon médecin qui même s'il
n'est pas mon père ressemble au portrait que tu fais de ce monsieur qui est le tien, mes amis et surtout mes enfants. Car si je n'ai pas eu un père médecin j'ai un fils chercheur et je lui fais
confiance à lui et à tous ses collègues, je sais qu'ils bossent et qu'ils oeuvrent pou notre santé et notre bien-être !

Bisous et restons sereins et sereines face à l'avenir :)

J'avais fait un article...
http://www.linstinctdesthes.com/article-il-y-a-le-blues-et-par-bonheur-il-y-a-la-blouse-80504620.html


Nikit@ 09/09/2011 15:41


Bug chez OB, il me semble !
Ma participation est en ligne :
http://nikita-m-hera.over-blog.com/article-passion-et-savoir-faire-83766188.html


A 5 c'est mieux 09/09/2011 15:36


trop depuis la naissance de mes Belettes.


maya lou 09/09/2011 15:16


Qui a dit : " La vie n'est pas un long fleuve tranquille . " ?
Oui , la vie est fragile , peut-être est ce pour cela que l'on dit que la vie est belle ...
J'essaye de prendre le temps pour ceux que j'aime , de me prendre du temps aussi pour moi .
( cela reste cependant plus facile à dire qu'à faire , souvent ...)


maman@home.com 09/09/2011 14:15


voici ma participation http://www.mamanathome.com/article-mon-fils-serait-il-un-jeune-coq-83041380.html


arlette 09/09/2011 14:08


bel hommage a ton papa que je félicite d'etre ce qu'il est cela devient rare.....
j'avais un comme lui comme médecin mais il s'est tourné vers la politique et est devenu difficile a consulter....
et oui je suis consciente
bises


Val 09/09/2011 12:40


Trop beaucoup trop...consciente!
C'est un très très bel hommage à ton papa...


chocoladdict 09/09/2011 12:26


les cancers j'ai l'impression de n'entendre parler que de ça en ce moment autour de moi et franchement je flippe !


Ava 09/09/2011 11:49


J'ai connu un médecin dans un club de vacances célèbre : il se plaignait que lors des soirées, souvent des personnes venaient vers lui pour lui demander presque une consultation gratuite sur
place.
Cela m'aurait rassurée d'avoir un père médecin, c'est un beau métier.
Voici mon participation : homme sur mon blog : http://www.connais-toi-toi-meme.biz/article-l-homme-sur-mon-blog-ce-vendredi-sera-frederic-anton-83752380.html


eva 09/09/2011 10:37


Oh que oui.
Mon père voulait être médecin mais justement à cause d'une série malheureuse de maladies à l'adolescence, il n'a pas pu (est devenu chercheur) ; est parti trop tôt à cause d'une maladie orpheline,
je me dis souvent que la vie n'est pas juste...


MissBrownie 09/09/2011 10:35


Moi, je me réjouis d'avoir une maman instit ;)
Pour les maladies, on s'en réfère souvent à mon oncle qui est docteur et chercheur en biologie.


Anne-Laure 09/09/2011 10:27


Mon papa était médecin, j'aurai pu écrire 100% de ton article, je le comprends tout à fait. Il me manque, il me manque en tant que papa évidemment mais le médecin aussi me manque parce que je
n'avais confiance qu'en son jugement. Et quand il a fallu opérer mon fils, quand ma fille a eu un souffle au coeur, je me suis retrouvée désarmée parce qu'il n'était pas là pour me rassurer, pour
être à la fois le papa et le médecin.
Il a été fauché en même pas 10 mois par un cancer, à l'âge de 55 ans en décembre 2010. Depuis, j'ai réalisé l'importance de chaque jour passé près des gens qu'on aime. Ca n'a pas de prix. La vie
est fragile, un trésor à chérir tant qu'on l'a encore entre les mains.


Mamma Loup 09/09/2011 10:20


Fille de médecin aussi, mais chez nous c'était différent. Mon père parle rarement de ses patients, mais en fait il parle rarement tout court, en tout cas des sujets qui le touchent. Je sais que
c'est un médecin génial, parce qu'il est très très humain, qu'il ne s'est pas installé dans un quartier "à fric", qu'il aime profondément les gens.
Du coup l'information et la prévention, il ne l'a pas faite en nous parlant de cas précis, mais petit à petit au quotidien, on nous apprenant des gestes, des réflexes, en nous apprenant les vrais
mots et en répondant toujours à nos questions. Donc on y pense, souvent.
Merci pour cette piqûre de rappel.


AE 09/09/2011 10:09


oui j'en avais conscience, surtout par rapport à mes proches, j'ai toujours eu peur pour eux... mais depuis un mois j'ai aussi compris suite à une épreuve que ma propre vie elle aussi tenait à un
fil et que je devais faire autant attention à moi qu'à mes proches. Et ça c'est très nouveau pour moi.


Nikit@ 09/09/2011 09:47


Consciente ... oui ! Mais on devrait se le rappeler un peu plus souvent et profiter au maximum ;o)
Ma participation est en ligne :
http://nikita-m-hera.over-blog.com/article-passion-et-savoir-faire-83766188.html
Belle journée Virginie !


viny 09/09/2011 09:35


Ma maman était une force de la nature:pétillante et rarement malade. Jusqu'à ses 50ans où un cancer du sein est diagnostiqué... S'en suit 6années de lutte contre Les cancers, forte comme un
soldat.
La maladie l'a emporté cet été, mais elle s'est battu dignement jusqu'au bout. Elle a profité de la vie tout ce qu'elle a pu.
Et elle nous laisse cette leçon de vie et de courage. Alors oui, plus que jamais, je sais combien la vie est fragile. Il faut profiter de tout, absolument Tous les bonheurs, petits ou grands.(meme
celui d'avoir un papa médecin, qui a l'air vraiment extra en +!!!)
Bises


lily 09/09/2011 09:30


ton écrit est magnifique, oui j'en ai conscience après tout on est pour mourir mais je prefere l'oublier et vivre à fond chaque jour, la mort ne me fais pas peur, c'est la peine qui me fait encore
plus peur.


Bunny Kokeshi 09/09/2011 09:24


Oui, bien consciente que la vie ne tient qu'à un fil et que la maladie peut tous nous toucher, c'est pour ça que j'essaye au maximum de prendre soin des gens que j'aime et de voir la vie en rose,
cultiver le bonheur parce que la douleur peut venir à tout moment.


Christel 09/09/2011 09:22


Oui, la vie est si fragile ... je la cotoie tous les jours dans mon boulot, je suis infirmière en service d'hospitalisation à domicile et nous avons beaucoup de patients jeunes ou moins jeunes
atteint de cancer, en soins palliatifs fin de vie ... difficile de ne pas rentrer avec chez soi ... d'autant que nous sommes une très petite structure et que nous avons le temps de bichonner nos
patients ! c'est super, mais difficile, surtout quand un de nos parents par la suite se retrouve dans une situation que tu as connus chez un de tes patients et que tu sait ce qu'il va advenir ...
pas tout de suite enfin ça on ne le sait pas. Ton papa a un métier formidable !!!! il manquera quand il prendra sa retraite vu comme tu le décris ;)
Bisous


Mylise 09/09/2011 09:21


Mon papa n'est pas médecin et j'aurais bien aimé que ce fut le cas oui, car mon père serait plutôt du genre désespérant, qui a vite fait de vous enterrer au moindre bobo, sans parler de sa propre
hypocondrie exaspérante !!!!
Bref, ça ne m'empêche pas de l'adorer quand même !!!!
Une question me vient à l'esprit :"comment se fait-il que tu ne sois pas devenue médecin toi-même ????"...Les enfants de médecins, sont souvent médecins eux-même... Alors, pas la vocation Virginie
???


Virginie B 09/09/2011 09:25



ben non dommage finalement !... peut être que je l'ai vu TROP travailler enfant !



Lucky Sophie 09/09/2011 09:18


Oui, c'est pour ça qu'on en profite un max ! C'est une chance d'avoir un médecin de confiance !!!
Un petit cavalier débutant pour l'homme du vendredi !
http://luckysophie.over-blog.com/article-j-pouvais-pas-j-avais-poney-pour-de-vrai-83743102.html
Bises !


Virginie B 09/09/2011 09:25



j'arrive merci !



Xtinette 09/09/2011 08:49


Moi j'aurais bien aimé avec un père médecin car je me pose tant de questions côté médecine...


Virginie B 09/09/2011 09:12



ah de ce côté là j'en connais un rayon c'est vrai !



LMO 09/09/2011 08:21


J'essaye de ne pas l'oublier...


Virginie B 09/09/2011 09:12



si important !



chocophile 09/09/2011 08:04


Oh que oui et ça me fout la trouille à peu près tous les jours!


Virginie B 09/09/2011 09:12



un peu comme moi !



Lili 09/09/2011 07:55


Consciente oui malheureusement. On en prend conscience quand on se retrouve dans un service de soins intensifs pour un proche, ou quand les parents font justement 200 km pour nous annoncer une
nouvelle qui va nous faire hurler. J'en prends conscience parce que tout ça arrive à des gens qui n'ont vraiment pas l'âge de tirer leur révérence...
Ca doit être difficile pour un médecin oui !


Virginie B 09/09/2011 09:13



en effet !



Cathnounourse 09/09/2011 07:36


La vie est un bien précieux dont on ne prend pas toujours soin...


Virginie B 09/09/2011 09:14



exact !