Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Disputes, cris, pleurs... quand l'entente dérape !

children-photography-b-w-black---white-black-and-white-blac.jpg*crédit photo

 

En ce moment rien ne va plus entre Jules et Rosalie

Et mon coeur de maman saigne un peu,

Même si je me raisonne et que je me dis c'est une période !!!

 

Rosalie est ce qu'elle est, égale à son caractère de chieuse la fatigue en plus !

Jules d'habitude (depuis 7 ans quand même) si calme et patient,

Frise l'overdose !

 

En ce moment les disputes éclatent très trop vite,

Dés le petit déjeuner parfois ça commence,

L'un taquine l'autre,

Et c'est parti pour une escalade de cris, de plaintes jusqu'aux pleurs souvent de Rosalie qui après avoir tenté de frapper son frère s'est prise une claque (par exemple !!!!)

 

Elle hurle, frappe, s'énerve... fait sa super colère...

 

Et j'arrive souvent à ce moment là... car ça va très vite l'escalade...

Et si je suis fatiguée, je crie, m'énerve... et les sépare...

 

Oui j'essaye de comprendre, je parle dans une chambre, puis dans l'autre, je tente bien de leur faire comprendre etc...

Mais en ce moment rien n'y fait...

Matin et soir on y a droit !

 

J'avoue je suis décontenancée,...

 

Je me dis que c'est sans doute une période, fatigue, devoirs, compétitions sportives, activités, pression etc...

Mais je ne peux m'empêcher d'être inquiète voire triste de les voir se disputer ainsi !

 

J'espère que leur légendaire entente n'est pas définitivement enterrée !

 

Et toi témoin de disputes entre frère et soeur (ou fratrie) ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

sysyinthecity 20/02/2013 21:19

c'est vrai que cela fait mal à notre petit coeur de maman !
je me souviens avec un de mes frères aînés on se disputait souvent , je ne sais pas pourquoi, j'adorais mes frères, et j'aimerais tant qu'ils soient encore là aujourd'hui !
mes fils aînés se disputaient souvent vers les 10 ans, aujourd'hui, ils ont une très belle entente, finalement ne serait-ce pas un mal pour un bien ? un besoin de s'affirmer ?

Rachel 20/02/2013 16:59

Mon frère et moi, quand on était petits, nous disputions constamment. Pourtant dès qu'on était avec d'autres enfants, nous étions on ne peut plus complices! C'est dans l'ordre des choses je pense,
même si ça doit être dur à gérer au quotidien!

Virginie B 20/02/2013 18:37



ouf épuisant !



ANGEARNO 20/02/2013 16:56

Bonjour Virginie,

J'ai découvert votre blog il y a quelques jours et je l'aime beaucoup. J'ai l'impression de me retrouver dans tout. J'ai deux enfants de 6 et 3ans1/2 et ils se chamaillent beaucoup en ce moment
aussi. Heureusement ça ne dure jamais longtemps. Il faut s'armer de patience. Nous aussi on est passé par là et malgré leur dispute ils s'aiment plus que tout.

Bonne continuation

Virginie B 20/02/2013 18:36



je sais combien ils s'aiment et c'est ce qui me rassurent ! merci d'avoir participé aujourd'hui c'est enrichissant



ladywaterloo 20/02/2013 13:40

Il faut savoir lire les disputes, il y en a que l'on ne peut éviter:

Simple réglage car un enfant "grandit" trop vite pour l'autre, il apprend à lire ou joue merveilleusement bien du piano, et gave les autres en leur prenant l'amour (admiration/temps) de leurs
parents, un enfant malade provoque aussi ce genre de sentiments, cachés, les poussins ont l'impression d'être éjectés du nid. Le mieux est de les laisser régler leur meute, cela sera plus rapide et
plus indolore.

Entente cordiale entre enfants, pour se chamailler afin de rappeler aux parents qu'ils existent et qu'il faut s'occuper d'eux, si on tombe dans le piège ces disputes durent très très longtemps.

Dans la mesure du possible (tant qu'il n'y a pas de vrai danger) il ne faut pas se mêler des disputes des enfants, au moment où ils se disputent, mais décrypter ce qu'elles veulent dire. Si les
disputes ont lieu uniquement pour attirer l'attention d'un adulte, les ignorer, mais s'occuper des enfants demandeurs, en période de calme (réflexe de Pavlof à ne pas développer dispute=maman
s'occupe de nous)

Les disputes ont des significations, il faut apprendre à les décrypter, à leur donner leurs insignifiances réelles ou leurs causes profondes.

Parfois sévir en séparant les belligérants est nécessaire, mais ne jamais oublier que tous les enfants peuvent se donner un rôle qui leur sera bénéfique au bout du compte, que l'agresseur n'est pas
obligatoirement celui qui le parait....

Mon truc? Je sortais de la pièce,souvent la cuisine, en leur expliquant que je détestais leur comportement et que je reviendrai une fois qu'ils en changeraient. Au bout de cinq minutes, les enfants
se calmaient et venaient me chercher.

Virginie B 20/02/2013 18:36



merci pour ton expérience partagée



Marquise 20/02/2013 10:54

Tu sais, je crois que tout les enfants, enfin, les fratries, ont des hauts et des bas, un peu comme un couple finalement. J'ai un frère jumeau, et par période, nous étions les pires ennemis alors
que quelques mois plus tard nous étions inséparable. C'était usant, autant pour nous que pour nos parents, mais je crois que c'est aussi ainsi que l'on se construit, que l'on s'affirme, que l'on
cherche sa place, nos limites ainsi que celles des autres. Pour ma part, j'ai une fille unique de 2 ans, et pour le coup, c'est vrai que ça donne pas envie d'en faire un autre ahahah !

Virginie B 20/02/2013 18:34



tu m'étonnes.... merci pour ton témoignage



nicole 20/02/2013 10:48

je ne sais pas quoi dire , les disputes sont necessaires d'habitude mais si tu trouves qu'elles ont un caractère plus désagréable tu peux en parler à un spécialiste pour enfants. Bisous et courage

Virginie B 20/02/2013 18:33



merci Nicole



Claire 20/02/2013 10:43

On te dira que ces disputes les aident à se construire, à s'affirmer. Ici mes filles sont dans un match perpétuel. Il y a des moments de grâce, des moments de grande complicité face à l'adversité
(en général, l'adversité : c'est moi !) mais le climat général est à la chamaillerie permanente dès le réveil. Je crois finalement que c'est normal. Fatiguant mais normal.

Virginie B 20/02/2013 18:33



comme tu dis, fatigant mais normal finalement, je me sens moins seule soudain ! merci



swettylux 20/02/2013 09:43

oula moi avec mon frere plus grand que moi on se disputais souvent cété la galere lol
maintennat ca va mieux heureusement mdr mdr

ps : oui je vais preparer mon article pour samedi comme ca je serai sur de pas oublier lol !!!

Virginie B 20/02/2013 10:03



merci d'être là ! bises



Ptisa 20/02/2013 09:26

je pense que ça doit être dur de ne pas prendre partie, pourtant c'est nécessaire de rester neutre ! On verra bien comment je m'y prends : séparer ou laisser se faire mal un bon coup ...

Virginie B 20/02/2013 09:28



de toute façon tu verras qu'on essaye tout finalement... et je n'ai pas la solution idéale, sauf que je ne veux pas que Jules use de sa force physique contre sa soeur plus petite ! pas de macho à
la maison



manola 20/02/2013 08:57

oh!! la que oui... avec 4 enfants, j'ai connu ce genres de situation.; et très tard.. maintenant, à 22 ans et 17 ans,mes 2 derniers, ils se sont bien calmés, mais il y a encore 5 ou 6 ans: c'était
de grosses disputes entre eux.. pour un rien, des broutilles .. mais une chose est bien là: ils s'aiment.. oui oui... lorsqu'un était en vacances ailleurs ,l'autre était malheureux ils
s'appelaient..et par exemple: pour les anniversaires ou noël: chacun pensait à l'autre, et se débrouillaient toujours pour se faire un cadeau...mais sinon: c'était disputes sur disputes, avec des
mots très forts ..comme toi, cela me faisait un peu mal d'entendre cela.. ils vivaient la relation à l'autre comme une jalousie..
à présent: que c'est agréable de les voir ensemble: et voir ce respect entre eux: ça me réchauffe le coeur ..

..alors surtout: ne pas te culpabiliser: tu verras qu'
autour de toi, c'est aussi ainsi que vivent des fratries.. usant je sais, mais normal.. bon faut quand même faire la morale, les séparer, les gronder aussi.. les punir lorsqu'il le faut, mais
sinon: bienvenue au club...;-))))
belle journée Virginie.;;-))

Virginie B 20/02/2013 09:00



merci beaucoup Manola pour ton expérience très utile, bisous



Le Journal de Chrys 20/02/2013 08:42

Ohhhh mon fils a été très patient pendant des années avec sa petite soeur chieuse et capricieuse...

A un moment, il faut bien qu'il affirme son STOP clair et net.

Oui j'ai craint qu'ils ne se disputent définitivement.

Puis finalement, doucement, un contact plus apaisé s'esquisse. Doucement, doucement...
Il faut dire qu'ils ont 7 ans d'écart, que mon fils est l'aîné, que notre "composition familiale" est particulière....

Allez courage!

Virginie B 20/02/2013 09:01



merci Chrys, c'est pas toujours évident de gérer leurs disputes...



Le Mag à Lire 20/02/2013 07:55

Je suis sure et certaine que ça va passer ^^
Plein de bisous pour te remonter un peu le moral !

Mag
www.lemagalire.fr

Virginie B 20/02/2013 09:02



merci Mag,



Myriam 20/02/2013 07:54

C'est un peu ça les frères et soeurs ! lol Pour ma part je me suis toujours bien entendu avec ma soeur (même tempérament, 1 an d'écart seulement, protectrice envers elle...) et pas trop avec mon
frère (3 ans plus jeune) !... Et ça dure depuis 40 ans !!! Alors bien sûr que l'on ne "se met plus sur la figure" comme quand nous étions jeunes... mais j'avoue que je compose avec lui... je marche
sur des oeufs dans ce que je dis pour ne pas froisser sa susceptibilité d'orgueilleux (bien que lui ne se gène pas...) mais j'ai la hantise du jour où mes parents de seront plus là pour garder une
certaine unité... et pour plein d'autres choses encore (héritage par ex. avec un frère vénal...) On ne choisit pas sa famille et en plus... on a le tempérament que l'on a !!! :o( Bon courage...
J'espère que ce n'est qu'un mauvais passage chez toi ! (Et tu te poses la question d'un petit 4ème, en plus !?... lol) Bizzz. Mymy.

Virginie B 20/02/2013 09:03



grrr.... non je ne me la pose plus !!!!! hi hi... bisous et merci Myriam



eva 20/02/2013 07:53

Je ne sais que te dire, moi j'en celui du milieu (comme ta Rosalie) qui narguait le grand frère et la petite soeur depuis presque toujours, et là il a 18 ans et continue (bon il n'a plus son grand
frère, étudiant loin de nous, et met les bouchées doubles sur sa soeur exaspérée...)Le moment des repas est le pire !!! Je pense toutefois qu'il faut sans relâche répéter ses convictions, prôner un
esprit de paix, démontrer combien ces disputes sont négatives, lassantes pour tous, sans intérêt... que le papa le dise aussi. On fixe des limites, on impose des punitions... A un moment je lui
avais fait signer un véritable contrat, ça a calmé un peu les choses un moment. Avec le recul, je constate qu'il y avait des périodes plus ou moins intenses, il y a eu de bons moments de
complicités certes, on se réjouit de ces moments, on les met en lumière. Bref, insister sur le positif et ne rien tolérer je pense que c'est nécessaire. Courage.

Virginie B 20/02/2013 09:04



oh tu peux me faire confiance, je répete inlassablement les mêmes valeurs...les mêmes principes, mettant en avant la tolérance, le respect, la patience etc... c'est fatigant parfois !



isabelle - laminutedeco 20/02/2013 07:13

Je connais ça, j'ai les mêmes à la maison. Mais je me dis que c'est passager et que ça fait partie de leur développement. Et puis, par moment, ils redeviennent très copains et complices.
bonne journée,
Isabelle

Virginie B 20/02/2013 09:05



oui je sais que c'est juste une sale période mais c'est pas tout le temps facile de se raisonner ! bises Isabelle et courage à toi aussi !



Christine 20/02/2013 06:59

Avec ma sœur on ne s'est jamais entendue. Nous avions une maman qui a joué l'une contre l'autre et qui a réussi.
Mes enfants sont comme les tiens, d'abord le garçon et ensuite la fille, mais 6 ans d'écart.
En fin de primaire et début de collège de Clément, il y a eu effectivement un moment où ils se sont chamaillés un peu. Clément était déjà un grand et Marine encore une petite fille. Elle a eu
pendant queques temps l'impression qu'il avait tous les droits et elle rien.
Ça n'a pas duré et maintenant l'entente est géniale dès qu'ils sont ensembles.

Virginie B 20/02/2013 09:06



oh rassure toi je ne joue absoluement pas à les diviser, bien au contraire je tente même de les unir face "aux grands" parfois en insistant sur leur complicité !