Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Elle nous a dit "c'est fini !"

apscoa027_large.jpg*crédit photo

 

Quoi qu'il en soit je n'aime pas le mot FIN

La fin d'une histoire qu'elle soit d'amour ou d'amitié,

La fin d'une aventure qu'elle soit professionnelle ou sportive,

La fin d'un blog,

La fin d'un livre, d'un film... la fin tout court,

La fin en soi...

 

Je n'aime pas quand ça se termine...

Alors quand la mère joie a tiré sa révérence,

Et dire que nous ne nous sommes jamais rencontrés,

J'étais émue,

...

Pas facile de dire c'est fini...

Et de s'y tenir,

enfin ça a un côté émouvant pour nous autres lectrices,

C'est un peu la fin d'un livre, une histoire qui s'achère,

Et les personnages a laquelle on s'attache qui partent en fumée...

 

En cette fin d'année, c'est un peu boucler la boucle,

Je lui souhaite bonne chance tout simplement,

Parce qu'elle ne souhaitait pas d'étalage particulier...

 

La vie est ainsi faite, je l'ai déjà dit et écrit, je suis triste quand des blogueuses tirent leur révérence,

Sensible certainement...

 

Et toi la fin t'indiffère ou te touche ?

 

 

Aujourd'hui :

Figue et Sardine : T'as pensé à ton coffret pour noël ?

Fais belle la casa : Une fenêtre dans la cuisine

Fais toi la belle : Au printemps je programme le Sognefjorg

Fais-toi la femme : Pour attaquer l'hiver du bon pied en mou

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Virginie B

Yoga Teacher Aventurière de l'âme Love moon
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article
E
Souvent ça nous attriste mais faut comprendre et respecter la décision de la personne.
Répondre
A
Vrai, ça me fait de la peine quand le rideau tombe. LMJ je ne la connaissais pas non plus, seulement à travers Mentalo, mais qu'importe, elle a fait un choix.
En ce moment j'ai beaucoup de copinautes qui, sans quitter la blogo, ne sont plus présentes (raisons professionnelles, familiales etc...)moi-même à un moment, je me suis posée la question, je
n'avais plus envie. Il faut prendre cet occupation comme aléatoire, et ne pas en faire sa priorité, c'est toujours au détriment d'autre chose plus personnelle, et surtout c'est un statut très
éphémère que d'être blogueuse : tu t'absentes un peu, tu tombes dans l'oubli, on dirait une grosse roue qui tourne et si tu n'es pas montée, elle te passe dessus....
Bon c'est pas gai tout ça, allez passe un bon Noël bien entourée ma Doucette.
Je t'embrasse bien fort !
Répondre
E
Je passe peu de temps à surfer ces derniers mois, et ne connaissais pas La mère joie et ses aventures...mais j'ai lu une phrase dernièrement qui me trotte dans la tête.. il arrive un age où il y a
plus de fin que de début...! et il me semble que j'y suis arrivée...!!
Répondre
L
Je ne connais pas le blog de Mere Joie... pas encore !
Mais le titre de ton article m'a touchée. Je suis très perturbée par les fins... Les livres, surtout, quand les personnages me plaisent j'aimerai les garder auprès de moi encore et encore... Pareil
pour les blogs auquel je m'attache facilement... Et LA fin, n'en parlons même pas...
Alors je te comprend... et merci pour ce billet
Répondre
E
Non je n'aime les blogs qui s'arretent, c'est la vie, bonnes fêtes de in d'année, je vous embrasse, ehaa.
Répondre
M
Non seulement ça me touche mais ça me rend triste ...
Répondre
M
Celle du blog de la Mere Joie me bouleverse
Répondre
A
elle me touche assurément....
Répondre
A
Moi ça m'a touché, comme tu dis on s'habitue a suivre "l'aventure" de personnages a qui on s'attache...
Répondre
A
oh oui, et j'y songe souvent...on s'attache aux personnes qui écrivent....avec chacune leur personnalité
bisous Virginie
Répondre
C
non ça t'indiffère pas ) pas du tout même )
Répondre
D
Je suis toujours attristée d'un départ, quelle qu'en soit la raison. parce qu'on s'attache virtuellement ou non aux auteures des billets que nous lisons quotidiennement. quand c'est suite à des
querelles, c'est encore plus triste. Mais quand c'est pour se consacrer à de nouveaux projets, c'est très positif. j'espère que pour LMJ, ce n'est que la seconde otpion.
Répondre
D
Je suis toujours attristée d'un départ, quelle qu'en soit la raison. parce qu'on s'attache virtuellement ou non aux auteures des billets que nous lisons quotidiennement. quand c'est suite à des
querelles, c'est encore plus triste. Mais quand c'est pour se consacrer à de nouveaux projets, c'est très positif. j'espère que pour LMJ, ce n'est que la seconde otpion.
Répondre