Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Le regard des autres a changé

251215_354667721293780_1091699353_n_large.jpg*crédit photo

 

Le regard des autres change
Lorsque tu es active,

C'est curieux, pourtant je suis toujours la même
Mais c'est vrai que je n'ai pas de temps a perdre
Je cours toujours mais davantage encore

 

Je ne suis plus celle qui mène ses enfants à l'école en regardant le ciel pour prendre une photo tranquillou
Je ne suis plus la maman dispo pour accompagner la classe des Kids,
Ou pour fixer les rendez vous - "quand ça vous arrange ?"
Je ne suis plus celle qui à la maison est toujours dispo pour tout faire,
La poste, la banque, les courriers, ...

Je suis de nouveau active,
De nouveau celle qui doit jongler entre ses responsabilités, ses loisirs et surtout les enfants,
Certes j'ai de l'aide heureusement, sinon j'aurai tout envoyé par la fenêtre,
Le Mac, l'iPad, les bouquins, les magazines, l'appareil photo
Tous ces objets qui m'appellent à la distraction,

Et le temps qui me manque,
Je ne suis plus celle qui fait des goûters maison tous les jours
Désormais on se contentera du mercredi et du samedi,

Je ne suis même plus celle qui répond aux SMS, mails, dm et messages dans l'heure,
On ne me regarde plus comme si j'avais du temps parce que je suis à la maison,
D'ailleurs je ne sais même pas comme on me regarde je n'ai pas le temps de les voir,

Mais je sens du changement dans le regard des autres,

Pourtant j'en faisais tellement quand j'étais à la maison,
C'est juste que la société ne voit pas ce qu'une femme fait quand elle est à la maison,
Aujourd'hui je bosse certes et j'ai donc droit à un autre regard,
Un regard admiratif pour cette maman de trois enfants qui travaille....

C'est curieux, mais je le remarquable
Quand on travaille on a droit à une reconnaissance alors qu'à la maison aussi on travaille même si c'est différent,

Je suis POUR un statut privilégié pour les femmes qui font le choix de rester à la maison pour s'occuper de leur famille,
Maman @home c'est pas rien,

Ne trouves tu pas toi aussi que le regard change quand une femme travaille dans notre société ?

 

Pour suivre mon projet 365 jours de #NewJob


Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

maman au foyeah 10/01/2014 12:00

Lire ce billet me mets la larme... Merci à toi! Contente que depuis un an tu t'épanouisses dans ton job.
Je rêve de retrouver un place dans la société. Que l'instit ne me regarde plus en me disant : "il a le nez qui coule, gardez le aujourd'hui."... LOL Bises

Stéphane 28/01/2013 22:42

Bonjour,
(je suis un homme mais le sujet m'intéresse alors je me permets...)
Après avoir été cadre dans une grosse boîte pendant 15 ans, je travaille à la maison depuis 6 mois pour monter mon activité. Je m'occupe par conséquent beaucoup de mes 3 enfants, ma femme étant
chef de son entreprise. Vu de l'extérieur, je suis un inactif (surtout quand je vais au Super U à 10h le lundi).
Ce qui me surprend le plus avec le recul c'est ce que j'ai vécu auparavant : au travail, dans l'entreprise, c'est la vie de famille qui est déconsidérée. Ou plutôt, niée. Elle n'existe simplement
pas. À la machine à café on ne parle que de ça, mais dans un entretien annuel avec son boss : jamais. Ça n'est jamais un thème de réunion. Le sujet "comment concilier vie privée/vie
professionnelle" est un sujet purement...privé.
Je pense qu'il y a d'immenses progrès à faire de ce côté, pour le bien-être et la productivité de tou(te)s.

Nadia 26/01/2013 05:45

Tout est vrai dans ce que tu viens d'écrire. Cela me fait du bien de le lire. Merci Virginie d'une #mamanàlamaison

Mimiblue 24/01/2013 23:05

Absolument d'accord avec toi. Le regard des gens change selon qu'ils ont affaire à une femme qui travaille (ça fait très sérieux, elle a peut-être une vraie autorité, elle est sûrement très
compétente) et une femme qui ne travaille pas, même si elle élève ses enfants, prépare la cuisine, fait le lavage, le repassage, le reprisage, même si elle coud et tricote, même si elle jardine,
même si elle fait les confitures et des plats prêts d'avance qu'elle congèle, même si elle fait son foie gras pour Noël et tous les gâteaux que sa famille mange, même si elle sait démonter un
robinet ou changer un interrupteur de lumière, même si elle s'occupe des vaccins de tous, des rendez-vous en tous genres et même si elle se tape toutes les courses "parce qu'elle a le temps" !!! La
pauvre ne travaille pas, elle doit manquer de compétences, elle n'est plus dans le coup, elle ne se tient donc plus informée, elle n'impressionne personne, on la déconsidère parce qu'elle NE
TRAVAILLE PAS !!!!

anyuka 24/01/2013 15:16

Sur un autre blog j'ai lu récemment que les femmes au foyer avaient oublié d'utiliser leur cerveau, ici je lis en comm que ce sont des boniches qu'il faut plaindre... Oh oui je suis tellement
d'accord avec toi, Virginie, il y a du boulot pour changer les mentalités !

Nath 24/01/2013 15:10

C'est clair ! C'est tout à fait ce que je ressens... difficile de faire comprendre que le travail à la maison est un véritable travail ! Je vais bientôt reprendre une activité salariale et je sais
que je vais perdre ce côté liberté pour organiser ma journée comme je le souhaite ! Et oui... des horaires à respecter, des impératifs et en plus... j'aurai encore tout le travail à la maison !
La vie est faite de changements et il faut les accueillir avec le sourire :-)
Gros bisous.

leoetlisa 24/01/2013 13:05

D'accord avec toi, on devrait pouvoir avoir le choix mais c'est rarement possible, moi je voudrais que tout ce temps passé avec nos enfants soit comptabilisé en trimestre de retraite, parceque
bonjour les dégâts quand les mères au foyer vont s'apercevoir de ce qu'elles toucheront plus tard quand les enfants se seront envolés depuis lontemps ! Reste à espérer qu'elles ne soient pas
seules, sinon : bonjour la précarité (comme toujours pour les femmes les premières touchées !)

Virginie B 24/01/2013 13:07



oui je suis parfaitement d'accord avec toi !.....



maman déménage 24/01/2013 12:43

Ptisa ton commentaire n'est vraiment pas sympa pour les femmes au foyer. Certaines ont fait le choix comme moi de rester à la maison comme moi. J'ai pas mal d'activités intéressantes et mes enfants
ne sont pas élevés par une nounou. J'en ai croisé une qui prenait le relais après l'école tous les soirs jusque 21h.
Si on me propose un poste de cadre à mi-temps j'accepte tout de suite.

Virginie B 24/01/2013 13:06



je te comprends parfaitement... mes enfants sont aussi ma priorité et je suis heureuse aujourd'hui parce que je travaille à 5 minutes de la maison et qu'à la sortie de l'école j'y suis !



Mylise 24/01/2013 11:53

J'interviens rarement car je ne fais plus partie du panel de la ménagère de moins de 50 ans (lol) qui me semble plus concernée par ton blog mais je suis une lectrice assidue et aujourd'hui il me
semble que je peux donner mon avis puis que je suis une "femme au foyer" avec beaucoup d'expérience !!!!!
J'ai cessé de travailler pour convenances personnelles après seulement 3 ans dans l'enseignement...et c'est simple, je peux dire qu'à partir de là, je n'ai plus existé socialement...Mon statut de
mère au foyer ne débouchant sur rien, j'ai réagi et pour faire ma place dans la société, je me suis révélée à travers la peinture (c'est juste un hobby parmi d'autres) et le bénévolat. Le tissu
associatif très développé en France permet à tout un chacun, qui fait bien sur la démarche de se bouger, de se réaliser, d'exister, bref d'avoir une vie sociale en dehors du monde du travail.
Ce qui est très désagréable quand on se retrouve avec des gens qui se déterminent socialement par leur profession -dont ils tirent souvent une certaine fierté même si par ailleurs leur vie privée
est un échec !- c'est qu'ils t'ignorent royalement si tu viens à dire que tu ne travailles pas. Moi je me présente toujours comme artiste-peintre (même si c'est exagéré) et là, le regard des gens
change radicalement !!!!!! J'intéresse...
Conclusion, il faut se singulariser pour exister... En cherchant bien, on peut toujours se trouver un talent caché qui force l'admiration ou l'attention des autres ! Maintenant si tu restes
cloîtrée chez toi à t'occuper uniquement de tes marmots et ton ménage, là, t'es morte !!!! Même si tes enfants, ta famille...te sont reconnaissants et te donnent tout l'amour du monde !
Entre parenthèse, je dois dire que si c'était à refaire, je n'aurais pas abandonné mon travail. Si je ne suis pas malheureuse, et si la belle réussite de mes enfants me conforte dans mes choix,
j'ai quand même un gros manque.... Une belle carrière professionnelle m'aurait comblée !!!!
En espérant n'avoir pas été trop ennuyeuse, je te souhaite une belle journée, bisouxxxxx

Virginie B 24/01/2013 13:05



oh non pas du tout ennuyeuse au contraire ton expérience est très intéressante et sans doute très vrai... parce que si j'ai adoré rester à la maison pendant ces trois dernières années, c'est
aussi parce que j'ai vécu grâce à mon blog des aventures extraordinaires... je n'étais pas que femme à la maison ! donc je comprends....



Ptisa 24/01/2013 11:15

je trouve surtout que les femmes au foyer sont à plaindre, des boniches corvéables à merci : attention je ne parle pas des filles comme moi qui ont un congé parental d'un jour ou + par semaine ni
de celles dont le mari à un salaire suffisant pour faire vivre la famille, payer une nounou voire une femme de ménage alors que la maman est à la maison, je parle des femmes qui ne trouvent pas de
travail et qui s'occupent de leurs enfants et de leur foyer à 100%: c'est clair que c'est normal pour l'équilibre économique du foyer mais on ne peut pas souhaiter que ce soit un choix. Bon, ok mon
avis est peut-être déformé parce que ça va faire un an que je ne dors pas et que mes enfants sont toujours malades, mais bon, avoue : ça fait du bien d'avoir d'autres sujets de conversation que les
enfants, non ? C'est même déroutant des fois tellement on perd l'habitude d'avoir des conversations d'adultes

Virginie B 24/01/2013 13:03



je sais pas... moi j'ai vécu à la maison les trois plus belles années de ma vie... et je travaille parce qu'il le faut... même si j'adore mon job tant qu'à faire mais bon....



harpa 24/01/2013 10:52

Oh oui ! Je suis bien d'accord avec ton analyse et l'absence de reconnaissance des femmes au foyer. Je suis bien placée pour le savoir car j'ai choisi de travailler à mon compte pour être
disponible pour notre fils. Lorsque je fais une sortie scolaire, je rattrape en travaillant davantage le soir. Récemment, le directeur de l'école m'a fait une remarque qui m'a interloquée : alors
que je venais de déposer mon fils à l'école, il m'a expliqué qu'il était très fatigué et que contrairement à moi, il ne pouvait pas aller se recoucher .... je lui ai répondu que moi non plus car
j'avais un dossier à terminer et à rendre en fin de semaine, il a paru étonné. Il est en effet persuadé que je ne travaille pas car je suis disponible pour ma famille alors que non, c'est juste que
j'ai la chance de travailler à la maison. Alors oui, je gère tout, les petits plats maison, les devoirs, les rendez-vous médicaux, les courriers et en plus je travaille. C'est loin d'être facile,
mais je ne regrette pas car cette solution offre une vraie souplesse à toute la famille. En plus, mon job est super intéressant ! Que demander de plus ? un peu de reconnaissance peut être ;)
Belle journée à toi.

Virginie B 24/01/2013 13:01



c'est dingue la remarque du directeur de l'école !!!!!!



heidi 24/01/2013 10:36

Je suis dans l'autre catégorie. Mais ça changera ...

Virginie B 24/01/2013 13:00



et tu verras alors que le regard évolue !



Armelle 24/01/2013 10:12

Je suis tout à fait d'accord avec les lignes de ton billet. On ne voit pas la somme de choses qu'une femme à la maison peut faire. J'ai vécu ça car j'ai élevé mes trois enfants et j'en garde un
souvenir merveilleux. Ce furent de bien belles années. Travailler c'est autre chose, un autre volet dans la vie d'une femme.
Vrai, aussi ce que tu dis sur toutes ces sources de distraction à portée de main. Ca bousille un emploi du temps déjà bien rempli ces machins là... La preuve, je suis en train de lire des
blogs...
Bises

Virginie B 24/01/2013 13:00



hi hi.... enfin la vie des femmes est tellement bien remplie !



myriam 24/01/2013 09:58

Je m'y retrouve tellement, dans cet article, que j'ai envie de partager sur FB (en citant mes sources, c'est évident... je ne veux pas m'attribuer tes écrits même si je kiffe à 100 % !...) ;o)
Bizzz. Mymy.

Virginie B 24/01/2013 12:59



tu peux, tu peux...bises



Aurélie 24/01/2013 08:21

oui quand une femme travaille, le regard est plus positif on va dire, enfin tant que Madame ne laisse pas ses enfants tard à la garderie, parce que là c'est l'inverse, Madame devrait s'occuper
davantage de ses enfants ! Moi ça va, je bosse mais je finis à 15h et j'ai mes mercredis, pour l'instant, j'ai donc droit à un regard bienveillant ! (par contre je bosse de la maison, donc à ceux
qui ne me connaissent pas vraiment, je donne l'impression de me la couler douce... argh)

Virginie B 24/01/2013 12:59



j'ai pu prendre aussi mon mercredi et cette coupure est tellement agréable pour nous (enfants et moi) bises



eva 24/01/2013 07:50

C'est clair, tu as tout dit dans ton billet, rien à ajouter!

Virginie B 24/01/2013 12:58



merci



isabelle - laminutedeco 24/01/2013 07:06

Oui, je pense que le regard change alors qu'une femme qui travaille n'a pas forcément plus de "valeur" qu'une maman @home qui a choisi cette vie.
Même lorsqu'une femme travaille à la maison, elle n'est pas vu comme une femme qui travaille à l'extérieur, comme si elle bossait en dilettante.
Mais comment changer ce regard ? Je l'ignore.
bonne journée (active)
Isabelle

Virginie B 24/01/2013 12:58



moi aussi je l'ignore pourtant c'est tellement vrai !



Manola 24/01/2013 06:25

ah!! ça!! que oui!! tellement d'accord avec toi... j'ai été une fois dans ma vie , en congé parentale de 3 ans: qu'est ce que j'en faisais!! Une fois au travail: juste de quoi avoir le temps de
faire du ménage.. sinon, c'était la course..
Maintenant, je suis encore dans une autre tranche de ma vie: plus d'enfants à la maison, plus de traintrain, et du coup j'ai repris ce que j'aimais faire avant, mais en plus zen, sans m'en
faire..sans me montrer..laissons justement, certaines choses derrière moi pour aller à l'essentielle..et le regard des autres: je m'en fou complètement :plus envie d'être compétitive :juste
apprécier ce que je fais..
mais sinon: oui,comment faire, pour palier à tout?? lorsqu'on travail avec des enfants!c'est sûre qu'on laisse de côté certaines activités..sinon, les enfants en pâtissent..

tu verras: tu retrouveras tes points de repaires , et retrouveras certaines activités qui te plaisent...et comme toi:je pense qu' une reconnaissance des mamans ferait du bien,parce qu' en plus,
nous sommes souvent bénévoles pour des associations qu'on ne peu plus ou presque plus le faire une fois qu'on bosse...
un vaste sujet que tu soulève là Virginie...;-))
belle journée à toi.;;-)

Virginie B 24/01/2013 12:57



je crois qu'en effet il y a un temps pour tout finalement ! bisous et merci pour tes encouragements...