Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Quand est ce qu'on dit qu'on ne veut plus d'enfant ?

16589_518764501479921_697540656_n_large.jpg*crédit photo

 

Je suis toujours perplexe devant des copines, des collègues, des femmes que je rencontre et qui m'affirment qu'elles ne veulent plus d'enfant,

Elles sont catégoriques et m'évoquent toute une série de raisons qui tiennent toute la route,

 

Soit elles ont le choix du roi,

Soit elles préfèrent un enfant unique,

Soit elles ont des jumeaux et ne s'en sortent pas,

Soit elles ont trois garçons/trois filles et ne tenteront jamais un quatrième garçon/fille selon,

Soit elles sont célibataires,

 

Soit elles trouvent que ce n'est pas raisonnable avec la crise, l'avenir, la fin du monde qui approche

Soit elles n'ont plus de place dans leur maison pour un bébé de plus,

Soit elles ne veulent plus prendre les kilos qu'elles ont mis 3 ans à perdre,

Soit elles en ont trois et le statut famille nombreuse atteint ça leur suffit,

Soit elles manquent d'organisation et ont peur de se noyer,

Soit... elles sont catégoriques et moi ça m'impressionne...

 

Pourquoi je ne suis pas catégorique, alors qu'à priori je n'en aurai plus...

 

Est ce que parce qu'un jour je l'ai affirmé et que je n'ai pas tenu ma parole ?

Pourtant je me souviens bien qu'après Rosalie je ne VOULAIS PLUS D'ENFANT... "trois il faudrait être fou !!!" bien sûr... peut être pour ça finalement qu'on m'a tant demandé si c'était un accident... et que je répondais étonnée "ben non pourquoi !"

 

Paradoxe quand tu me tiens...

 

Ou est-ce parce que tout simplement je fais partie de ces mamans qui diront qu'elles n'en veulent plus quand elles ne pourront plus en faire ?

 

Parce que lorsque je vois un bébé je suis toujours attendrie,

Quand une femme me dit qu'elle est enceinte c'est toujours la plus jolie des nouvelles,

 

Parce que j'aime mes enfants plus que tout au monde,

Parce qu'il n'y a rien qui compte davantage qu'eux,

 

Soit je n'arrive pas à affirmer haut et fort que je n'aurai plus d'enfant,

 

C'est normal docteur ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

Jo 08/02/2013 23:48

Quand je regarde mon dernier (2ans et demi) grandir et s'éloigner du petit bébé dont on croque les joues, qu'on chouchoute,... L'envie d'un autre est là... Mais il y a mon mari qui n'en veut plus,
il y a ces jours où mes 2 garnements me fatiguent et où je me dis "un 3ème? sûrement pas !!" , il y a le monde actuel qui me fait un peu peur, .... mais l'envie est là.... tapie.....
Peut être un jour.... ou peut être pas ....
Merci pour ton billet !

Evelyne 06/02/2013 23:42

Moi j'ai trois enfants que j'ai élevés et que j'ai eu à des âges différents. J'ai adoré être une maman au foyer, ensuite j'ai adoré travailler... la nature nous rappelle à l'ordre mais nous pouvons
enfanter jusqu'à plus de 52 ans et là cela peut faire réfléchir... je n'aurais pas imaginé une vie sans enfants mais je ne comprends pas pourquoi être "horrifiée" si une femme n'en veut pas ou
plus. Le désir d'enfant est viscéral mais avoir un enfant n'est en aucun cas une obligation. Bon ok j'ai eu l'âge d'y réfléchir (sans plus car j'ai été comblée, mes enfants sont grands et font ce
qu'ils veulent de leur vie maintenant même en matière d'enfants. Mais justement ils sont grands et je t'assure que le chemin pour les éduquer est long... et pas un long fleuve tranquille ce qui
explique qu'à un moment tu dis ouf... plus de réunions parents-profs, plus de kermesses etc même si tu as adoré ça je t'assure ! J'ai fait parler l'expérience là et je te souhaite de profiter d'eux
autant que j'ai pu profiter des miens. Bises Virginie :)

eva 06/02/2013 21:44

Ton article me parle particulièrement.
J'ai 3 enfants, et hélas divorcée... je pourrais dire qu'alors la question est réglée. Eh bien non, je n'ai jamais pensé ça. Bon, là au jour d'aujourd'hui, ça serait de la folie d'être de nouveau
enceinte... pas de risque car je n'ai pas "refait ma vie". Pas de risque certes mais je suis loin de le ressentir comme une certitude. Sans doute que cette question sera close lorsque la ménopause
arrivera. J'exprime mal ce que je veux dire je crois, mais je ne sais comment l'expliquer...

mamanathome 06/02/2013 20:22

Normal ? Anormal ? Je ne sais pas mais moi je suis catégorique en effet je n'en aurai plus. Pourquoi ? Parce que je n'en veux plus. Parce que deux c'est bien, ce n'est pas une question de kilos ou
d'organisation c'est simplement que je n'ai plus envie d'avoir un nourrisson à la maison, recommencer depuis le début : les nuits, les biberons, l'absence de sorties... j'ai envie de profiter un
peu de mon amoureux, je n'ai plus envie qu'un bébé dépende de moi ... Chaque chose en son temps et tout cela est derrière moi.

Magmag 06/02/2013 19:13

J'ai 50 ans, 3 enfants (l'aînée a l'âge que j'avais à sa naissance, calculez), j'aurais voulu un enfant de plus, je regrette un peu de ne l'avoir jamais fait mais mon homme le sentait moins, et à
la naissance du 3ème, j'étais quand même soulagée que ce soit le dernier, comme quoi...Jamais je n'ai pu dire "je n'en veux pas d'autre", et encore aujourd'hui !

annouchka 06/02/2013 14:58

C'est bizarre j'ai du mal à comprendre qu'on puisse être catégorique mais peut-être parce que je n'ai qu'un seul enfant et en désire un autre ? Je ne sais pas si on peut faire le deuil un jour,
après je pense que la vie est tellement compliquée pour certaines personnes (manque d'aide et de moyens, couple instable, grossesse difficile etc) qu'elles s'empêchent tout simplement d'en avoir
envie. Le désir d'enfant n'est pas rationnel, avoir un enfant c'est toujours une folie en soi ;)

Peut-être qu'on est catégorique quand on a enfin trouvé le juste équilibre familial et qu'on a plus envie de le rompre ?

Virginie B 06/02/2013 16:22



tu crois... moi ma famille est équilibrée pourtant comme les 5 doigts de la main... mais j'ai pas cette notion de rompre ou pas... ce fut tellement une grande joie les naissances des enfants...
et finalement le premier rompt un vrai équilibre à deux, les autres comme une lettre à la poste... je te souhaite de vivre ces belles émotions, biz et merci



Eve 06/02/2013 14:52

C'est dur de se dire..c'est fini j'en veux plus !
Non ? moi perso je peux pas.
après je ne sais pas quel age tu as, mais en vrai, tant qu'on est pas "périmé", tout est possible, c'est ça le truc :)

Virginie B 06/02/2013 16:24



voilà, on est bien d'accord, .... j'ai 40 ans !



Swag Mummy 06/02/2013 14:15

Finalement je pense que c'est la vie et ses surprises qui décidera pour nous :)

Virginie B 06/02/2013 14:40



fais lui confiance !



Fashion Quadra 06/02/2013 13:54

Cet article me parle ô combien ! J'ai 41 ans, 3 enfants d'un premier mariage, mon mari en a 2 et nous en avons 1 en commun ce qui fait 6 au total et que des garçons s'il vous plaît de 3 à 16 ans !
Mon dernier ayant 3 ans, il va rentrer à l'école en septembre et je me dis "super je vais avoir plus de temps pour moi, génial je sors des couches...bla bla bla..." et parfois je me dis "je n'ai
peut être plus que 4 ans pour avoir encore l'opportunité, le risque, l'inconscience, le bonheur, bref chacun lui donne le sens qu'il veut, pour en avoir un autre, le dernier, le petit
dernier....gros dilemme...fonctionnant à l'instinct il est parfois essentiel dans certains cas de privilégier plutot la raison...en tout cas bravo pour ton blog j'adore !

Virginie B 06/02/2013 14:41



mercipour ton témoignage, je me ses vraiment moin seule ! bises



maggy 06/02/2013 13:36

Lecteur de l'ombre depuis longtemps j'ai eu envie de commenter tellement ce billet me parle.

Je n'arrive pas à me dire que je n'aurai plus d'enfants, j'ai la chance d'en avoir 4 et d'un point de vue matériel et financier ils nous seraient difficile d'agrandir la famille mais à presque 32
ans je n'arrive pas à me dire que c'est fini, même si c'est presque sûr à 99% mais il reste 1%. Au jour d'aujourd'hui c'est non mais qui sait dans quelques années, alors je préfère dire que
l'avenir nous le dira et peut être que le temps m'aidera à faire le deuil de la maternité...

Virginie B 06/02/2013 14:42



ah oui forcément à 32 ans il te reste encore "trop" de temps pour cogiter...grrr... pas facile et qu'est ce que je te comprends !!! merci pour ton commentaire aujourd'hui !



PetitDiable 06/02/2013 13:28

Je suis comme ça aussi, je ne suis vraiment pas catégorique..pourtant je suis bien consciente qu'il y a 1000 et une raison de s'arrêter!

Virginie B 06/02/2013 14:45



soit.........



Laury 06/02/2013 13:07

Pas vraiment concernée pour l'instant mais article intéressant pour la suite :)

Virginie B 06/02/2013 14:44



merci beaucoup pour ton com



Elodie-cosmetoblog 06/02/2013 12:35

J'ai tendance à dire que je n'en veux plus...parce que je veux sortir du rôle de maman d'enfant en bas age, parce que je veux me consacrer à ma carrière professionnelle ( et dans mon cas, c'est pas
compatible avec un bébé), parce que ma maison deviendrait trop petite à mon goût, parce qu'on assumerai moins financièrement et que je ne veux pas perdre en confort de vie...parce que tout
court.
Et parfois je me dis...peut être un jour, un troisième. Peut on vraiment savoir?

Virginie B 06/02/2013 14:44



voilà toutes les certitudes et soudain l'ouverture.... bizarre comme nous sommes faites les femmes finalement... merci en tous les cas pour ce partage



Mary 06/02/2013 12:26

C'est amusant, une amie me parlait de ça ce matin.... Je suis du côté catégorique, je trouve qu'on est bien à quatre et je n'ai pas de désirs du troisième enfant! Maintenant, il n'y a que les
imbéciles qui ne changent pas d'avis... Alors qui sait?
Douce journée à toi

Virginie B 06/02/2013 14:43



comme tu dis... et c'est bien dit ! viva la vida ! bises et merci



may 06/02/2013 11:47

Avec plaisir, nous sommes toujours dans l'attente car je suis toujours en traitement.
Nous en saurons plus au mois de juin. On croise les doigts.
May

Virginie B 06/02/2013 14:43



je les croise pour toi, pour vous.... que la vie vous accorde cet immense bonheur !



Frogita 06/02/2013 11:17

Je pose le "problème" : j'ai 40 ans et je suis célibataire
Suite à une désillusion l'année dernière je me suis pris un "tu veux des enfants moi j'en ai déjà, donc non .."(vive les aixois).. ça a plutôt été l'excuse facile pour se barrer du jour au
lendemain, puisqu'on ne m'a pas laissé répondre. Il se trouvait que j'y réfléchissais déjà à cette idée de ne pas avoir d'enfant.
Je n'ai jamais été dans un schéma où j'ai voulu être mère à tout prix ou comme un but dans la vie. Ca a commencé à me titiller vers 34-35 ans, peut être une histoire d'horloge. Ou tout simplement
l'envie d'être choyée, avoir les moues attendries des autres, juste qu'on s'occupe un peu de moi? Car bizarrement si je me vois bien enceinte je ne me vois pas "élever" (dis comme ça , ça fait
batterie d'élevage).
En tout cas c'est sure, seule je ne veux pas. Trop d'exemple autour de moi (plus de négatif que de positif) sur les difficultés et problèmes d'élever un enfant seule. Souvent des attitudes
d'éducation que je condamne, mais en même temps, débordée, est ce que je ne ferais pas pire?
Revenons à mon age et mon statut, il ne faut pas se leurrer le pb cité précédemment risque de se reproduire et ceux qui n'ont pas d'enfants et de mon age auront tendance à chercher une mère plus
jeune et surtout pas à faire un bébé de suite (donc ça risque de me ramener encore un peu plus loin).
Donc à un moment il faut s'y résoudre à dire cette phrase "je n'aurai pas d'enfant". Et même si je n'ai jamais été maternelle, j'avoue que pour moi ce serait des fois plus facile si j'avais la
certitude d'être stérile plutôt que de me répéter que c'est ce choix là que j'ai fait.

Virginie B 06/02/2013 11:36



La question que tu relèves est délicate parce qu'elle relève du choix personnel et des circonstances de la vie... j'ai des amies autour de moi qui ont fait ce choix, j'aime bien en parler avec
elles parce que j'aime comprendre les motivations de chacun... la richesse est là...


personnellement je n'aurai pas pu ne pas en avoir du moment que je pouvais en avoir bien sûr !...


mais je comprends aussi qu'on puisse tomber sur les mauvaises personnes aussi, c'est compliqué le chemin à suivre !


merci de ton témoignage, je ne savais pas que tu n'avais pas d'enfant...


 



Lili 06/02/2013 10:55

C'est tellement personnel... Tant mieux, c'est que tu aimes ta famille :-)

Virginie B 06/02/2013 11:36



oui sans doute !



may 06/02/2013 10:41

Très joli ton article, il me parle beaucoup. A 36ans , 1 enfant, avec mon mari on sait dit trop tard pour en avoir d'autres. Et puis on m'annonce que j'ai des kystes sur les ovaires et que je ne
pourrais peut être plus avoir d'enfants.
C'est à ce moment que j'ai pris conscience de mon désire de grossesse était bien là .
Belle journée
May

Virginie B 06/02/2013 11:37



merci pour ton partage... as tu pu avoir ce deuxième enfant ?



Sophie Rififi 06/02/2013 10:12

Tout comme toi, je ne peux pas affirmer que je ne veux plus d'enfant!! Au fond de moi, un petit dernier me plairait beaucoup, mais j'ai un petit souci de santé à régler, et selon le résultat, je
n'aurai peut-etre pas le choix tout simplement, mais comme m'a dit mon médecin" "Vous n'avez pas fait le deuil d'une potentielle grossesse, donc on va essayer d'en tenir compte"... et là je me dis:
je laisse ce médecin décider pour moi de la possibilité d'en refaire (je me fais opérer bientôt, et comme je le dis, chacun son boulot)... mais même si c'est possible, même si je trouve ça
craquant, même si j'en ai finalement très envie, est-ce que je sauterai le pas? C'est bien compliqué tout ça... Donc je ne fais pas le deuil, mais on verra... je ne sais pas... La vie nous réserve
tant de surprises! :)

Virginie B 06/02/2013 11:37



je te souhaite le meilleur.......



lily 06/02/2013 09:52

idem j'ai ma petite 3eme depuis 1 an mais je ne me vois pas dire à 25 ans que j'en aurais plus. Surement pas maintenant, plutot dans 10 ans quand j'aurais trouver un job plus stable et que ma mere
soit plus vieille car 3 d'affiler malgrès qu'on est une bonne situation familiale, cela lui a foutu un sacrer coup lol et meme apres je ne pense pas le dire non plus, j'attendrais ma ménopause.

Virginie B 06/02/2013 11:38



A 25 ans tu as encore tellement de temps devant toi pour faire ou pas faire !



Ptisa 06/02/2013 09:40

disons qu'admettre qu'on a fermé l'usine à bébé c'est passer du côté de celles qui vieillissent plutôt que rester parmi celles qui enfantent et qui sont au pic de leur jeunesse et de leur énergie.
Pour le 3ème ma gynéco m'a dit avant 40 ans? Alors aujourd'hui j'ai décidé qu'à 40 ans je me ferai ligaturer les trompes, mais en attendant, la vie peut réserver bien des surprises. En tout cas je
suis catégorique, pas de 3ème car trop dur d'avoir déjà 2 enfants malades à tour de rôle, pratiquement un an sans dormir plus de 2h d'affilé et personne pour nous aider et les prendre même une nuit
de temps en temps, donc trop dur.

Virginie B 06/02/2013 11:39



je te comprends... quand on a des difficultés c'est plus radical les décisions... bises



Mamzelle-Mistinguett 06/02/2013 09:21

Longtemps, après la naissance de ma dernière, j'ai clamé qu'il n'y aurait plus de bébé comme si quelque part, je voulais vraiment me convaincre que c'était fini, comme pour me rassurer et dire que
oui, ça y est, j'avais fais ce deuil là ... or, à présent, j'ai modéré mes propos ... je sais, qu'il y a de fortes chances, qu'il n'y ai pas d'autre bébé mais, d'un autre côté, j'aime laisser la
place à l'imprévue, l'imagination, à la vie, au hasard ... appelle cela comme tu voudras ... comme toi, peut être que j'attends en effet, le jour où physiquement je ne pourrai plus avoir d'enfant
pour dire de façon définitive, que je n'en veux plus ...

Virginie B 06/02/2013 11:42



on se comprends alors....bisous



ehaa 06/02/2013 09:12

Coucou Virginie,
La plus grosse raison c'est que l'on n'a plus les moyens, enfin pour moi c'était cela. bonne journée, bises.

Virginie B 06/02/2013 11:42



merci Ehaa, bisous



manola 06/02/2013 08:43

tout à fait normal.. ;-).. tu es un être humain, avec des sentiments qui peuvent varier.; et comme tu as l'air d'aimer d'en avoir, il y a toujours ce petit manque d'être enceinte, d'avoir un petit
bout dans ces bras..Après la raison : se fait sentir: l'âge, des projets,etc etc...

personnellement: ma première :je 'l'ai eut à 20 ans.; et je n'en voulais plus... et 6 ans après: mon ventre me la demandé s'en était viscérale..et: des "remariages "après: je suis devenue une maman
de 4 enfants.. et heureuse de l'être.. si j'avais été dans une belle vie en couple depuis le début: je pense que j'en aurais eut plus.... mais chacun voit "sa vie à sa porte.". il n'y pas de modèle
ou ne sais je encore... et chacun trouve sa raison, comme tu l'as si bien écrit au début de ce poste, pour ne plus en avoir..

mais oui, c'est normal ma chère Virginie... tu es encore avec de jeunes enfants et ta fibre maternelle est encore là... comme je te comprend.;;-)))..

Virginie B 06/02/2013 11:43



bisous Manola, merci beaucoup pour ton partage



juriste-in-the-city 06/02/2013 08:07

Je l'affirme : je ne veux plus d'enfant. J'ai bientôt 38 ans, un Loulou qui me comble d'amour et non, le désir n'est plus là.
Alors, je dis ça aujourd'hui et peut être que je changerai d'avis d'ici 2 ans mais aujourd'hui, je suis certaine de mon choix. Par contre, je reste attendri par les bébés et j'adore les garder, les
choyer, les embrasser ... et les rendre à leur maman ;)

Virginie B 06/02/2013 11:44



hi hi... j'étais comme ça après Rosalie et j'ai eu Violette... bisous



Sylvie 06/02/2013 07:21

Je suis comme toi. J'ai d'ailleurs été assez perplexe (horrifiée...) quand une de mes amies (37 ans 2 enfants) s'est fait ligaturé les trompes !

Virginie B 06/02/2013 11:44



bouhhhh...en effet !



isabelle - laminutedeco 06/02/2013 06:53

Joli post.
Personnellement, je ressens de la jalousie (je sais, ce n'est pas bien) lorsque je vois une femme enceinte. J'en ai rêvé de mon 3ème et je n'ai renoncé que lorsque les médecins m'ont dit que mes
deux premiers étaient des miracles et que je devais m'orienter vers les FIV. Je ne me sentais pas le courage de me lancer dans cette voie. Mais une petite partie de moi continue à se dire... Et
si..
bonne journée,
Isabelle.

Virginie B 06/02/2013 11:44



je comprends tellement, belle journée et bises à toi