Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Toi et moi contre le monde entier

IMG00772-20100714-1715.jpgJe suis fille unique, je n'ai donc pas la joie de connaître l'entente avec un frère ou une soeur... pourtant quand je regarde autour de moi je me dis que ce n'est pas toujours fameux cette entente...

Alors je m'interroge selon les cas... Est ce que cette mésentente vient des parents ? ou de personnalités vraiment trés différentes ?

En tous les cas ça m'inquiète pour l'avenir... quand je vois Jules et Rosalie si complices, si attentifs l'un à l'autre... Bien sûr qu'ils se chamaillent... mais je retiens qu'ils pensent toujours l'un à l'autre lorsqu'ils ne sont pas ensemble...

Quand je vois Jules veiller sur sa soeur et lui apprendre tout ce qu'il peut... Quand je vois Rosalie qui place les affaires de son frère comme un petite maman... Je suis émue et je me dis... Pourvu que ça dure !

Je rêve qu'ils soient toujours là l'un pour l'autre...

Et puis je regarde Violette se faire sa place dans ce duo... Mon bonheur immense lorsqu'elle pousse des cris au retour de l'école ou plus récemment des cours de ski...

Leurs échanges, leurs calins...

J'essaye de faire au mieux pour qu'ils apprennent qu'ils sont importants les uns pour les autres...

Est ce que ça sera suffisant ? je croise les doigts... J'ose espérer bêtement que c'est la faute des parents si adultes les frères et soeurs ont des différents...

Et toi tu en penses quoi de cette entente entre frère et soeur ?

Rendez-vous sur Hellocoton !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

papelhilo 10/01/2011 14:00


longtemps après la bataille ... j'arrive! je suis d'une fratrie de 4, ma moitié aussi, et "bizarrement" on a 4 enfants ! et bien je pense que tu as en partie raison, les parents jouent un rôle dans
les relations entre les enfants : quand les parents calinent leurs enfants, ceux-ci ont tendance à aussi être calins entre eux, de même si les parents insistent sur la nécessité de "partager" les
jouets, tenir compte de la présence des autres, cela aide à vivre ensemble entre enfants et plus tard entre adultes.
MAIS j'ai constaté aussi plusieurs fois que lorsque chacun trouve son conjoint, cela peut provoquer une prise de distance : si les pièces rapportées ont des points communs entre elles, ça va, mais
si elles sont très différentes, cela creuse peu à peu l'écart entre les enfants de la même fratrie, aussi proches qu'ils aient été.
De toute façon, quand les enfants sont d'âge rapproché,il y a une complicité plus facile que si les enfants sont éloignés, donc pour ton cas, on pourrait dire que c'est une bonne garantie, non ?!


Virginie B 10/01/2011 21:07



merci beaucoup pour ce beau témoignage...



petite maman 08/01/2011 00:40


ah c'est une réflexion intéressante !! je ne me suis jamais posée la question en ces termes....enfin, je n'ai jamais imaginé que ça pourrait être la faute des parents..
moi, j'ai 2 grands frères (bon, des 1/2 frères en fait, on n'a pas le mm père, mais j'ai grandit avec eux, donc c'est mes frères tout entier !!) ils ont 7 et 9 de plusque moi,c'est énorme quand on
est enfant. mais moi petite, j'ai été choyée par mes frères ! après, il y a quand mm des affinités. j'étais (et je suis tjrs) bcp plus poche de mon plus jeune frère, j'ai tjrs été en phase avec
lui. on n'a rien en commun, on ne se parle pas, mais on a ce lien incroyable, cet amour indescriptible, ce truc incompréhensible qui fait qu'on est proche. il est très secret, je ne connais pas sa
vie, mais il a tjrs été là pour moi. il me devinait toujours, sans un mot, il savait ce qu'il me fallait. il m'a été d'un grand soutien !
le grand, c'était plus compliqué, il ne savait pas jouer avec moi, je finissais trs par m'en manger une !!lol je l'aime fort aussi, c'est mon frère, mas à petite dose ! nous avons des opinions et
façons de penser radicalement différente, et j'aurais envie de le claquer dès fois ! donc j'évite les discussions qui fâchent, car il ne lache rien, et pour le plaisir de la provoc, il peut aller
très loin !
mais je ne crois pas que nos parents y soient pour qq chose dans tout ça...

quand je vois mes filles, mon plus grand bonheur c'est de voir leur attachement et leur complicité ! je crois que c'est ce qui me comble le plus ! je rêve (ah tiens, tu vois, 'jai encore un rêve
!!lol) qu'elles soient toujours complices !
mais là, elles se chamaillent bcp ! et la petite est encore plus infernale quand sa soeur est là ! pourtant, elles s'adorent et se réclament ! je les ai mise dans la mm chambre quand elles en ont
eu besoin, ajrd, y'a des fois où ça serait plus pratique qu'elles aient chacune leur chambre, mais la petite ne veut pas dormir sans "soeu-soeur", et la grande réclame sa petite soeur ! la petite
me fait une comédie pour partir de chez la nourrice...jsuqu'à ce que je dise qu'on va chercher sa soeur, et là elle rigole, elle est contente !

en tout cas, si les parents sont "responsables" de l'entente de leurs enfants, comme toi, je vais tout faire pour que ce soit le cas !!!


Anne-Marie 07/01/2011 12:54


Moi, aussi, je suis fille unique et j'ai longtemps envié les grandes familles, ...
Mon mari a une soeur et un frère et il n y'a pas de complicité entre eux et ils s'éloignent de plus en plus, maintenant qu'ils sont adultes, ... alors, ...
Ma fille est unique aussi, ... et il m'arrive parfois de me demander si c'est bien pour elle, ...


Virginie B 07/01/2011 21:38



c'est le choix de chacun... j'avais envie d'une tribu



400 06/01/2011 12:11


d'après ce que j'ai pu constater, il faut travailler pour construire et maintenir une fratrie soudée. Et quand les aînés n'ont pas bien accueillis les petits derniers, ça devient toujours un fiasco
avec le temps. Ce n'est pas une question d'écart d'âge, mais bien de tisser des liens solides dès la naissance et d'en avoir envie.


Virginie B 06/01/2011 17:35



je suis d'accord avec toi par rapport à l'éccart d'âge !



Nath 05/01/2011 21:51


Presque élevée en fille unique alors que j'ai un frère mais nous avons 13 ans d'écart ! Lorsque j'étais petite, il était déjà parti de la maison pour suivre ses études en pension ! Je n'ai pas
partagé des moments de jeux mais lorsqu'il revenait, j'étais fière d'avoir un frère et nous jouions beaucoup, c'était trop court, hélas ! Mes enfants qui ont 6 ans de différence ont beaucoup
d'amour l'un pour l'autre et une grande complicité. Même aujourd'hui, ils ne vivent plus ensembles et se voient rarement mais lorsqu'il y a des retrouvailles, je suis heureuse de voir leurs regards
!


Virginie B 05/01/2011 23:02



quelle fierté de voir ces regards là, j'imagine



eva 05/01/2011 21:45


Je crois que ça ne sert à rien de culpabiliser. J'ai un frère et une soeur et... bof bof. Devenus adultes, on est encore plus éloignés les uns des autres. Certaines familles me font rêver, je dois
dire. Mes 2 premiers enfants proches en âge (14 mois d'écart) ont été très complices jusqu'à la fin de la maternelle. Et maintenant, à l'adolescence ? ça dépend des moments, mais ça me désole...
Par contre, bonne entente entre l'aîné et la petite dernière. Mais pas vraiment ce que j'aurais espéré. C'est pas facile. Je crois qu'il n'y a pas de conseils à donner. Il faut profiter des bons
moments du présent, insister sur tout ce qui est positif, tâcher de véhiculer les valeurs qui nous tiennent à coeur, il en restera toujours quelque chose. Et on verra bien plus tard.


Virginie B 05/01/2011 23:02



oui tu as sans doute raison...mais ce n'est pas facile d'imaginer le pire !



Mlle Toutouille 05/01/2011 18:33


Superbe photo :)


Virginie B 05/01/2011 23:04



merci !



oujette 05/01/2011 18:31


Les miens se chamaillent, se bagarrent mais s'aiment à la folie!! Je m'en rend compte quand ils sont séparés et que les "il rentre quand???" "on va la chercher??" " fusent toutes les 5 minutes...
j'ai beaucoup d'écart avec mon unique frère et j'en ai beaucoup souffert, nous n'avons pas eu de complicité, ça me manque encore maintenant, alors j'ai voulu des enfants rapprochés (3 en 2 ans,
j'ai bien réussi!! mdrr) et je ne regrette pas, ils sont soudés, forts tous les 3 et j'adore!


Virginie B 05/01/2011 23:05



comme je te comprends !



mamanclaire 05/01/2011 16:49


Mon frère a 5 ans de plus que moi et je m'entends très bien avec lui. Il a toujours été là pour moi en grandissant. On ne se voit pas très souvent, mais j'aime bien être avec lui. Je n'ai qu'un
regret, qu'il soit parti de la maison à 17 ans pour faire ses études. IL n'est jamais revenu évidemment et il m'a beaucoup manqué.


Virginie B 05/01/2011 23:09



ah c'est chouette ce que tu écris là !



cath 05/01/2011 16:13


Moi je pense que les parents influencent quand même les rapports. Moi je n'accepte pas par exemple que mon fils rapporte-sauf s'il s'agit de qq chose de très dangereux- (dans le but secret et un
peu sadique que sa petite soeur soit punie bien sûr) et vice-versa. Je leur répète que dans une famille, on doit être soudé, et s'entraider. Ca commence à porter ses fruits, ils ont tendance à
moins cafter, à mieux jouer ensemble et à être moins jaloux. Les miens ont 3 ans et 2 mois d'écart, le grand est très minutieux, méticuleux et commence à apprécier les moments seul, à bouquiner ou
dessiner (il a presque 9 ans) Sa soeur est bien sûr radicalement opposée, avec un côté un peu Attila et peu encline à faire des compromis... Mais elle adore son frère, qu'elle embête parfois juste
pour attirer son attention!
Je viens d'une fratrie de 5, 1 gars (ainé) et 4 filles, très rapprochés les uns des autres. On s'est énormément battu, mais on s'entend bien aujourd'hui même si on ne se voit pas souvent. Seule mon
ainée continue à me détester cordialement, mais elle le cache mieux maintenant, sa jalousie s'exprime à présent sur nos enfants respectifs, qui n'ont que 3 mois d'écart... Elle a fait sauter 2
classes au sien par exemple et jubile qu' à 9 ans et demi, il fera son entrée au collège alors que le mien ne sera qu'au CM1...
C'est la vie! :) Seule une bonne psychothérapie peut venir à bout d'une jalousie aussi féroce, profonde blessure de l'égo dans la petite enfance. (Les parents là aussi jouent un rôle important, car
quand ils adulent l'ainé, et qu'un deuxième pointe le bout de son nez, ben, c'est sacrément dur d'être détrôné!)Non?


Virginie B 05/01/2011 23:31



c'est dingue ce que tu me racontes sur ta soeur ainée...



Sophie 05/01/2011 14:51


Je n'ai pas de frères et soeurs juste des demis avec lesquels je n'ai pas grandi, Soizic est unique aujourd'hui, mon mari a deux soeurs, et quand je vois leur complicité, je suis envieuse. Je sais
qu'enfant unique à l'adolescence c'est pas tjs drole, ni dans l'enfance lorsque que la saison hivernale est là et que tu ne sais pas quoi faire à la maison.ALors un 2 ème oui ? Non ? Telle est la
question...


Virginie B 05/01/2011 23:36



OUI à fond !



Zette 05/01/2011 13:12


Absolument primordial.
Quand ils s'engueulent, s'envoient les pires vacheries, je m'interpose et je leur explique que le plus important, pour les parents, c'est de voir leurs enfants unis, envers et contre tout ou tous.
Peu importe ce qui leur arrive, ils doivent faire bloc.
Je le leur dis tout le temps et je lâcherai pas.
Je connais des mamans qui sont déchirées de voir leurs enfants ne pas s'entendre et c'est peut-être le pire.


Virginie B 05/01/2011 23:38



je suis tout à fait d'accord avec toi !



Aurélie 05/01/2011 13:10


Comme toi, je suis fille unique alors je ne saurais que répondre. Peut être que ça vient aussi de l'éducation pas mal mais des caractères aussi, surtout à l'âge adulte.


Virginie B 05/01/2011 23:38



.... sais pas trop !



Youki 05/01/2011 13:03


Moi j'ai un grand frère et autant on était complices par moment qu'on se chamaillait aussi beaucoup. Je n'ai rien à reprocher à nos parents, je crois que les chamailleries entre enfants font partie
de la vie... L'éternel problème de toujours vouloir ce que l'autre a! C'est sûr on a des caractères très différents mais aujourd'hui on s'entend très bien, je suis la marraine de son fils et le
reste c'est que des souvenirs qui nous font rigoler aujourd'hui!


Virginie B 05/01/2011 23:38



le principal c'est aussi à l'âge adulte qu'on voit l'entente... bravo pour ton cas !



Maria 05/01/2011 12:26


Les miens, c'est une de calcaire une de sable, a comprendre, que par fois sont très complices et d'autres, c'est térrible,, surtout depuis que la grande est dévenue ado! ils étaient plus complices
plus petits, mais j'espère que ce n'est qu'un passage, comme toi, je voudrais bien que plus tard, ils s'aident et partagent entre eux! et surtout qu'ils ne s'eloignent jamais trop l'un de l'autre


Virginie B 05/01/2011 23:40



oh oui !



mistinguett 05/01/2011 12:23


pour l'instant je savoure celle entre ma fille et pickachu en espérant qu'elle continue le plus longtemps possible


Virginie B 05/01/2011 23:40



oh oui !



maripolmi 05/01/2011 11:33


Je ne suis pas encore parent mais j'ai 3 frères et une soeur décédé depuis 13 ans. Pour mon cas, l'exemple des parents est primordiale et le caractère de chacun des enfants joue aussi. Des parents
qui s'aiment pas est loin d'être constructif pour apprendre l'amour et l'affection entre frères et soeurs.et si en plus, la jalousie et la compétition sont présent dans le caractère des gosses
malgré une éducation "équitable" comme dit eiline et à moitié religieuse (une mère avec une foi très forte et un père athée ayant été pasteur à une époque, d'où la rencontre ;-) c'est pas la
fraternité rêvé!! J'ai débalé un bout de ma vie mais je t'envie cette vie de famille que tu as bien conservé!! plein de bisoux


Virginie B 05/01/2011 23:41



oh merci, ton témoignage me bouleverse !



nimportenaouak 05/01/2011 10:23


Je m'entend bien avec mon frère. Mes parents n'ont jamais fait de différence entre nous et ont toujours respecté nos caracteres.


Virginie B 05/01/2011 23:41



ah chouette !



Joufflette 05/01/2011 10:23


Je viens d'une famille où les gens ne sont pas proches, à la base.

J'ai un grand frère et une petite soeur.
Durant notre enfance ils n'ont pas cessé de collaborer pour me faire la misère. Niveau entente, c'était vraiment pas ça, j'en ai pris plein la tête. Ils s'entendaient juste bien entre eux, moi
j'étais le vilain petit canard.

En grandissant mon frère et ma soeur se sont éloignés, et je m'entends mieux avec mon frère aujourd'hui, surtout depuis qu'il a un fils. Mais nous ne sommes quand même pas hyper proches mais nous
nous voyons régulièrement et j'aime bien venir le voir. Le souci c'est qu'il ne parle que de son fils et parfois, j'ai envie de lui dire qu'il existe un monde à découvrir dehors ! lol

Quant à ma soeur, qui vit toujours chez mes parents, c'est un peu devenu une sale gosse de 21 ans. Il y a des moments où ça va, mais dans l'ensemble, elle est devenue imbuvable car trop pourrie
gâtée toute sa vie, il lui faut tout, elle n'aide pas, et mes parents eux mêmes la supportent de moins en moins, ils ont baissé les bras pour avoir la paix.

Voilà mon témoignage fort joyeux ! lol

Et moi, qui pourtant en ai pris plein la tête, j'essaie de faire le médiateur familial, et j'essaie de faire exister un lien entre toutes ces personnes... je ne suis pas rancunière on dirait ^_^


Virginie B 05/01/2011 23:42



bouh.... j'aime pas trop lire tout ce que tu me dis là.... grrr



Mademoiselle S - La vie de Brioche 05/01/2011 10:19


Je ne sais pas si les parents ont une influence à ce sujet. Perso, je ne m'entendais pas avec ma soeur lorsque nous étions enfant, aujourd'hui avec les années et la "maturité" cela va mieux ... je
pense que ce sont les événements de la vie qui façonnent notre relation avec nos frère et soeurs.


Virginie B 05/01/2011 23:42



ah oui !



la bande à Jules 05/01/2011 10:08


c'est vrai je crois que les parents peuvent améliorer peut être l'entente entre les frères et soeurs, ils ont le rôle d'unifier la famille... mais après il y a les caractères qui peuvent se montrer
trop différents... pas facile ...


Virginie B 05/01/2011 23:42



non comme tu dis !



Juju 05/01/2011 10:05


avec mon frere, plus jeune, on se disputait. Genre beaucoup et fort, et violemmment des fois même. Ca ne nous empeche pas aujourd'hui d'avoir un lein que je ne saurais expliquer. On a chacun fait
des choix différents, moi avec ma vie de famille, lui menant la grande vie d'étudiant tantot à chicago, tantot à londres, où il est resté. C'est un grand bonheur à chaque fois que je peux le
voir.
On a encore un petit frere, après nous. Avec lu tout a été plus cool, plus doux que ce soit avec mon frere ou moi d'ailleurs. Pas trop de disputes. Et encore des choix différents qui font
qu'aujourd'hui, plus de jalousie possible tant tout est différent, on se complète :)

pour dire que ce n'est pas une fatalité, et que les relations évoluent.

Par contre quand je vois les miens qui sont tout petits et qui se tapent des fois deja dessus pour un jouet ou quoi, ça me déchire le coeur, et ça me fout en rogne. AInsi le "c'est ta soeur" ou
"c'est ton frere" reveinnent souvent... comme si ça voulait dire quelque chose pour eux...


Virginie B 05/01/2011 23:43



ah oui.... et bien dis donc !



Christine 05/01/2011 09:39


Sujet délicat, je ne me suis jamais entendu avec ma soeur et c'est à peine mieux maintenant et j'en ai beaucoup souffert. Nous avons 19 mois d'écart. Mes enfants s'entendent merveilleusement bien,
un garçon et une fille, 6 ans d'écart. C'est génial!
J'ai juste essayé de ne jamais les monter l'un contre l'autre et de ne jamais comptabiliser, leur amour, leurs cadeaux. Une fois c'est pour l'un, une fois c'est pour l'autre et tout finit par
s'équilibrer.


Virginie B 05/01/2011 23:43



pffff pas facile !



Eurêka 05/01/2011 09:28


je suis fille unique aussi, meme si mes cousines ont été en quelque sortes des soeurs pour moi, je ne connais pas non plus cette complicité qu'il y a, pour ma part j'ai un tres bon exemble mes
cousines s'entendent bien et mon mari et son frere aussi, c'est peut etre pour ça que je veux un troisieme enfant...


Virginie B 05/01/2011 23:43



pour ça aussi sans doute que j'en ai trois !



mllepilou 05/01/2011 09:27


Je pense que la force de la relation fraternelle se joue dès l'enfance. J'ai une soeur et nous avons toujours été très proches (sauf à l'adolescence). Nous avons 4 ans d'écart, ce qui me semble un
bon écart d'âge car nous étions fusionnelles tout en vivant des étapes différentes de notre vie (heu... je ne sais pas si je suis claire,là?). En tous cas, j'aimerais vraiment que ma fille ait une
soeur pour connaître cette relation si particulière.


Virginie B 05/01/2011 23:44



oh oui c'est important !



eiline 05/01/2011 08:51


Je pense que les parents doivent être équitable avec leurs enfants, ce qui par la suite évite les jalousies entre frères et soeurs...


Virginie B 05/01/2011 23:44



je pense aussi !



Mylise 05/01/2011 08:47


Aie, bien fou (folle) celui (celle) qui peut présager de l'avenir ! A mon humble avis, les relations entre frères et soeurs sont conditionnées avant tout par le caractère des uns et des autres
étant donné qu'à priori, ils ont reçu la même éducation. Tu comprendras cela quand la crise de l'adolescence se passera et que les personnalités s'affirmeront. A partir de ce moment là, ça passe ou
ça casse ! Et les aléas de la vie se chargeront pour finir de consolider ou détruire les liens fraternels....


Virginie B 05/01/2011 23:44



ah oui.... ca m'inquiete forcement !



MamaFunky 05/01/2011 08:46


Ahhhh ça c'est un sujet à débat. Je pensais d'ailleurs en faire un article car mon cas est un peu spéciale.
Je suis l'ainée de 2 soeurs. Une qui a 2 ans et demi de moins que moi et qui est handicapée et ne vit donc plus à la maison car en institut spécialisé. Et une autre de 7 ans et demi de moins que
moi avec laquelle j'ai des rapports plus que conflictuels...
Pas la même éducation, pas les mêmes valeurs.
La faute de mes parents sans doute. Mais plus le temps passe pire c'est :(


Virginie B 05/01/2011 23:45



dis donc ce n'est pas simple du tout dans ta situation



amaryves 05/01/2011 08:41


A mon (modeste) avis, je ne pense pas que les parents y soient pour quelques chose....quoi que ceux-ci étant justes dans les sanctions comme dans les récompenses, pas de conflit possible.....
Une fratrie est élevée de la même façon, mais les caractères des bambins est déjà affirmé, ce qui fait que c'est au sein même de la tribu que ça se joue suivant le caractère de chacun :
sur mes 3, l'aîné et la dernière ont des caractères très forts, l'aîné est même très "adjudant", quant au cadet, il a certainement souffert de la position "entre deux", d'où une attitude plus
coulante due à son tempérament de "modérateur", la dernière est très proche de lui mais supporte mal son aîné (conflit de personnalité)
C'est drôle chacun a son propre rôle dans l'histoire... maintenant adultes, ils se voient moins mais ils sont toujours très unis. Pourvu qu'un jour, les conjoints ou conjointes ne viennent pas
semer la zizanie.
Au fait,paquet (modeste) parti ( ce sera pour jeudi) et pour le divan, je suis rentrée trop tard hier soir.... mais je m'allonge, je m'allonge !!!!


Virginie B 05/01/2011 23:45



tu t'es parfaitement allongé... ii ii ii



Alice 05/01/2011 08:24


Mon père me racontais justement que mon grand père n avait jamais admis que, enfant, il ne se chamaille avec son frère. Il m a inculque également cette valeur qui fait que ce lien est des plus
précieux, mais de manière plus subjective! Et mon père s entend très bien avec ses frères et sœurs. Enfin, il y a des différences de caractère mais cette meme volonté de garder l esprit de
famille.
Pour ma part, je suis très proche de mes frères. Déjà parce que nous sommes 3 sur 3 ans donc les centres d' intérêts n ont jamais trop divergé. Ensuite parce Que nous pensons (enfin je crois) que
les liens de famille sont précieux.
Bref j espère que tes enfants sauront aussi préserver cette entente et que tu pourras partager des repas de famille joyeux et unis quand il auront chacun leur nid:-)


Virginie B 05/01/2011 23:46



oh oui je l'espère sincérement !



chocoladdict 05/01/2011 08:23


il est certain que s'il y a une préférence marquée pour l'un des enfants cela ne doit pas aider à l'entente entre frère et soeur mais mis à part ça je ne vois pas pourquoi cela viendrait des
parents...je pense que cela dépend des âges de la vie, à l'adolescence quand on est très centré sur soi-même les relations frère-soeur ne sont pas forcément pas faciles..j'ai au moins un exemple en
tête d'une relation frère soeur quasi inexistante à l'âge adulte pourtant enfants ils s'entendaient bien..parfois dans la vie on évolue aussi de manière diamétralement opposé et cela éloigne (c'est
vrai aussi pour l'amitié)


Virginie B 05/01/2011 23:46



moi aussi j'ai un exemple ainsi !



AnneLaureT 05/01/2011 06:51


Suffisant, je ne sais pas, mais très bien parti en tout cas !

Je t'avoue que je ne conçois pas les rapports frères-soeurs autrement... C'est peut-être dû au fait que je m'entends particulièrement bien avec ma sœur.
Bien sûr, une fois adulte, c'est moins évident, les caractères s'affirment, les chemins parfois divergent... Mais même s'il y a parfois eu des bas dans notre relation, elle est et restera toujours
ma petite sœur et elle pourra toujours compter sur moi.
Si tu savais comme j'ai été touchée lorsqu'elle m'a demandé d'être son témoin de mariage, puis la marraine de sa fille !

Je te souhaite que ce soit toujours comme ça, entre tes petits !

*


Virginie B 05/01/2011 23:47



oh merci beaucoup !



Angélita 05/01/2011 06:21


Je ne pense pas que ce soit la faute des parents.
J'ai une soeur un peu plus jeune et nous ne nous sommes jamais entendues. pourtant nous avons été élevées de la même façon mais nous n'avons absolument pas le même caractère.
L'entente entre frères et soeurs existe, mais la mésentente aussi


Virginie B 05/01/2011 23:47



je t'ai lu à ce sujet !