Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Lifestyle, sport & développement personnel


Tout dire à ses enfants et comment le dire ?

Publié par Virginie B sur 27 Février 2013, 06:00am

Catégories : #Vis ma vie de maman

vogue-enfants-255513f896c86ccdf7e5b68b43ad7456_h.jpg*crédit photo

 

Il y a les partisans du " surtout ne pas mentir à ses enfants"

Sans tabou, sans retenu, brut parfois un peu trop...

Il y a les autres, dont moi...

Les épargner un peu parfois, face à l'abondance d'informations "difficiles",

Les faire rêver encore un peu,

Leur offrir un bulle où s'évader quelque fois...

 

Mes enfants ne sont pas dupes de la réalité du monde,

Ils nous interrogent sur la guerre au Mali, la viande dans les lasagnes, le chômage, la politique, la météorite en Russie, le mariage pour tous, c'est quoi un viol, pourquoi un papa est en haut d'une grue...

Ils suivent l'actualité,

Les enfants sont comme nous, ils entendent tellement de choses...

 

Je crois que nous, parents sommes là pour les aider à digérer, à comprendre, les aider à penser par eux-même, se faire une opinion,

 

Difficile d'enjoliver le quotidien parfois,

Et pourtant j'essaye aussi de tourner les choses positivement,

Il n'y a pas que des catastrophes,

Il y a aussi ces petits bonheurs qu'on se fabrique,

Ces petits bonheurs qu'on attrape au passage,

 

Leur apprendre pourtant à imaginer un monde parfait,

Garder ses illusions,

Celles de l'enfance, puis plus tard celles de la jeunesse,

Ne pas gratter trop vite cette couche dorée,

Qu'elle soit là pour faire aussi son effet,

Non tout ce qui brille n'est pas d'or,

Mais la vie a aussi du bon... du rire, des instants si forts, des instants si particuliers...

 

Comme celui que j'ai vécu dimanche dernier,

Quand il est arrivé,

J'avais imaginé tellement de scénarios,

Les choses se sont faites naturellement,

 

Il y a des moments dans la vie, où il ne faut pas se mentir,

Juste accepter les choses,

Et leur présenter simplement un bonheur simple et sans artifice !

 

Je ne raconte pas d'histoires pour enjoliver leur vie,

Je vis pleinement la mienne en souriant aux bons moments quand ils se présentent...

Et je tente de leur faire apprécier la vie du bon côté !

 

Et toi tu penses qu'il faut tout dire aux enfants ou les préserver parfois ?

 

Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

SwettyLux 28/02/2013 18:37

moi je preserve parfois mon fils je prefere !!!

olivia 28/02/2013 15:04

cet article est assez intéressant pour moi qui est novice en la matière alors que je ne vais pas tarder à m'en soucier puisque mon bout a 2 ans …

Christine 28/02/2013 00:27

Leur asséner des informations qu'ils ne souhaitent pas savoir , non.
Répondre a leurs questions et ne pas les laisser dans le vague sur leur situation personnelle, oui.
Quand aux informations, tout dépend de l'âge mais je constate en tant qu'enseignante que les enfants sont de moins en moins informés de la réalité et vivent dans le monde de Bisounours.
Je préfère regarder les infos avec eux et en discuter plutôt que les laisser entendre des bribes fortuitement ou lire des manchettes de journaux accrocheuses sur le chemin de l'école et se faire
leur cinéma.

mamanathome 27/02/2013 14:17

Tout dire oui et non, seulement si cela les concerne, ne pas leur mentir sur des choses importantes, la séparation des parents, ou la mort de quelqu'un de proche mais je ne crois pas qu'il soit
nécessaire de les inquiéter quant à des choses d'adultes, ils ont bien le temps de se faire du souci et s'en font déjà sur des problèmes bien à eux. Gardons les dans l'enfance oui !

Ysa 27/02/2013 11:40

Suis d'accord avec toi, il faut trouver le juste milieu et tu le fais si bien. Chez moi on parle de tout, elle va sur ses 14 ans et il faut qu'elle se prépare à affronter la vie parce que ce n'est
pas une vie de Bisounours. Des fois préserver ce n'est pas toujours rendre service.

manola 27/02/2013 11:37

....j'ai toujours tout dit:au bon moment, sans brusquer sur la réalité de la vie.. si il n'y avait pas de demande: j'en parlais pas tout simplement, mais à leurs questions il y a toujours eut une
réponse: enjolivée ou pas..ou je profitais d'une discussion , d'un fait pour en parler....et puis tout dépend du caractère de l'enfant : certains sont prêts à tout entendre et d'autres non....

....au début de ma vie de maman,(j'avais 20 ans et pleine de vie!!), j'avais tendance à tout dire :je pensais que notre relation: maman/enfant: était facile, qui allait de soi.. ...Que nenni: au
contraire :faut savoir doser.. sinon, c'est la guerre ...tient juste un fait: ma fille ainée haut de ses 5 ans, m'a un jour dit très sérieusement:" maman, je ne veux plus te voir nue"..oh! c'était
juste: le fait de se changer en même temps dans la salle de bain, pour gagner du temps: il n'y avait rien d'extra: pour elle c'était beaucoup.. depuis cette épisode, j'ai fait attention à beaucoup
de chose..alors pour les mots : encore plus..

mais il faut dire , c'est ainsi que l'enfant va comprendre et se construire aussi : si on cache: dure sera sa réalité une fois adulte..

bon, tout cela n'est que mon avis....

belle journée Virginie.;;-))))))))

ladywaterloo 27/02/2013 10:22

Je pense que laisser les jeunes enfants voir ou entendre les infos peut être perturbant pour eux. J'avais arrété la radio, alors que Valentin quatre ans à l'époque, dessinait pendant des vacances
de Pâques, des "oeufs bombes "de Pâques que larguaient des avions, une guerre venait de commencer.

Les enfants peuvent être inutilement traumatisés par des évènements qui ne risquent pas de leur arriver mais dans lesquelles ils peuvent s'identifier (enlèvement des enfants au Cameroun, par
exemple)

Mes enfants ont été aussi mis à l'abri en septembre 2001, pas d'images, pas de reportages à chaud, mon ado de 14 ans avaient toutes les infos, je les filtrais pour mes gars, 9, 6 et 3 ans,à
l'époque, je répondais à leurs questions en essayant de présenter les évènements graves sans les minimiser mais sans les angoisser, donc je les rassurais pour leurs petites vies à eux.

Jamais je ne mentirai aux enfants, les enfants ont besoin de repères sûrs et solides, si nous leur mentons enfants, ils se défient de nous ados. Lorsque je présente un truc "énorme" à un ado, que
cela le concerne perso, ou pas, il sait que je ne lui raconte pas du flan...

nicole 27/02/2013 10:18

cet article est très interessant merci ma belle

La Ronde 27/02/2013 09:44

Je crois que tu as trouvé un juste équilibre... :-)

Ptisa 27/02/2013 09:02

tout dire ça peut être parfois difficile mais il faut toujours être honnête et répondre à leurs questions, il y a parfois des détails qu'on peut laisser de côté je pense

eva 27/02/2013 07:07

Je pense à peu près comme toi. Inutile de mentir aux enfants, ils le sentent de suite ! L'important est en effet de les rassurer, de leur montrer qu'on n'est pas dupe mais que.... Inutile aussi de
faire trop de plans, les choses arrivent et on s'adapte au fur et à mesure. Les enfants ont une incroyable capacité d'adaptation et cela nous aide au fond. Il faut que le dialogue passe, qu'un
enfant ne reste pas avec des doutes, des interrogations qui entrainent des souffrances. Préserver oui bien sûr mais de façon intelligente... et recourir parfois à des aides extérieures, y'a pas de
honte.
Bon mercredi Virginie.

Nous sommes sociaux !

Articles récents