Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Leçon 5 : apprivoiser le désir

Leçon 5 : apprivoiser le désir

Leçon 5 : apprivoiser le désir

C'est la période des sujets légers dans les magazines, après la vague des "perdre les kilos superflus pour enfiler son maillot de rêve", il y a la vague du désir...

Je vous vois de là... désir, été, sable chaud... et bien figurez vous que le désir ne se limite pas qu'au domaine sexuel... et que j'ai bien aimé l'article à ce sujet donc de Madame Figaro,...

Le désir ça bouscule, ça réveille, ça fait avancer..."c'est du désir que naît la volonté" écrivait Diderot,

La quête du désir est inépuisable et paradoxalement on reste pourtant bien souvent dans sa zone de confort, la crainte de bousculer cette image qu'on a construite à coup de "je bosse", "je suis maman, mariée...respectable et respectée",

Le désir bouscule profondément et s'il est attirant il est tout aussi effrayant, il demande une remise en question, il demande un travail sur soi, il demande de pousser les portes de nous-même...

Et ce sont sans doute les plus difficiles à pousser parce qu'on ne sait pas derrière ce qu'on va trouver et qu'on est bien souvent une fois le seuil franchi dans l'obligation d'avancer, en tous les cas, il faut se questionner, oser se demander où sont les limites, s'il s'agit de se libérer de carcans ou de se coller des oeillères !

C'est vrai que l'été est idéal pour se pencher sur la question, le soleil, les vacances favorisent le lâcher prise, on prend du temps pour soi, pour son couple...mais après tout le désir prévient-il de son arrivée ?

On a beau en avoir envie, on a beau de préparer... mais il surprend tout le temps, prend à contre pied, déstabilise, bouscule...

En fait lorsque ça arrive, on sort de sa torpeur, on a l'impression de se réveiller d'un long sommeil, on devient donc actif de sa vie,

L'instinct devient le moteur, s'écouter, se faire confiance, se fier à son intuition...on se reconnecte à soi, les sens se déverrouillent, son sent un peu mieux, on goûte un peu plus, on écoute aussi...

On devient un peu animal, avec soi et avec les autres... c'est aussi une manière de recharger les batteries, de se retrouver, de redevenir soi !

Et si on arrive à transposer son désir aux différents domaines de sa vie, on aura tout bon... le désir est le moteur qui repousse nos limites, nous redonne de l'énergie, nous donne l'envie de faire des projets, nous reconnecte avec la vie et en ce moment on en a plus que besoin... se dire que la vie est belle est tellement compliquée en ce moment !

Tachons de croire qu'il y a encore des raisons de penser que la vie est belle et que le désir ne sera pas vain !

(crédit photo)