Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Des rencontres et des livres

Des rencontres et des livres

Ce week end j'étais seule avec mon fils, je peux dire que malgré le changement d'heure, les températures qui ont nettement chuté et la pluie quasi présente, j'ai passé un excellent moment,

Nous avons tellement parlé, tellement échangé, tellement partagé... c'est Jules qui ouvre le bal, avant je croyais que je serai malheureuse de ne plus avoir de bébé, avant j'imaginais que je serai toujours nostalgique de cette époque où ils étaient ces petites choses que je n'arrêtais pas d'embrasser...

Certes aujourd'hui le serrer dans mes bras n'est plus vraiment d'actualité, du haut de ses 1,88 m c'est lui qui fait de moi cette maman d'un jeune homme... et j'apprécie tellement de le voir se construire, chercher celui qu'il devient, ... il y a quelques semaines je lui ai tendu une perche, je sentais qu'il parlait moins de devenir médecin... lui qui disait depuis presque 10 ans qu'il voulait faire médecine, voici qu'à l'approche du bac... qu'il a d'ailleurs choisi en conséquence... il change de point de vue, il change d'intérêt, il change d'orientation... il a suffit que je lui dise "tu sais c'est pas parce que tu dis depuis 10 ans que tu veux faire médecin que tu n'as pas le choix... il est encore temps !"... bingo...

1 salon de grandes écoles plus tard, de longues conversations, une rencontre, des livres... il semble désormais s'orienter vers d'autres études...

Un concours difficile à préparer, des questions contemporaines, beaucoup de livres à lire d'ici le mois de mai prochain...

Nous avons passé tout le week end à parler de ces sujets pour le concours, des débats, des échanges, des découvertes, des lectures...

(en même temps médecine je ne lui apportais qu'un point de vue, tandis que là je me sens plus à l'aise)

La liste des livres qu'il doit découvrir m'affole un peu, les recherches qu'il doit entreprendre aussi mais j'ai une confiance incroyable en lui... il m'étonne chaque jour un peu plus et ça c'est précieux !

L'évolution de la société, les questions économiques et politiques, la philosophie, les relations sociales nous passionnent je crois que nous avons au moins ça en commun et les conversations qui en découlent sont toujours enrichissantes...

La conclusion finalement de notre week-end à nous envoyer d'une chambre à l'autre aussi des liens pour enrichir le débat et la confrontation des idées c'est évidemment que ce qui nous fait grandir c'est bien les livres et les rencontres... enfin c'est un peu ma conclusion mais il en convient déjà et à son âge ça ouvre de belles perspectives d'évolution !

(bonne chance Jules pour ce choix pertinent)

Et pour revenir à une question cruciale à mes yeux, le choix de leur orientation, je crois qu'il appartient aux parents de suggérer à nos enfants des choix, en faisant naturellement abstraction de "notre" propre ambition, celle qu'on a échouée ou rêvée et même celle qu'on idéalise dans son rôle de parents... les propositions doivent surtout leurs ressembler, correspondre à la fois à leur personnalité, leur façon d'être et leurs capacités de travail. Mais ça c'est seulement mon avis personnel...

Et pour le reste, on verra bien

(crédit photo)

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Liniere isabelle / vers le mondec 31/10/2018 10:17

bonjour
Cet article me parle puisque le mien nous parlait de médecine en 3ème environ et qu'il a décidé de passer en 1ère ES. Aujourd'hui il est 1A à St Germain en Laye après une année un peu stressante, il faut le dire mais s'il aime les matières à bosser, cela devrait le faire. Mais pour nous ses parents, aussi, le laisser choisir fut primordial comme le laisser passer en ES alors que ses profs scientifiques ne comprenaient pas sa décision. Bon courage à Jules, si tu veux des infos, n'hésite pas.

Virginie B 31/10/2018 10:23

merci et bonne chance à ton fils également

Marie KLéber 30/10/2018 10:40

Je suis tout à fait d'accord avec ta conclusion. Le choix leur revient. En tant que parents nous sommes là pour les orienter sur ce qui nous semble judicieux pour eux, pas ce qui est "bon" pour nous.
Nous ne réécrivons pas notre histoire à travers eux.

Virginie B 30/10/2018 10:54

c'est pourtant pas si évident pour tous les parents et on retrouve ça également dans les activités sportives par exemple (à moindre mal)... c'est cruel pour un enfant de se réaliser à travers lui !... il est lui et nous sommes là pour l'aider à le devenir !

Soa 30/10/2018 08:24

Une bien sage position ! Les ados, au moment de choisir leur orientation, semblent perdus, par la peur de devoir choisir par eux-mêmes et le fait de prendre seuls une des plus grandes décisions de leur vie, et les parents doivent être là pour soutenir et suggérer certaines pistes sans jamais mettre la pression. Je ma rappelle de mes grands-parents qui voulaient nous imposer nos choix d'études et de carrière, et je me dis que nos parents ont dû passer un moment désagréable en devant faire un choix aussi important et essayer en même temps de s'affranchir des pressions parentales.

Virginie B 30/10/2018 10:56

jamais il ne me viendrait à l'esprit d'imposer un avenir à l'un de mes enfants, c'est à mes yeux une manière de le rendre malheureux assurément !