Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Leçon 1 : faire de la place au rêve

Leçon 1 : faire de la place au rêve

Première interrogation, est ce que je continue par la leçon n°11 (suite de 2016) ou est ce que je recommence les leçons à 1 avec 2017... bref j'ai décidé de recommencer finalement à 1 mais j'ai créé une catégorie "leçons de vie" afin que vous puissiez toutes les retrouver facilement !

Il y a quelques semaines j'ai lu un article de Boris Cyrulnik, "ce qui peut aider un jeune à trouver sa voie, c'est son pouvoir de rêve"... si de nombreux jeunes ne savent pas quoi faire, c'est en gros qu'ils se pressent trop et surtout qu'ils n'ont pas d'idées, pas d'envies particulières... je ne vais pas faire ici un résumer de son article, que je vous conseille de lire tout simplement.

Par contre, le rêve est mis en avant comme un atout qu'on devrait privilégier et pas seulement que pour les jeunes d'ailleurs,

Une leçon certes que j'applique de plus en plus, en pratiquant quotidiennement la méditation, la contemplation aussi, quand on fait de plus en plus de place à la nature dans sa vie, forcément on fait automatiquement de la place aux rêves...

Il y a eu un temps où rêver était associé à une perte de temps dans ma vie, cette période où tu cours après un emploi du temps surchargé, qui ne laisse la place à aucun instant de calme... ce temps là est révolu, désormais même si j'ai encore l'impression parfois de courir et parfois aussi de m'énerver trop vite... je prends le temps et je me rends compte que j'ai du temps...

Je me suis surprise dimanche dernier à me dire, alors que j'avais passé plusieurs heures dans la création de mon Carnet de Voyage (manuel) qu'il y a quelques années, je disais ne plus avoir le temps de faire ce genre de choses... Une fois de plus, tout est question de priorité !

Le rêve est ce temps que nous accordons à la pause, dans notre journée, dans notre vie, il est ce temps précieux où nous donnons du sens à notre désir, où nous laissons aller notre imagination, où nous prenons plaisir à laisser notre esprit vagabonder...

La créativité a besoin du rêve pour naître, chacun trouve dans ces moments l'inspiration nécessaire pour créer, pour faire...

Bien (trop) souvent, j'ai entendu autour de moi "j'ai besoin de me poser" et bien souvent aussi, même après des vacances, les mêmes personnes n'avaient pas eu le temps de se poser comme elles disent...

Parce qu'on peut ne rien faire en apparence et ne pas rêver pour autant... parce ce qu'on peut ne rien faire et ne pas laisser de place à l'imaginaire... le rêve est une source inépuisable de satisfaction si on sait l'apprivoiser et ne pas en être frustré !

Il y a deux sortes de rêves, ceux de la nuit et ceux qu'on réalise éveillés... ils ne sont pas liés en apparence et font appel à des fonctionnements différents pourtant ils ont un point commun, celui qui nous invite à prendre du recul avec le réel.

Le rêve est quand même un formidable moteur, il donne envie, il génère l'enthousiasme et la motivation pour le réaliser bien souvent...

Mais est-on tous égaux pour rêver ?

j'en doute, pour un tas de raisons d'ailleurs, la pression sociale, notre addiction à la société de consommation... l'éducation certainement aussi... tout donner avant d'en avoir envie autorise-il le rêve ?

C'est comme l'ennui, il faut laisser du temps à un enfant pour qu'il se fabrique des rêves... il faut s'autoriser soi-même à rêver...à comprendre son sens et sa valeur !

Et si en 2017, on rêvait un peu plus !

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

Chiffons and co, blog Mode, Lifestyle, Voyage 26/01/2017 18:03

Mon fils est un fidèle reflet de cette génération ^^

Hélène les jolies choses de ma vie 26/01/2017 16:13

C'est sur, on ne laisse plus aux enfants le temps de rêver. Il y a longtemps, je faisais des colos, et on nous apprenait qu'il fallait parfois laisser les enfants s'ennuyer... Et s'ennuyer ne veut pas dire s'embêter, car l'esprit s'évade, imagine, invente, créé... Aujourd'hui, on est dans la suractivité, il faut les ...occuper! Du coup, un enfant non occupé se retrouve désœuvré... Que c'est triste. On voit cela partout autour de nous : multiplication des activités extérieures, allers retours incessants pour aller chez les copains, ... En classe, les enfants font leurs activités à toute allure, lève la main et me disent : "j'ai fini, qu'est-ce que je fais ?" Dommage ...

CLAIRE 25/01/2017 13:19

cc..
ho que oui...
reves
flaneries
comtemplations...
meditation..
un programme qui est le mien..
douce journée à toi..
bzzz
claire

Ciais 24/01/2017 21:50

Sans reve qu'est l'etre humain? Sans espoir, sans imagination, sans ambitions, sans envies, ? C'est bien de cela qu'on parle..
Alors oui revons, fantasmons, creons,et ...vivons

nicole 24/01/2017 20:32

c'est si necessaire et si doux bisous et bonne année

nuage-de-chocolat 24/01/2017 10:02

C'est tellement bon de réver! Malheureusement pour moi, j'ai beaucoup de rêves, de projets et je sais qu'il sera impossible de tout réaliser! Il me faudrait plusieurs vies!

olivia 24/01/2017 09:14

Cela donne grandement envie de rêver avec toi. Tu rêve de quoi toi?
C'est si bon de rêver.

eva and family 24/01/2017 08:58

On m'a souvent reproché d'être une rêveuse, et on me traite aujourd'hui d'utopiste, d'inconsciente, enfin tout ça... Je crois qu'on est comme on est, qu'on reste celle et celui qu'on est. Rêver pour moi, c'est une question de survie. Et en ce moment, j'en ai plus que besoin (suis en arrêt pour un bon moment...). Merci pour ce billet qui fait du bien Virginie. Bisous

Corinne (Couleur Café) 24/01/2017 07:25

Je suis une incorrigible rêveuse ! Je ne peux pas faire sans ... ;-)