Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

Betty

Betty

La petite indienne

Le petite indienne, c'est Betty Carpenter, née dans une baignoire, sixième de huit enfants. Sa famille vit en marge de la société car, si sa mère est blanche, son père est cherokee. Lorsque les Carpenter s'installent dans la petite ville de Breathed, après des années d'errance, le paysage luxuriant de l'Ohio semble leur apporter la paix. Avec ses frères et soeurs, Betty grandit bercée par la magie immémoriale des histoires de son père.

Mais les plus noirs secrets de la famille se dévoilent peu à peu. Pour affronter le monde des adultes, Betty puise son courage dans l'écriture : elle confie sa douleur à des pages qu'elle enfouit sous terre au fil des années.

Pour qu'un jour toutes ces histoires n'en forment plus qu'une, qu'elle pourra enfin révéler. 

Betty raconte les mystères de l'enfance et la perte de l'innocence. A travers la voix de sa jeune narratrice, Tiffany McDaniel chante le pouvoir réparateur des mots et donne naissance à une héroïne universelle.

Tout simplement j'ai adoré la poésie de l'écriture... les légendes fabuleuses du père de Betty, quelle richesse... malgré la dureté de l'époque, la noirceur des situations, l'injustice des origines, la violence du racisme, les incohérences de la mère, la malédiction de la famille... et l'inceste... sujet on ne peut plus "sur la table" et c'est tellement important d'en parler... "Betty" en parle "aussi" !

« Devenir femme, c'est affronter le couteau. C'est apprendre à supporter le tranchant de la lame et les blessures. Apprendre à saigner. Et malgré les cicatrices, faire en sorte de rester belle et d'avoir les genoux assez solides pour passer la serpillière dans la cuisine tous les samedis. Ou bien on se perd, on bien on se trouve. Ces vérités peuvent s'affronter à l'infini. Et qu'est-ce que l'infini, sinon un serment confus ? Un cercle brisé. Une portion de ciel fuchsia. Si l'on redescend sur terre, l'infini prend la forme d'une succession de collines verdoyantes. Un coin de campagne dans l'Ohio où tous les serpents dans les hautes herbes de la prairie savent comment les anges perdent leurs ailes. »

Alors forcément quand un roman commence avec ces mots, on se doute que ça va être beau, dur mais beau... et ces premières lignes donnent le ton d'un roman merveilleux !

Quelle magnifique histoire qui nous entraîne, nous emporte, nous fait voyager... 

Est ce parce que je suis totalement fascinée par la culture amérindienne ou cette approche de la nature et du vivant, quoiqu'il en soit je vous recommande Betty, 716 pages qui passe comme une lettre à la poste !

Un vrai coup de coeur pour commencer 2021 !

Retour à l'accueil
Partager cet article
Repost1
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
À propos
Virginie B

Yoga Teacher Aventurière de l'âme Love moon
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

MarieDesAlpes 17/02/2021 15:34

J'ai adoré et je n'avais pas envie d'en sortir. Tu en parles vraiment très bien ! Merci !

Virginie B 18/02/2021 08:57

merci beaucoup, j'ai aussi eu du mal à le lâcher !