Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Les gens heureux lisent et boivent du café

Les gens heureux lisent et boivent du café

Les gens heureux lisent et boivent du café

de Agnès Martin-Lugand... ça fait quelques mois que je l'avais téléchargé sur ma kindle, mais j'ai délaissé ma liseuse et ignoré ce roman... pour ma croisière durant les vacances, j'ai téléchargé des romans et emmené ma kindle c'est vrai qu'en voyage c'est tellement pratique !

Mercredi matin je prenais le tgv pour 4h de voyage, j'ai terminé mon roman en cours, j'y reviendrai... et j'ai commencé Les gens heureux lisent et boivent du café... dés les premiers mots j'ai accroché, dés les premières pages j'ai pleuré... j'avais l'impression de lire une amie, je me suis mise à la place de Diane des dizaines de fois durant ce roman, autant de fois que j'ai versé des larmes ! C'est vrai que je suis plutôt bon public...

Mais le sujet est tellement sensible,

« Ils étaient partis en chahutant dans l’escalier. […] J’avais appris qu’ils faisaient encore les pitres dans la voiture, au moment où le camion les avait percutés. Je m’étais dit qu’ils étaient morts en riant. Je m’étais dit que j’aurais voulu être avec eux. » Diane perd brusquement son mari et sa fille dans un accident de voiture. Dès lors, tout se fige en elle, à l’exception de son cœur, qui continue de battre. Obstinément. Douloureusement. Inutilement. Égarée dans les limbes du souvenir, elle ne retrouve plus le chemin de l’existence. C’est peut-être en foulant la terre d’Irlande, où elle s’exile, qu’elle apercevra la lumière au bout du tunnel."

J'ai adoré le personnage de Diane, je me suis sentie tellement proche d'elle,

Forcément tu l'accompagnes dans la douleur, tu fais avec elle le chemin terrible et extremement compliqué du deuil de proches,

Comment vivre après avoir perdu les personnes que tu aimais le plus dans ta vie ?

Je suis partie avec Diane en Irlande, j'ai tout ressenti les paysages, les odeurs, j'ai imaginé ce lieu où elle pose ses valises pour ces quelques mois, j'ai rencontré les personnages...j'avais parfois l'impression de voir la même chose qu'elle,

De ressentir les émotions, de voir la plage, de jouer avec le chien... j'ai ressenti le froid, le vent violent...

J'ai tellement aimé ce bouquin, que je l'ai terminé à l'hôtel à Belfort en lisant jusqu'à 1h30 du matin... et ils sont rares ces romans qui me tiennent en haleine après une journée de vélo...

Evidemment que je te le conseille...

(et bientôt je te raconte la suite "La vie est facile, ne t'inquiète pas", je l'ai acheté à la gare TGV de Belfort hier) !

Et toi ta lecture de la semaine ?