Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

L'année du flamant rose

L'année du flamant rose

Une jolie manière de débuter l'été que de le commencer en lisant "L'année du flamant rose", le premier roman d'Anne de Kinkelin.

Pourtant il n'était pas prévu dans ma liste de lecture de l'été mais je l'avais réservé à ma médiathèque et il a débarqué dans ma vie, comme le flamant rose qui fait irruption dans la vie de Louise et qui semble investi d'étranges pouvoirs.

Je suis donc partie bille en tête à la rencontre de Louise, Ethel et Caroline, trois amies, joyeuses et créatrices... elles partagent leurs peines et leurs bonheurs et on suit dans le tourbillon de la vie ces trois jeunes femmes en quête du bonheur !

L'une est joallière, elle crée des bijoux qui réjouissent le coeur et les yeux, l'autre est corsetière, elle réveille les sentiments et les sens des amoureuses et enfin la dernière est relieuse, elle redonne vie aux livres anciens, tout en rêvant la sienne.

Elles sont toutes les trois passionnées, amoureuses de l'amour même si celui-ci semble inatteignable !

L'histoire est toute simple et ce n'est pas tant elle qui a retenu mon attention, bien que oui j'ai aimé connaître l'issue des relations dans laquelle chacune va plonger mais c'est surtout l'écriture qui m'a passionnée.

La poésie qui distille des bulles de légèreté tout au long des pages est si agréable, si enivrante, si dépaysante...

J'ai aimé le regard de l'auteur sur les choses et les situations et cette jolie citation de René Char, extrait de "Rougeur des matinaux" qui donne le ton

Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque,
A te regarder, ils s'habitueront

A lire sur la plage, au bord de la piscine ou à l'ombre d'une jolie terrasse...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Sandra 11/07/2018 20:36

Je n ai pas du tout aimé ce livre. Je l'ai trouvé chiant, convenu et je n'ai pas aimé le style de l'auteur. Je me suis forcée à lire jusque la fin. Je trouve qu'il manque d'univers et je n'ai pas réussi à ressentir de compassion pour les personnages.
Comme quoi les gouts et les couleurs...
Un roman a lire dans le train ou pour meubler une après midi un peu longuette...