Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Menu
Les enfants et la perte d'un être cher

Les enfants et la perte d'un être cher

Les enfants et la perte d'un être cher

C'est un sujet délicat et infiniment personnel, néanmoins vous le savez j'ai perdu ma grand-mère il y a quelques jours et pour mes enfants ce fut la première confrontation avec la mort d'une personne qu'ils aimaient si fort.

J'ai fait comme j'ai pu finalement, j'ai fait comme d'habitude à l'instinct, j'ai fait au mieux pour les aider à vivre cette période douloureuse.

Je n'ai pas de conseils à donner juste une expérience à partager

Quand c'est douloureux pour les grands, on se demande bien comment on va faire face au chagrin des enfants, 

Personnellement je pense qu'il est important d'exprimer son chagrin de telle ou telle manière mais de l'exprimer, 

J'ai pleuré beaucoup, je n'arrivais pas à retenir mes larmes, j'ai écrit un lettre que j'ai lu à l'église, j'ai écrit deux billets pour elle, 

J'ai incité mes trois enfants à exprimer ce qu'il ressentait et chacun avec son caractère, sa sensibilité et ses connaissances de la mort (Violette n'a que 7 ans),

Rosalie a beaucoup pleurer, de gros chagrins que j'ai laissé s'exprimer, on a parlé ensemble, on a pleuré ensemble, à aucun moment je l'ai empêché de pleurer mais j'étais là pour lui tenir la main, la caresser et parfois je l'ai laissé seule se recueillir,

Violette a posé beaucoup de questions et j'ai retenu celle-ci qui m'a ému particulièrement, "pourquoi mamie est morte, elle n'avait rien fait de mal ?"... j'ai répondu sans tricher, le plus simplement possible... elle en parle tous les jours y compris à l'école, elle lui dessine beaucoup de dessins et lui écrit des petits mots très souvent.

Pour Jules qui a 15 ans, ce fut tout aussi douloureux, il est le seul a avoir été présent à l'enterrement, c'était son premier et il m'a demandé comment ça allait se passer, j'ai répondu à ses questions... il a pleuré mais a contenu son chagrin... je lui ai proposé d'écrire une lettre à sa grand-mère en confiant tout son chagrin, ce qu'il a fait et il me semble que ça lui a permis d'évacuer le plus gros !

Depuis les filles réclament des fleurs pour mamie, continuent de lui écrire et de lui faire des dessins... et surtout elles s'occupent de papy !

Toutes les attentions sont désormais sur lui...