Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Virginie B

Lifestyle & développement personnel Yoga teacher

L'énigme de la chambre 622

L'énigme de la chambre 622

Je viens de terminer "L'énigme de la chambre 622" le dernier roman de Joël Dicker

Inconditionnelle de "La vérité sur l'affaire Harry Quebert", je me suis plongée dans ce roman avec beaucoup de curiosité d'autant que je savais au préalable les critiques mitigées.

Et cette critique m'a motivé... comment peut-on particulièrement en France, pays on ne peut plus littéraire, ne pas élargir sa vision ?... 

Faut-il systématiquement catégoriser les écrivains dans 1- ceux qui sont au dessus de la mêlée et lisent forcément des livres au-dessus de tout le monde 2- ceux qui lisent des livres populaires (ou dits ainsi par les 1) ?

Où classe-t-on Dicker ?... inclassable et justement énervant... Personnellement j'adore... 35 ans et bourré de talent même si justement son parcours est loin d'être forcément celui attendu et donc classique !

Sauvé par Bernard de Fallois ? son éditeur auquel il rend un brillant hommage... c'est ce que certains avancent, comme une carte facile à jouer !

On ne devrait pas juger quelqu'un qui écrit des romans à succès et qui offre tant de bonheur à des milliers de lecteurs ?

On ne devrait pas juger les milliers de lecteurs qui sont séduits par ces romans à succès ?

Chacun est, avec ses goûts, ses envies, ses plaisirs, ses découvertes...

Choses dites... j'ai aimé "L'énigme de la chambre 622" même si je dois avouer que je place dans mon coeur "Harry Quebert" au dessus... mais je pense qu'il y avait aussi l'effet de surprise dans le premier !

On retrouve le style pertinent et envolé de Dicker... celui qui vous attrape et vous emporte jusqu'à la dernière page...

La vie est un roman dont on sait déjà comment il se termine : à la fin, le héros meurt. Le plus important n'est donc pas comment notre histoire s'achève, mais comment nous en remplissons les pages.

Heureusement il y a 573 pages sinon il me faudrait quelques heures seulement pour tourner la dernière !

Je me suis laissée emportée par l'énigme, j'ai eu mes préférences dans les personnages, j'ai trouvé les rebondissements complètement fous, à la Dicker, tout est merveilleusement disséqué, parfaitement verrouillé, l'histoire nous embarque, l'histoire nous fait voyager dans le temps, les personnages sont virevoltants, intrigants, fascinants... 

J'aime la fiction et la réalité parfaitement mariée dans le style Joël Dicker !

Bref j'ai passé un excellent moment, j'ai aimé, je recommande...

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

François Bichet 17/08/2020 21:13

Quelle était l'énigme ?

Virginie B 17/08/2020 21:19

qui a tué le client de la chambre 622 ?

Marie Kléber 17/08/2020 07:22

Quand on écrit, quand on lit même on s'expose à la critique. C'est devenu fou!
Une collègue l'a amené au bureau la semaine dernière. Elle n'a pas accroché. Mais du coup je vais peut-être me laisser tenter!!
Bonne journée Virginie

Virginie B 17/08/2020 09:50

oui j'imagine que tu connais bien cela... de toute manière dés que tu sors de l'ombre tu t'exposes à la critique... et c'est tellement facile de critiquer !!!!!!!
Je reconnais qu'il faut accrocher, il y a pas mal d'aller retour dans le temps qui peuvent paraître compliqué... mais personnellement j'ai dépassé ceci et j'ai aimé !