Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Lifestyle, sport & développement personnel


Parler à mon père

Publié par Virginie B sur 8 Février 2013, 06:00am

Catégories : #Viva la vida

31f8dcb7b721db9266b973e1ce35eb42.jpg*crédit photo

 

Loin de moi l'idée de vous chanter le dernier succés de Céline Dion,

Quoique lorsque j'ai entendu cette chanson pour la première fois, elle a sans aucun doute réveiller en moi une douce torpeur,

Si tu me suis sur ce blog, tu as du lire une fois ou deux des billets concernant ma famille où parfois j'utilise "mon père" "beau père" "Père" "vrai père"...etc j'en perds le fil et sans doute vous aussi,

Bref j'ai un père, celui qui m'a conçu et j'ai un beau père celui qui m'a élévé...et que j'appelle si souvent "mon père"...

 

C'était il y a 12 ans et j'ai décidé de tiré un trait sur ce père fantome, le vrai cette fois-ci !

Pourquoi ? comment ?

Surement parce que j'allais devenir maman,

Et que c'était le moment de m'affranchir d'un lien qui était plus douloureux qu'autre chose !

14 ans sans l'entendre, le voir... les années filent si vite finalement,

1 mari, 3 enfants plus tard...

Ne me demandez surtout pas pourquoi je me suis dit "bon ça a assez duré, il est peut être temps que ça cesse !"

J'ai pris ma plume après l'avoir longuement pensé,

Et j'ai trouvé son adresse,

ok il m'a bien fallu 10 jours pour trouver le chemin de la poste, entre hésitation et destin...

Finalement je l'ai posté cette lettre et noté mon numéro de téléphone au cas où !

 

C'est vendredi dernier dans le tgv alors que je partais pour Playtime que mon portable a sonné avec ce numéro inconnu,

Jules m'a dit ça aurait pu être n'importe qui !

Oui c'est vrai, sauf que je savais que c'était lui, l'intuition tout simplement,

Alors quand il m'a dit "Virginie ?... c'est ton père"...

Je n'ai pas perdu mes moyens,

 

Quelques 30 minutes plus tard et trois coupures (grrr le tgv),

On avait crevé l'abcès,

Je lui avais dit ce que j'avais à lui dire et lui aussi visiblement,

 

On s'est dit "au revoir, avec la promesse de se retrouver rapidement..."

Non on habite pas dans la même ville, ni dans le même département,

 

J'étais heureuse finalement... émue sans aucun doute... je suis restée comme ça quelques heures avec mon secret que pour moi, avant d'en parler à ma famille...

 

J'étais réconciliée avec mon passé, ça doit être ça !


Rendez-vous sur Hellocoton !

Commenter cet article

Cla 11/02/2013 19:30

Juste :

Aurélie 11/02/2013 11:44

très émouvant. En tout cas, quoiqu'il soit arrivé par le passé, tu as eu le cran de lui écrire et il a eu le cran de t'appeler.

Virginie B 11/02/2013 14:27



et on a rdv dimanche prochain !!!!!!



oceane 10/02/2013 16:19

Moi j'ai aussi un problème avec mon père sa fait maintenant 3 ans que je l'ai zaper de ma vie. mais au jour d'aujourd'hui,je ne sais pas si j'ai fait le bon choix, je suis un peut perdu, au debut
je me suis dit il vaut mieux que je souffre une seule fois en le "laissant" plutot que de souffrir a chaque fois que je le vois. (3 fois par an maximum) tu en penses quoi ?

Virginie B 11/02/2013 21:37



c'est difficile de juger comme ça... me concernant c'était comme ça il y a 14 ans, je le voyais, il disparaissait, je souffrais, dans l'attente... à la naissance de Jules il ne s'est pas
manifesté pour moi ça a été la goutte et j'ai coupé... il m'a appelé à mon job 2 ans après, je n'ai pas pris l'appel, je n'étais pas prête... 14 ans après c'est moi qui est tendu la perche,
j'étais prête, je n'attends plus rien de lui, je suis heureuse dans ma vie... tout ce qu'il m'apportera sera un plus... on a rdv dimanche !!!! bon courage et bises



Chloé 10/02/2013 14:34

Ton article étant en première page sur Hellocoton, la photographie m'a donné envie de cliquer. Et je ne suis pas déçue. J'aime ta façon d'écrire et surtout ton article qui m'a beaucoup touché :)

Virginie B 11/02/2013 21:37



merci beaucoup Chloé, j'espère que ça te donnera envie de revenir, bonne soirée



eva 10/02/2013 08:56

Je n'ai pas du tout vécu ça, mais n'empêche que ton billet m'a touchée. Tu as écouté l'élan de ton coeur, c'est parfait, et je comprends la sensation de libération. C'est également important pour
tes enfants qui sans doute ont dû poser des quesions sur lui, on à chacun 2 grands-pères et 2 grands-mères, alors... C'est mon propre père qui n'a pas connu son père et a été élevé par un autre,
ainsi j'avais 3 grands-pères ! si les choses sont dites, l'enfant le comprend.

Virginie B 11/02/2013 21:38



oui les choses étaient dites, mes enfants savaient... ils rencontreront dimanche ce "nouveau" grand père...



MHF 09/02/2013 12:09

J'ai vécu un peu la même histoire, je n'ai pas vu mon père pendant plus de 25 ans. C'est lui qui a repris contact et j'ai accepté de le revoir pour que mes enfants le connaissent.
Je n'ai pas retrouvé un père mais mes enfants ont un grand père de temps en temps ... ;)

Sophie 09/02/2013 10:24

Ce terme de "vrai" père me gêne un peu... Ton vrai père n'est-il pas celui qui t'a élevée, aimée ? Comme si celui-là n'était qu'un faux, un ersatz... Le terme de "père biologique" ou de "géniteur"
ne serait-il pas plus exact ?
Peut-être suis-je influencée par ma propre histoire... pas de "vrai" père, affectif, éduquant, présent : juste un père biologique, rencontré très tard, sans que rien ne se crée. Une blessure qui a
mis du temps à se refermer. Et qui laisse une cicatrice.

Aurélie 09/02/2013 04:02

Waouw quel article bouleversant avec des mots sincères tout simplement!
Ton article m'a beaucoup touché car un membre de ma famille a en quelque sorte eu ce genre de paroles dans une toute autre situation concernant son père et je crois que je n'avais jamais vraiment
compris ce qu'elle ressentait jusqu'à aujourd'hui.

Je suis contente que tu aies pu avoir une conversation avec ton père et j'espère que ça t'a aidée.

Nicoline Defy 08/02/2013 19:05

Tomber par hasard sur un super article et se dire enfin, je ne suis pas seule ...
Bises
=)

Chriss 08/02/2013 17:31

Attirée par ton titre (la chanson de Céline qui ne me laisse pas indifférente) puis par la jolie photo qui réveille des émotions de l'enfance, j'ai lu ton texte avec plaisir.
J'imagine les sensations que tu as pu ressentir au téléphone avec cet homme si absent. C'est émouvant de découvrir ton cheminement. Je vois que tu donnes de l'espoir aux autres et ça c'est
super.
Et ça me fait penser à mon père, qui vit très loin de moi et qui vieillit. C'est la vie.

juriste-in-the-city 08/02/2013 16:58

J'ai aussi des relations très compliquées avec mon père alors même si nos histoires sont totalement différentes, ton billet me touche beaucoup.

Elisacharlotte 08/02/2013 15:40

Magnifique billet très émouvant...
Je te souhaite tout le bonheur du monde pour cette nouvelle vie finalement

Virginie B 08/02/2013 15:41



merci beaucoup pour ce gentil commentaire



Mam Pomm 08/02/2013 15:31

Ton billet m'as touché ... Quand il a essayé d'appeler à Noël sur le téléphone de mon chéri ... je lui ai dit de ne pas raccrocher ... comme si je savais que c'était lui ... ce coup de téléphone et
son intrusion dans ma vie alors qu'il n'en a rien à faire m'as mise en colère ... je n'en suis pas à ton stade et honnêtement je préfèrerais qu'il soit mort plutôt que de le savoir là et pourtant
si absent ... je le deteste ... peut être un jour j'arriverais à effacer la très lourde ardoise qu'il m'as legué ... merci pour ce billet qui redonne espoir .... et bonnes retrouvailles à vous deux
!!!

Virginie B 08/02/2013 15:39



j'étais comme toi il y a 10 ans, laisse faire le temps...courage et merci de ton témoignage



cleopat 08/02/2013 15:05

ton histoire me parle et je suis contente pour toi ! je ne pourrai jamais faire ce type de lettre, car je ne saurais où l adresser! que des "on dit" et on n envoie pas de lettre à un "on dit"! De
plus ma mère biologique s'en est allée sans me laisser ni un adieu, ni un quelconque espoir de savoir un jour ! mais je vis avec et aujourd hui le temps passant je le vis bien :) mais cette petite
blessure au fond de moi ne se refermera jamais !

Virginie B 08/02/2013 15:07



je comprends parfaitement qu'elle ne se referme pas, je te souhaite surtout de vivre avec sans qu'elle soit trop douloureuse, biz



Val1603 08/02/2013 14:07

Je suis très touchée par ton article... Il a remué beaucoup de choses en moi... Je ne connais pas mon géniteur et ne l'ai encore jamais rencontré,même si je me suis souvent posé cette question, qui
reste encore à ce jour sans réponse...
Mais je suis vraiment admirative de tout ce qui tu racontes là...

Virginie B 08/02/2013 14:33



je ne connais pas ton parcours tout ce que je peux te conseiller c'est d'écouter ton coeur pour surtout ne jamais rien regtretter !



Mouchette 08/02/2013 13:34

Un petit lien sur mon blog jusqu'à Hellocoton pour faire découvrir encore plus ce si joli texte.
Amitiés.

Virginie B 08/02/2013 14:01



je suis très touchée



anacoluthe 08/02/2013 12:24

reprendre le fil pour tisser enfin des liens, belle histoire, qui me parle : plus de 20 ans sans voir mon père, à la suite du divorce-guerre de tranchée entre mes parents...

Je pense avoir connu les mêmes mouvements d'âme que les tiens, le renoncement pour se protéger, et puis quelques années plus tard tenter le tout pour le tout, et puis les retrouvailles, et
l'impression qu'on va enfin pouvoir recommencer là où tout s'était arrêté !

(bon, je ne sais pas si tu vivras ça, mais moi j'ai eu un effet rebond quelques moi plus tard, où j'ai enfin pu "règler mes comptes" avec mon père, maintenant qu'il était face à moi... mais il a
compris, et maintenant, je sais qu'il est là, tout simplement...)

Virginie B 08/02/2013 14:02



merci pour ton témoignage, c'est important pour moi



Nadia 08/02/2013 11:39

C'est touchant et troublant à la fois. Toujours pas évidant ce moment tant si longtemps attendu. Je sens une très grande mélancolie. En espérant que tu vas bien. Bon courage et je crois que c'est
important de se sentir en paix.

Virginie B 08/02/2013 14:03



oui je vais très bien, comme si j'étais libérée



Ptisa 08/02/2013 09:48

ça, ça fait du bien !!

Virginie B 08/02/2013 14:03



oh oui



heidi 08/02/2013 09:47

Ce ne doit pas être évident, ni pour la lettre ni pour l'appel (et pire dans un TGV).

Virginie B 08/02/2013 14:04



non ce n'est pas évident, mais je suis heureuse de l'avoir fait !



mamanathome 08/02/2013 09:37

Courageux, très courageux. 14 ans c'est extrêmement long, je crois que j'aurais été dans la rancoeur que ce ne soit pas lui qui appelle pendant tout ce temps... enfin je crois aussi que j'aurais eu
envie de crever l'abcès. Tu dois te sentir tellement plus légère.

Virginie B 08/02/2013 14:05



oui c'est exactement ça, très légère... aujourd'hui je n'ai plus besoin de lui pour me construire, du coup ce n'est qu'un + et ça fait du bien



sysyinthecity 08/02/2013 09:36

c'est très émouvant ce que tu écris, tu as passé une grande étape et c'est tant mieux, je te dis bravo car ce n'est pas facile !

Virginie B 08/02/2013 14:05



merci beaucoup, oui c'est vrai c'est une étape



apolline 08/02/2013 09:27

Superbe !
Amitiés

Virginie B 08/02/2013 14:05



merci beaucoup



stéphie 08/02/2013 09:15

Alors c'est une belle histoire qui (re)commence ? j'espère... moi aussi j'entretiens une relation étrange et lointaine avec mon père. Un père que je connais si peu, finalement. Un père dont je n'ai
jamais eu "besoin". Sauf avant de me rendre compte qu'il avait sacrément vieilli, et qu'un jour, il ne serait plus.
Depuis que je vois la place de père qu'occupe mon homme auprès des Cacahuètes, j'ai réalisé que moi aussi j'avais un papa, et que maintenant il avait peut-être besoin de moi...

Virginie B 08/02/2013 14:07



bon et bien voilà qu'on se ressemble sur ce point... même contact de mon côté, ce qui m'a fait franchir l'étape...parce que je me suis dit, un jour je vais apprendre qu'il est mort et je
regretterai...mes enfants ne le connaîtront pas etc....



Emmanuel Gadenne 08/02/2013 08:57

Je suis ravi de lire comment ça c'est passé et je trouve que tu as très bien agit. Bravo !

Virginie B 08/02/2013 14:07



merci Emmanuel



Ysa 08/02/2013 08:54

Tu l'as fait au moment ou tu avais besoin de le faire, toi seule savait que c'était le bon moment, avant c'était trop tôt, après ça aurait peut-être été trop tard.... l'important était de le faire.
J'espère que tu vas pouvoir tisser à nouveau de vrais liens.... il y a du temps de perdu à rattraper... puis il ne faudra pas non plus laisser de côté celui qui t'a élevée et qui a été là tous les
jours pour toi.... pas simple tout ça....

Virginie B 08/02/2013 14:08



celui qui est là reste là...il est mon père et le vrai le sait d'ailleurs, on en a parlé... mais je pense qu'il peut y avoir de la place pour tous... je suis grande maintenant c'est différent,



MHF 08/02/2013 08:07

C'est une belle démarche et je suis contente pour toi qu'il y ait répondu.
Tu le connais un peu quand même ?

Virginie B 08/02/2013 14:09



oui un peu quand même...jusqu'à 28 ans par épisode !



Armelle 08/02/2013 07:08

Beau et courageux témoignage que tu nous fais là car jamais je n'avais imaginé que celui que j'imaginais "ton père" ne soit pas ton père. Mais tu as raison, c'est notre coeur et non nos gênes qui
conditionne cette relation à notre père.
Bises et très bonne journée

Virginie B 08/02/2013 14:10



merci Armelle, mon beau père tient le rôle de père que le vrai n'ai jamais vraiment tenu... on va dire qu'aujourd'ui j'ai de la place pour deux ! bises



manola 08/02/2013 06:16

et c'est super chouette...;-))) tu peux avancer maintenant , sans cette boule invisible mais quelque fois un peu lourde au creux de ton ventre.. enfin, c'est ce que je pense que tu avais , car ma
fille vit un peu cela.. et je la sent tellement coincée (et pourtant qu'elle vivacité elle a..:-)...je l'ai conseillé ( elle va avoir 22 ans!) de lui parler.. mais seul le temps l'aidera et sa
maturité aussi ..;-))

oui: c'est super Virginie..;-))

Virginie B 08/02/2013 14:11



je t'avoue qu'à 22 ans j'étais toujours dans l'attente, dans la demande...c'était trop tôt... aujourd'hui la maturité, ma vie sereine et heureuse m'ont permis de franchir ce pas avec beaucoup
plus de recul...


je souhaite à ta fille de prendre le bon chemin, bises



Nous sommes sociaux !

Articles récents