Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

 Virginie B le blog lifestyle

Virginie B le blog lifestyle

Lifestyle, sport & développement personnel


L'autonomie des enfants (et la peur au ventre)

Publié par Virginie B sur 4 Mai 2015, 05:00am

Catégories : #Vis ma vie de maman

L'autonomie des enfants (et la peur au ventre)

Il y a quelques jours je lisais dans ELLE combien l'autonomie a du bon pour un enfant... il était noté les différents étapes dans l'apprentissage de cette "liberté"... ce qu'on pouvait laisser faire à un enfant à partir de tel ou tel âge...

Et comme cet article est sorti dans les jours qui ont suivi le meurtre de cette petite fille enlevée sous les yeux de sa maman forcément ça m'a interpellé...

J'ai trouvé que c'était un peu déplacé comme discours et forcément un peu risqué aussi comme conseils...

"Envoyer ses enfants seuls à l'école dés 9 ans"...

Personnellement je ne suis pas du tout d'accord avec ce conseil... rappeler moi quel âge avait cette petite fille qui jouait en bas de son immeuble en attendant sagement que sa mère descende de l'immeuble ?

Et depuis il y a eu cette autre petite fille enlevée puis relâchée quelques heures d'angoisse plus tard...

Personnellement je suis peut être un peu parano mais j'ai peur, même si on me disait il y a quelques jours que ça a toujours été d'actualité.. je trouve que les choses s'aggravent,

Je me souviens enfant qu'on me disait de ne pas accepter de bonbons des étrangers... mais je faisais du vélo autour du pâté de maison, je jouais avec d'autres enfants et jamais nous n'avons eu la moindre inquiétude...

Aujourd'hui j'ai l'impression qu'il y a plus, trop, qu'il y a toutes ces infos, ces événements d'horreurs, ces traumatismes qui traînent, qui nous entourent, qui nous conduisent à mettre en garde nos enfants au quotidien, à leur expliquer, à leur lever déjà des insouciances...

On ne peut pas les laisser aller seuls, c'est pas vrai, il y a certes d'autres manières de leur apprendre l'autonomie, les responsabilités mais la prudence est de mise pour nous parents, pour eux enfants,

Les laisser aller acheter le pain seul, compter la monnaie, demander la route, un renseignement, ...

Où, quand, comment ? il est question de bon sens, il est surtout question d'anticiper tout le temps, de faire attention tous les jours... devenir parents aujourd'hui c'est aussi avoir peur de cet horreur !

Alors l'autonomie pour les faire grandir oui mais il en mesurant les risques oui aussi !

Et toi tu en penses quoi de cette fameuse autonomie pour tes enfants ?

(crédit photo)

Commenter cet article

eva and family 06/05/2015 22:44

L'autonomie peut s'acquérir petit à petit et en toute sécurité. Je n'ai pas laissé mes enfants aller à l'école seuls avant le CM2 et encore, ils allaient avec des copains. Je ne laisse toujours pas ma fille de 16 ans rentrer tard de son cours de musique, un de ses frères ou moi allons la chercher au Conservatoire (car faut passer près d'un lieu squatté le soir par des SDF souvent dans un état pas très net tôt en début de soirée...) Je ne suis pas parano, craignant le pire à tout moment, je pense être prudente pour éviter ce qui peut être évité. Il y a déjà l'autonomie de faire des tas de choses seul, de savoir se débrouiller pour plein de petites choses de la vie, ça ne manque pas !

crise de trentenaire 04/05/2015 21:55

Ahlala c'est compliqué ! Mon psy te dirait qu'à chaque âge son autonomie mais qu'il faut avant tout sécuriser ses enfants, leur donner un équilibre et des limites avant de passer à l'autonomie. Je suis ultra prudente de nature, je travaille dans un environnement où je côtoie un public difficile et comme toi, sans être parano je ne suis pas prêté de laisser mes enfants se balader seuls... Je te comprends totalement dans ta position de mère en revanche il faut faire attention à ne pas se laisser polluer par les nouvelles qui nous entourent. Bises

flipperine 04/05/2015 18:55

les enfants il faut tjs les surveiller et pour qu'ils soient autonomes leur apprendre, leur faire demander qq chose mais être près d'eux tjs

Mamzelle-Mistinguett 04/05/2015 14:46

Je ne sais pas s'il y a plus de pervers qu'avant, sans doute mais il y en avait aussi (je me rappelle l'histoire de deux cousines, dans ma région qui avaient été enlevées, violées et tuées) on en parlait peut- être moins, plus tabou? Je ne sais pas quoiqu'il en soit, moi je trouve en effet que 9 ans, c'est limite . Ma grande a huit ans et je ne me sens pas, mais alors vraiment pas de la laisser seule dans la rue pour aller à l'école où je ne sais où et même quand elle joue dans le jardin j'ai toujours un oeil et une oreille qui traîne . L’autonomie, se situe ailleurs, en ce qui me concerne comme par exemple; débarrasser la vaisselle, se laver seuls ;-)

Fidèle 04/05/2015 13:56

Bonjour Virginie, moi je pense qu'il faut être très vigilant. Je l'étais pour mon fils et il a 31 ans. Enfant il n'allait pas a l'école tout seul a 9 ans etc...Tu as bien raison reste vigilante. Je t'embrasse et bonne vacances.

Lucky Sophie 04/05/2015 13:10

Eternelle interrogation depuis quelques années, j'avais beaucoup de libertés quand j'étais enfant et j'aimais ça, je n'ai pas envie de surprotéger mes enfants mais évidemment je veux être prudente aussi :-)

Vanessa Mère Débordée 04/05/2015 12:05

Je laisse mon 8 ans et ma 6 ans jouer seuls dans la cour intérieur de l'immeuble où nous habitons (cour ayant 3 entrées/sorties vers l'extérieur)
Je ne surveille pas forcément.

J'avais lu il y a peu qu'en fait, nous sommes à une époque où nous n'avons jamais été autant en sécurité. Ca m'avais fait rire parce qu'avec tout ce qu'on entends/lis....
Mais en fait, c'est juste qu'on est ultra-informé. Plus qu'il y a 20 ans. Et pourtant, il y a 20 ans, on allé seuls à l'école, on allait seuls acheter le pain. Alors qu'il y avait à ce moment là beaucoup plus de risques.

On ne peux les faire vivre dans du coton ou dans une bulle. Et je refuse de brimer leur autonomie.
Aussi, je surveille (de loin) mais je ne laisse pas les faits divers prendre les décisions à ma place ;)

Ma Petite Chanson Prénom 04/05/2015 11:40

L'école de nos enfants est juste derrière la maison... pourtant, on ne les laisse pas y aller seul.
Je pense que nous sommes aussi victimes de la peur (à juste titre) engendrée par notre capacité à être informés de ces choses. Peut-être y en-a-t-il autant qu'avant, mais aujourd'hui le drame est omniprésent dans les médias.
Peut-être qu'avant on ignorait à quel point c'était dangereux. Maintenant, on le sait.

Maryline 04/05/2015 10:56

J'ai la chance de vivre en Bretagne depuis 15ans dans de petites communes, pour ma grande qui a 21ans maintenant et même pour Anaïs qui vient d'avoir 14ans, lorsqu'elles avaient 8 ans environ je pouvais leur faire plaisir en les laissant aller chercher une baguette chez le boulanger ; on a toujours fait un repérage avant du seul parcours qu'elles avaient le droit d'emprunter et tout le monde les connaissait. Ici avec 700 habitants et un seul commerce, Blandine qui a 12ans va déjà à l'école seule depuis 2 ans mais l'école est presqu'en face, il n'y a que deux maisons qui nous séparent la vue. Souvent on en parle avec l'Homme, on se remémore à quel point petit à notre époque nous partions jouer n'importe où, nous parcourions des kilomètres pas possible à vélo avec nos amis sans que nos parents sachent vraiment où nous avions décidé de nous balader...maintenant cela est impossible. Biensur comme on t'as dit de tout temps il y a eu malheureusement des agressions d'enfants, mais il y a des périodes je trouve, des séries, parfois on n'en entend plus parler et parfois on n'entend plus que ça comme ces derniers temps. Cela touche tout le monde, dans n'importe quelle classe sociale ou zone géographique, et le plus alarmant encore est que les boureaux sont de tous milieux, religion, enseignement, accompagnement, famille, proche...alors moi qui voulait tenter cet été le camp d'ado pendant une petite semaine pour mes filles et bien je vais te sembler à mon tour parano mais non je ne les y enverrais pas. Alors biensur la prise d'autonomie pour Blandine qui est déjà en difficulté est bien plus difficile qu'elle ne l'a été pour Rachel ou Anaïs et justement parce que Blandine a des difficulté et un léger handicap, la prise d'autonomie aurait été doublement efficace si je pouvais me résoudre à lui laisser plus de champs d'actions mais pour le moment je n'en suis pas prête. Etre parents est déjà une belle et lourde mission, si en plus nous devons craindre ce genre de chose, c'est notre rôle devient une rude responsabilité. Biz

annouchka 04/05/2015 09:58

N'empêche que quand je repense à notre époque à nous, notre enfance et cette liberté qu'on avait (à 7 ans j'allais chercher le pain toute seule au bout de la rue) je me dis qu'on vit dans un bien triste monde ! Malheureusement on ne peut pas revenir en arrière et il faut bien vivre dans notre monde actuel, en prenant toutes les précautions nécessaires... et je suis comme toi, je ne quitte jamais mon fils d'une semelle ! (je pense le suivre à la trace jusqu'à sa majorité^^)

Corinne (Couleur Café) 04/05/2015 09:56

Autonomie pour les petites tâches (rapporter les assiettes sales dans l'évier, s'habiller seul, se laver seul, prendre les petites initiatives de tous les jours ...) mais pas jusqu'à les envoyer seuls à l'école. je crois que parano et angoissée comme je suis, je déciderai de les envoyer seuls à l'école à leur majorité :p

swettylux 04/05/2015 09:34

euh je suis pareil mon fils a 10 ans j'habite a 5 minutes de l'ecole mais c'est hors de question qu'il y aille tout seul !! meme pour aller chercher du pain ou autre
je trouve qu'il a pas encore l'age d'aller dehors tous seul !!
des bisouss

Bernieshoot 04/05/2015 09:31

Autonomie ne veut pas dire stupidité ou prise de risque, les envoyer seuls à l'école dès 9 ans nous ne l’avons jamais fait et aujourd'hui ce serait encore bien plus risqué

fred 04/05/2015 09:30

Pareil, autant avant on nous laisser jouer tranquillement dans le jardin, autant maintenant j'ai constamment un oeil sur eux. Le pire est de leur expliquer pourquoi ne ne parle pas à des inconnus, on n'accepte pas des bonbons ou autres d'inconnus ....

Ptisa 04/05/2015 09:06

ce sont les médias qui mettent trop en avant les faits divers. Lorsque j'étais petite, une voisine de 12 ans a été assassinée, par un voisin de la rue d'à côté. j'ai toujours senti mes parents inquiets mais ça venait aussi du travail de mon père (gendarme, il en a vu de toutes les couleurs). Personnellement j'ai plus peur de la route (le ballon qui part sur la route et l'enfant qui le suit) que d'un malade mental. Pour l'instant mes filles sont trop petites pour être hors de mon champ de vision, mais à un moment il faudra bien laisser, quand ? en effet c'est toute la question. Je pense que ça dépend aussi de l'endroit où l'on vit. Quand à laisser les enfants en groupe ... ça donne beaucoup de responsabilité au plus grand du groupe.

Djahann 04/05/2015 09:03

Comme toi, je ne suis pas pour laisser les enfants seuls dans la rue. Je me souviens que moi je pouvais jouer des heures dans le lotissement avec mes copains. Mes parents me demandaient de ne pas aller plus loin. Mais je n'ai jamais connu (ni pour moi ni pour mes camarades de quartier, de classe etc) de tel drame. Mais si j'étais mère aujourd'hui, jamais je ne laisserais les enfants dehors. Et j'ai toujours peur pour mon neveu et ma nièce et j'espère toujours que leur nounou les surveille bien.
Les accompagner pour apprendre à acheter du pain, poster une lettre ok. Mais pas seul. Il y a trop de prédateurs

Lily 04/05/2015 08:30

je suis pour l'autonomie mais pas pour les laisser aller à l'école aussi jeune.
L'autonomie passe aussi par l'aide à la maison, par savoir s'habiller et prendre soin de soi, par faire des gâteaux et jardiner ou bien gérer son argent de poche .
Mais pas forcément pour aller seul à l'école surtout quand on voit tous les risques qu'il y a maintenant.

Nous sommes sociaux !

Articles récents