Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Pourquoi je ne participe pas à la course des rats

Pourquoi je ne participe pas à la course des rats

Depuis que j'ai lu "Tout le monde n'a pas la chance d'avoir râter ses études"... il ne s'est pas passé une journée sans que je pense à cette expression...

La Course des rats...:

"Il y a des milliers et des milliers de gens qui travaillent pendant de longues et difficiles heures à des boulots qu'ils haissent pour gagner de l'argent afin d'acheter des choses dont ils n'ont pas besoin, pour impressionner des gens qu'ils n'aiments pas " Nigel Marsh

Je trouve qu'elle symbolise parfaitement la société d'hyper consommation dans laquelle nous évoluons,

Une société qui pousse les gens à devenir uniquement des consommateurs, des gens pour qui la créativité n'a aucun sens, ces mêmes personnes qui ne se posent aucune question...

Cette course a laquelle je ne prendrai jamais part, parce que même si on gagnait cette course effrénée on en demeure pas moins qu'un rat !

  • Parce que je ne cours pas après l'argent, j'ai besoin d'argent pour vivre et uniquement pour l'essentiel, je ne suis pas dans le besoin d'en gagner toujours davantage et surtout je ne tuerai pas père et mère pour arriver..
  • Je n'ai pas l'ambition de réussir aux yeux de la société mais de faire ce que j'aime et de vivre de ce que j'aime. Il y a une grosse différence entre celui qui veut gagner de l'argent à tout prix et celui qui veut exercer un métier qu'il le passionne et en vivre... j'ai toujours mis de la passion dans mes activités professionnelles et autres d'ailleurs et je continue...
  • Je ne me sens pas en compétition avec personne, je n'ai jamais (absolument jamais) été jalouse de quelqu'un, c'est un sentiment que je ne ressens pas, j'admire profondément les gens qui réussissent ce qu'ils aiment faire et j'aime les gens qui m'élèvent, qui me font grandir, qui ont quelque chose à m'apprendre (dans de nombreux domaines),
  • Je n'ai donc rien à prouver à qui que ce soit... je fais ce que je pense bien de faire sans me soucier de ce que les autres en penseront, je ne fais pas en fonction des autres ni par rapport aux autres d'ailleurs !
  • Je suis parfois influençable quand il s'agit d'acheter un objet, j'écoute et lis les avis de personnes qui ont des valeurs que je partage, mais ces objets, qu'il s'agisse d'un livre, d'un outil, d'un vêtement etc sera toujours (désormais) un objet dont j'ai envie profondément (parce qu'avoir envie c'est aussi important) et dont j'aurai besoin (aussi) pour réaliser quelque chose (un projet, une activité...) qui mettra du bonheur dans mon quotidien !

Mais jamais pour la simple et bonne raison que ça me permettra d'éblouir quelqu'un !

Parce que je suis complétement détachée du regard des autres, seuls l'avis de quelques personnes comptent dans mon quotidien... les autres peuvent toujours parler, critiquer, jacasser, jalouser, ils sont dans la course des rats moi non !

Je vous conseille vivement de lire son livre, mais aussi le sien et celui-ci aussi... faites vous votre opinion, soyez vous, soyez heureux !

Ne vivez pas par rapport aux autres, vous risqueriez de vous perdre !

(crédit photo)

Retour à l'accueil

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

À propos

Virginie B

Blogueuse lifestyle since 2008 / RP blogueurs / social media manager #monsud #famille #food #sport
Voir le profil de Virginie B sur le portail Overblog

Commenter cet article

Delphine/MissTallula 31/01/2017 17:13

Je pense exactement comme toi !
Je cherche juste le confort d'avoir un "chez-nous" avec mon homme, ce qui est beaucoup plus difficile que je ne le pensais, étant jeune diplômée j'ai besoin d'un job juste pour "vivre".
J'ai toujours été plus ou moins minimaliste, et surtout savourer les moments présents et je l'apprends encore plus en étant dans le besoin.
Je pense vraiment que cela peut-être également un art de vivre. J'ai commencé à le faire au niveau cosmétique et vestimentaire pour avoir juste le nécessaire et ne pas s'encombrer de 10 000 sacs ou robes. Et dès que je peux me le permettre je préfère m'organiser une activité, comme un concert ou petit voyage, pour garder de merveilleux souvenirs et expériences plutôt qu'une "possession".

MissBrownie 30/01/2017 13:30

Je me retrouve beaucoup dans ton texte.

nuage-de-chocolat 30/01/2017 13:05

Encore un article dans lequel je me reconnais totalement! IOn vient de me proposer un temps plein (je suis en 4 5 eme) . J'aime mon travail mais il est difficile et prenant et quand elle m'a proposé ce nouveau contrat, j'ai refusé! Au grand étonnement de mes collegues... Je leur ai expliqué que je vivais tres bien comme cela, que je n'avais pas besoin de plus et que mon bonheur c'etait d'avoir du temps pour les miens. Je n'ai pas besoin d 'avoir milles et une choses pour être heureuse , je préfère vivre ma vie, simplement et sans encombrement :) Bisous à toi

Virginie B 30/01/2017 13:38

il faut faire ses choix en adéquation avec ce qu'on désire sans se laisser influencer par les autres, bravo d'assumer et sois heureuse longtemps
bisous

Corinne (Couleur Café) 30/01/2017 10:53

J'ai longtemps trop pris en compte l'opinion (pas toujours bienveillante) et le regard des autres ! Un jour, je me suis réveillé et j'ai décidé que je ne vis certainement pas pour eux, et qu'il faut que je me retrouve ! Oui, on se perd systématiquement soi-même à trop écouter les autres.

Virginie B 30/01/2017 13:38

le principal est de s'en rendre compte et de redevenir soi...les autres ne sont pas toujours bienveillants !

Sophie Ogresse 30/01/2017 10:32

Totalement en accord avec toi. D'ailleurs l'ogre va bientot arreter de bosser le weekend pour qu'on puisse revenir à l'essentiel: nos moments tous les 3.

Virginie B 30/01/2017 13:39

c'est important de ne pas céder à la pression ! bises

Ysaline 30/01/2017 09:10

Bonjour,

Je partage votre position quant à la course à gagner plus d'argent.
Dès la naissance de mon premier enfant, j'ai décidé de ne plus travailler pour me consacrer pleinement à lui. Puis, 15 mois plus tard, sa première sœur est arrivée, suivie par sa deuxième sœur, 23 mois après la première. Cette dernière étant décédée en août, âgée de 8 ans, certaines personnes ont eu la délicatesse de me dire : "Maintenant que tu n'en as plus que deux, tu vas reprendre le travail ?" Eh bien non, car ma vision de l'éducation de mes enfants n'a pas changé. Et, ils demeurent, encore plus qu'avant, MA priorité.
Comme vous le dites très bien, gagner de l'argent pour consommer des futilités ne m'intéresse absolument pas. Hier après-midi, je suis allée faire une balade à vélo avec mes enfants. Ils étaient HEUREUX et cela leur a fait beaucoup plus de bien que d'être rivés pendant tout l'après-midi sur je ne sais quel WII ou autre portable dernier cri à se détériorer le cerveau (oui, des études sérieuses l'ont prouvé !) en jouant à une idiotie abrutissante à la mode.

Merci de vos belles réflexions et de vos partages.

Belle semaine !

Virginie B 30/01/2017 13:39

oh oui se connecter à la nature est l'essentiel...
bravo pour cette grande balade en famille !

olivia 30/01/2017 09:05

Purée que c'est bon de lire cela de bon matin.
J'ai l'impression de me lire, j'aime quand tu écris ce que je peux penser au fond de ma tête.

Virginie B 30/01/2017 13:40

je suis connectée avec le fond de tes pensées... lol
bisous ma douce

eva and family 30/01/2017 08:47

Eh bien moi, c'est tout pareil. Le bonheur pour chacun n'est pas vu pareillement. Malgré les difficultés, je ne céderai pas ma place ! Et puis jacasser, critiquer, jalouser, tout ça c'est dépenser de l'énergie pour rien. Vaut mieux utiliser son énergie pour des choses positives ! Et c'est important de montrer ainsi l'exemple à ses enfants. Quand on voit le sourire des tiens, ça fait plaisir. Bisous Virginie

Virginie B 30/01/2017 13:41

l'énergie est précieuse il ne faut pas la gaspiller inutilement ! bisous

ellea40ans-Stephanie 30/01/2017 07:12

bravo ca fait du bien à lire. Bonne journée

Virginie B 30/01/2017 13:41

merci beaucoup, à bientôt

Djahann 30/01/2017 06:57

J'ai exactement la même vision des choses. Mais c'est pas toujours évident à faire accepter, surtout quand on recherche un emploi (non, je ne veux plus accepter tous les boulots de merde. J'ai besoin de m'épanouir un minimum et de faire travailler ma tête pour être heureuse).

Virginie B 30/01/2017 13:42

je comprends... il faut cependant rester dans ses valeurs et ce qu'on sait bon pour nous !